1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le timbre, un investissement ludique
Dernière mise à jour le : 26/10/2018

Nitr/Shutterstock / Nitr

Les timbres sont généralement collectionnés par des passionnés pour leur valeur historique et culturelle. Toutefois, les plus rares peuvent aussi constituer un investissement. A condition de les sélectionner avec soin.

Un investissement accessible à partir de 1.000 €

Le timbre est le premier objet collectionné dans le monde. En effet, la philatélie est un loisir accessible à partir de quelques euros. Toutefois, en faire un investissement nécessite d'y consacrer une somme plus importante. Ainsi, il n'existe pas de marché pour les timbres dont la valeur est inférieure à 100 €. Ce montant constitue un minimum pour chaque acquisition. En conséquence, une collection réalisée dans une logique patrimoniale demande un investissement idéalement compris entre 1.000 € et 20.000 €.

Le timbre le plus cher du monde

Le One cent magenta de Guyane britannique est le timbre le plus cher du monde. En 1856, il avait été créé en quantité très limitée dans l'attente d'une livraison de timbres en provenance de Londres. Il n'en existe plus qu'un exemplaire. Sa valeur est estimée à près de 9 millions d'€.

Les trois critères à prendre en compte

Pour un investisseur, l'intérêt d'un timbre repose sur sa valeur et son potentiel d'appréciation. L'ancienneté est le premier critère à prendre en compte. Il est recommandé de se concentrer sur les timbres émis avant la Première guerre mondiale. La rareté est également essentielle dans une optique d'investissement. Les timbres émis en grande quantité voient leur cote stagner. Enfin, le timbre doit être en excellent état. S'il est abimé, il peut perdre jusqu'à 90 % de sa valeur.

A savoir

Le catalogue Yvert et Tellier est la référence mondiale pour connaître la cote des timbres de collection.

Se faire conseiller pour acheter

Le marché des timbres de collection est un marché de spécialistes. Si vous souhaitez initier une collection, il vaut mieux vous faire conseiller par des marchands et des experts reconnus. Evitez d'acheter des timbres sur Internet où les faux sont nombreux. Les ventes aux enchères représentent une alternative. Toutefois, les frais d'adjudication viennent gonfler le prix d'acquisition.

A noter

Les effets de mode influencent la cote des timbres. Depuis plusieurs années, les timbres comportant des erreurs de fabrication sont recherchés.

Le rendement et la fiscalité

Selon les spécialistes, la valeur des timbres de collection s'apprécie régulièrement pour offrir un rendement de 3 % à 5 % brut sur le long terme. Sur le plan fiscal, le régime fiscal des œuvres d'art s'applique. Ainsi, pour un timbre dont la valeur ne dépasse pas 5.000 €, l'éventuelle plus-value est exonérée. Au-delà de 5.000 €, vous avez le choix entre une taxe forfaitaire de 6,5 % sur la valeur du timbre et une imposition de la plus-value au titre de l'Impôt sur le Revenu à hauteur de 36,2 %. Dans ce dernier cas, la plus-value taxable se réduit à chaque année de détention supplémentaire, tant en termes d'Impôt sur le revenu (taux de 19 %, exemption après 22 ans) que de prélèvements sociaux (taux de 17,2 %, exemption après 30 ans). Vous devez pouvoir prouver la date d'acquisition du timbre.

Il est possible de collectionner des timbres dans une logique d'investissement. L'ancienneté, la rareté et l'état d'un timbre constituent les premiers critères de choix.

Calculez votre épargne sur un CSL

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer