Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Etats-Unis: Les nominations de Biden plaident pour plus de diversité au sein de la Fed
information fournie par Reuters14/01/2022 à 18:31

ETATS-UNIS: LES NOMINATIONS DE BIDEN PLAIDENT POUR PLUS DE DIVERSITÉ AU SEIN DE LA FED

ETATS-UNIS: LES NOMINATIONS DE BIDEN PLAIDENT POUR PLUS DE DIVERSITÉ AU SEIN DE LA FED

WASHINGTON (Reuters) - Le président Joe Biden a nommé vendredi l'ancienne secrétaire adjointe au Trésor, Sarah Bloom Raskin, au poste de vice-présidente de la Réserve fédérale chargée de la supervision bancaire, et les économistes noirs Lisa Cook et Philip Jefferson au Conseil des gouverneurs de la banque centrale américaine.

Ces nominations, si elles sont confirmées par le Sénat, viendraient compléter les rangs du Conseil des gouverneurs de la Fed qui compte normalement sept membres et apporteraient plus de diversité en sein de la puissance institution américaine.

"Nous sommes à un stade de progrès historique de l'économie et de défis économiques uniques alors que nous nous efforçons de faire avancer notre reprise", a déclaré Joe Biden dans un communiqué.

"C'est un moment qui exige un leadership solide et indépendant de la part du Conseil des gouverneurs de la Réserve fédérale. C'est pourquoi je suis fier de nommer Sarah Bloom Raskin, Lisa Cook et Philip Jefferson, qui apporteront un large éventail de connaissances, d'expérience et d'expertise au Conseil des gouverneurs", a ajouté le président américain.

Agée de 60 ans, Sarah Bloom Raskin a été membre du conseil des gouverneurs de la Fed entre 2010 et 2014 et secrétaire adjointe au Trésor de 2014 à 2017, sous la présidence Obama.

Elle succéderait à Randal Quarles, qui a quitté le poste à l'expiration de son mandat en octobre dernier.

Lisa Cook, professeur d'économie et de relations internationales à l'université d'Etat du Michigan, serait la première femme noire à occuper le poste de gouverneur de la Fed.

Philip Jefferson, professeur et administrateur au Davidson College en Caroline du Nord, serait seulement le quatrième homme noir à y siéger et le premier en plus de 15 ans.

En cas de confirmation par la chambre haute du Congrès, le Conseil des gouverneurs de la Réserve fédérale serait formé de quatre femmes, ce qui serait également une première.

Actuellement, il ne compte que cinq membres et aucun représentant des minorités ethniques. Mais ce chiffre tombera à quatre après la démission du vice-président, Richard Clarida, ce vendredi.

(Reportage Kanishka Singh et Chris Gallagher, version française Laetitia Volga et Jean-Stéphane Brosse, édité par Blandine Hénault et Sophie Louet)

0 commentaire