1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Banijay s'apprête à racheter Endemol Shine pour 2 milliards d'euros
Reuters23/10/2019 à 06:41

PARIS (Reuters) - Le groupe français Banijay s'apprête à racheter le premier producteur audiovisuel mondial, Endemol Shine, pour un montant de près de deux milliards d'euros, a déclaré mardi une source proche du dossier, confirmant des informations de presse.

Cet accord mettrait fin à plusieurs mois de discussions cahoteuses autour de la vente d'Endemol Shine, qui a à son catalogue de divertissements les émissions "The Voice" et "Koh Lanta" ou encore la série à succès "Black Mirror".

Ensemble, Endemol Shine et Banijay généreraient près de 3 milliards d'euros de revenus annuels, battant leur rival britannique ITV.

Endemol, copropriété du groupe Walt Disney et du fonds d'investissement privé Apollo Global Management, a été mis en vente en juillet 2018 à un prix compris entre 2,3 et 3 milliards d'euros, suscitant l'intérêt de plusieurs acquéreurs potentiels.

Le nombre de prétendants au rachat d'Endemol, dont le siège est aux Pays-Bas, s'est cependant réduit, le groupe audiovisuel européen RTL Group se retirant de la cours en août 2018.

Banijay, fondé par l'homme d'affaires français Stéphane Courbit, est contrôlé par sa holding Lov Group et la société DeA Communications, propriété du groupe italien De Agostini. Vivendi en est aussi un actionnaire minoritaire.

Le Figaro et Les Echos ont rapporté plus tôt mardi que les discussions autour du rachat d'Endemol par Banijay, pour une valeur d'entreprise d'environ 2 milliards d'euros incluant la dette, étaient proches d'aboutir.

La source a refusé de confirmer le montant.

Le Daily Telegraph puis le Financial Times avaient rapporté en premier lieu l'information.

(Mathieu Rosemain, édité par Tangi Salaün et Jean Terzian)

Valeurs associées

Euronext Paris +0.32%
ITV
LSE +0.29%

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Mes listes

Une erreur est survenue pendant le chargement de la liste

valeur

dernier

var.

Les Risques en Bourse

Fermer