1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Biotechs : Genfit signe la plus forte hausse du SBF120

Le Revenu06/12/2018 à 14:23

Portzamparc relève son objectif de cours sur Genfit.(© Genfit)

La biotech lilloise a dévoilé les résultats positifs de son étude clinique de phase II dans la cholangite biliaire primitive. Son action s'adjugeait environ 6% en début d'après-midi à la Bourse de Paris, alors que l'indice SBF120 recule de 2,5%.

Voilà un sympathique amuse-bouche en attendant le plat de résistance. Environ un an avant de dévoiler les résultats cliniques de phase III cruciaux de son Elafibranor dans la NASH («maladie du soda»), Genfit a publié des données de phase II pour ce même produit dans la cholangite biliaire primitive.

Elles sont de bonne facture : le candidat-médicament a atteint son principal critère d'évaluation, c'est-à-dire que «le produit a permis une réduction moyenne du taux d'ALP [alkaline phosphatase sérique] de 48% (Elafibranor 80mg) et de 41%  (Elafibranor 120mg), contre une augmentation de 3% pour le placébo», souligne le bureau d'analyses Portzamparc. Le critère secondaire de l'étude a aussi été atteint.

Portzamparc relève son objectif de cours

Portzamparc, qui relève son objectif de cours sur Genfit de 70,10 euros à 72,2 euros, met en avant le potentiel du traitement de Genfit au regard de ces résultats.

Elafibranor est destiné aux patients souffrant de cette maladie chronique du foie qui répondent mal au traitement UDCA, le seul actuellement autorisé en première ligne dans cette pathologie.

Le principal concurrent de Genfit sur cette population, l'américain Intercept Pharmaceuticals - dont le chiffre d'affaires pour les trois premiers trimestres 2018 atteint 125 millions de dollars pour ce produit et qui est au coude-à-coude avec le

Lire la suite sur le revenu.com

Valeurs associées

-3.64%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer