Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Comment se protéger des arnaques au crédit immobilier?

Primaliance25/03/2016 à 17:08

Quand les taux de crédit sont bas, grande est la tentation d’emprunter. Pourtant derrière une opération banale peut se cacher des arnaques. L’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) indique comment les repérer et les éviter.

Les propositions de crédit à caractère frauduleux se multiplient sur internet. Pour cause, avec ces officines rien de plus facile que d’obtenir rapidement un prêt.

 

Comment reconnaître une offre frauduleuse de crédit ?

La meilleure protection de l’emprunteur est la vigilance, le bon sens. En clair, il faut se méfier des conditions qui seraient trop avantageuses comme la proposition d’un taux très bas pour un montant de prêt élevé, des conditions d’octroi trop souples (pas de conditions revenus ou de garanties), sans oublier la promesse de disponibilité quasi instantanée des fonds (24 ou 48 h). Méfiance aussi, quand il est demandé de verser un premier dépôt par mandat cash international afin de couvrir des frais. Et c’est là que le bât blesse. Car une fois l’argent envoyé, « la victime n’a plus de nouvelles de son contact ou est de nouveau invitée à verser de l’argent sous un nouveau prétexte (déblocage du prêt, frais divers…), sans plus de résultat ».

 

Comment se protéger des offres frauduleuses de crédit ?

L’ACPR recommande d’abord de vérifier que l’établissement prêteur est autorisé à proposer du crédit. En effet, une entreprise qui propose un crédit doit obligatoirement disposer d’un agrément consultable sur le registre des agents financiers agréés. Si la proposition émane d’un intermédiaire en opération de banque, l’emprunteur doit se diriger vers le site de l’Orias. Et si l’entreprise ou la personne ne figure pas sur l’un de ces deux registres, fuyez !

Le bon sens recommande également de ne pas communiquer des données personnelles (pièce d’identité, bulletin de salaire, relevé d’identité bancaire etc). Et bien sûr de ne verser aucune somme d’argent. La raison ? La loi « interdit à toute personne physique ou morale qui apporte son concours à l’obtention d’un prêt d’argent, de percevoir une somme d’argent avant le versement effectif des fonds prêtés ».

 

Des entreprises aux intitulés alléchants

Pour rendre la proposition de crédit plus « crédible », des sites aux noms « rassurants », avec des noms commerciaux d’emprunt, utilisant le nom d’entreprises réelles ou proches, peuvent être utilisées. L’ACPR a identifié des sites Internet qui proposent des crédits sans y être autorisés. Attention, cette liste n’a pas vocation à être complète. Et si le nom d’un site ne figure pas sur la liste, cela ne signifie pas pour autant qu’il est autorisé à proposer des crédits.

 

• www.accord-particuliers.com / Accord Particuliers

 • aidefinancial-invertissement-cp.puzl.com / GROUPE FINANCIAL & INVESTISSEMENT

• www.charretierfinance.com / Charretier Finance

• www.company-partenariat-investissement.com / Company Partenariat Investissement

• gautier-finance.fr / Gautier Finance

• www.lacroixfinance.co / Lacroix Finance

 • www.latour-finances.fr / LATOUR FINANCES

 • pret-sans-frais.com / OIE Finance Crédit

 • www.rapides-credits.com / Rapides Crédits

 

Quel recours pour les victimes d’une offre frauduleuse de crédit ?

L’emprunteur ayant subi un préjudice doit rapidement déposer une plainte et prendre des conseils auprès de la plate-forme INFO ESCROQUERIES en appelant le 0 811 02 02 17.

S’il s’agit simplement de dénoncer de mauvaises pratiques, il peut s’adresser à la DGCCRF et à l’ACPR en remplissant le formulaire de transmission d'information (secteur bancaire) sur le site acpr.banque-france.fr. 

Retrouvez cet article sur Primaliance.com

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.