1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Girardin social : un dispositif très attractif
Dernière mise à jour le : 26/10/2018

Damien VERRIER/Shutterstock / Damien VERRIER

Le Girardin social permet de défiscaliser en finançant la construction de logements sociaux dans les DOM-TOM. L'économie d'impôt peut être élevée et intégralement déductible de votre Impôt sur le revenu en une fois. Toutefois, le nombre d'opérations en Girardin social est assez réduit chaque année.

Le principe du Girardin social

Le Girardin social est un dispositif de défiscalisation créé en 2009 et en vigueur jusqu'au 31 décembre 2020. La somme placée sert à financer la construction ou la rénovation de logements sociaux dans les DOM-TOM. Toutefois, le Girardin social affiche une particularité par rapport aux autres dispositifs de défiscalisation: les montants investis le sont à fonds perdu. Ainsi, la rentabilité de l'investissement réalisé provient uniquement de l'économie d'impôt obtenue. Cette dernière doit donc être supérieure à la somme investie. Par ailleurs, la rentabilité d'un Girardin social est différente selon la période de l'année à laquelle vous vous engagez. Elle ressort généralement à 25 % en début d'année contre 20 % à la fin.

A noter

Le Girardin social n'est pas un investissement immobilier. Vous n'êtes pas propriétaire du bien construit et n'avez donc pas à supporter les risques liés à son éventuelle revente.

Les conditions du Girardin social

Lorsque vous investissez dans une opération Girardin social, vous financez la construction de logements par des bailleurs sociaux. Une fois les logements achevés, les bailleurs sont tenus de respecter les conditions suivantes:

  • Les logements nus doivent être loués dans les six mois de leur achèvement et pour une durée de cinq ans
  • Les locataires doivent en faire leur résidence principale.
  • Les loyers et les ressources des locataires ne doivent pas dépasser certains plafonds.

Votre économie d'impôt est liée au respect de ces conditions. En cas de manquement, le risque de redressement fiscal existe. Toutefois, les bailleurs sociaux donnent en général une garantie de bonne fin fiscale au profit des investisseurs. Ainsi, ils leur assurent de les indemniser à hauteur de l'économie d'impôt en cas de requalification de l'opération.

Une offre réduite

A partir d'une certaine taille, les opérations en Girardin social nécessitent un agrément du ministère de l'Economie et des Finances. Pour l'obtenir, de nombreuses contraintes doivent être respectées. Cette sélectivité conduit à une rareté des programmes. Ainsi, il est souvent difficile de trouver un investissement en Girardin social. En outre, le ticket d'entrée est le plus souvent supérieur à 15.000 €.

A savoir

Privilégiez les opérateurs ayant déjà une expérience du Girardin et garantissant l'avantage fiscal.

Un plafonnement très avantageux

Comme tout investissement de défiscalisation (à l'exception du Malraux), le Girardin social entre dans le plafonnement global des niches fiscales. Toutefois, il bénéficie de deux avantages particuliers. D'une part, il bénéficie d'un plafond spécifique de 18.000 €. D'autre part, la réduction d'impôt obtenue n'est retenue qu'à hauteur de 30 % de son montant. En général, le Girardin social est recommandé aux foyers fiscaux payant plus de 10.000 € d'Impôt sur le Revenu.

L'investissement en Girardin social offre une réduction d'impôt élevée et immédiate. Son plafonnement est en outre peu contraignant. Toutefois, les programmes de ce type sont rares.

Exemple d'un investissement en Girardin social

Vous payez 18.000 € d'Impôt sur le revenu et décidez d'investir 15.000 € dans un programme Girardin social. Cette somme est perdue mais vous procure une réduction d'impôt de 18.000 €. La rentabilité ressort à 20 % et votre investissement vous permet d'effacer intégralement votre impôt. Par ailleurs, dans le cadre du plafonnement des niches fiscales, seuls 30 % de cette somme est prise en compte, soit 5.400 €. Vous respectez donc le plafond spécifique de 18.000 €.

Calculez les mensualités de votre crédit immobilier

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer