1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Banque Centrale Européenne (BCE)

La Banque Centrale Européenne (BCE) a été créée en 1998 et son siège est basé à Francfort -sur-le-Main en Allemagne. C'est la principale institution monétaire de l'Union Européenne. Elle a pour rôle de gérer la monnaie unique, assurer la stabilité des prix et applique la politique économique et monétaire de l'Union Européenne. Elle dispose des mêmes prérogatives qu'une banque centrale classique mais son champs d'intervention concerne les pays intégrés dans la zone Euro. La BCE fixe les taux d'intérêts auxquels elle prête aux banques commerciales de la zone Euro. Elle veille également à la sécurité et la solidité du système bancaire européen. La BCE travaille en collaboration avec les banques centrales nationales des pays de l'Union Européenne et supervise leur collaboration au sein de l'eurosystème.

  • Reuters22.08.201915:25

    par Balazs Koranyi FRANCFORT (Reuters) - Les responsables de la Banque centrale européenne (BCE) ont exprimé lors de leur réunion du mois dernier la crainte que la croissance soit encore plus faible que prévu et un "paquet" de mesures pourrait être plus efficace pour combattre le ralentissement qu'une série de mesures ponctuelles, montre le compte rendu des débats publié jeudi. Face à la faiblesse de la croissance et de l'inflation depuis plusieurs mois, le président de la BCE Mario Draghi a quasiment promis de nouvelles mesures de stimulation de l'économie dès le mois de septembre et une série de mauvais indicateurs de conjoncture depuis la réunion des 24 et 25 juillet n'a fait que renforcer la nécessité d'un tel soutien

  • Cercle Finance22.08.201915:24

    (CercleFinance.com) - Les Bourses européennes se montrent partagées cet après-midi (-0,6% à Londres, +0,3% à Francfort et -0,1% à Paris), après la parution de l'indice PMI de la zone euro, puis des minutes de la dernière réunion de la BCE

  • Reuters22.08.201915:20

    (Actualisé avec précisions) par Balazs Koranyi FRANCFORT, 22 août (Reuters) - Les responsables de la Banque centrale européenne (BCE) ont exprimé lors de leur réunion du mois dernier la crainte que la croissance soit encore plus faible que prévu et un "paquet" de mesures pourrait être plus efficace pour combattre le ralentissement qu'une série de mesures ponctuelles, montre le compte rendu des débats publié jeudi. Face à la faiblesse de la croissance et de l'inflation depuis plusieurs mois, le président de la BCE Mario Draghi a quasiment promis de nouvelles mesures de stimulation de l'économie dès le mois de septembre et une série de mauvais indicateurs de conjoncture depuis la réunion des 24 et 25 juillet n'a fait que renforcer la nécessité d'un tel soutien

  • Cercle Finance22.08.201915:19

    (CercleFinance.com) - Les Bourses européennes se montrent partagées cet après-midi (-0,6% à Londres, +0,3% à Francfort et -0,1% à Paris), après la parution de l'indice PMI de la zone euro, puis des minutes de la dernière réunion de la BCE

  • Reuters22.08.201914:15

    par Balazs Koranyi FRANCFORT, 22 août (Reuters) - Les responsables de la Banque centrale européenne (BCE) ont exprimé lors de leur réunion du mois dernier la crainte que la croissance soit encore plus faible que prévu et un "paquet" de mesures pourrait être plus efficace pour combattre le ralentissement qu'une série de mesures ponctuelles, montre le compte rendu des débats publié jeudi. Face à la faiblesse de la croissance et de l'inflation depuis plusieurs mois, le président de la BCE Mario Draghi a quasiment promis de nouvelles mesures de stimulation de l'économie dès le mois de septembre et une série de mauvais indicateurs de conjoncture depuis la réunion des 24 et 25 juillet n'a fait que renforcer la nécessité d'un tel soutien

  • Reuters19.08.201912:21
    1

    (.) 19 août (Reuters) - Principales déclarations des responsables de la Banque centrale européenne (BCE) depuis la réunion de politique monétaire du 25 juillet : * L'INFLATION POURRAIT JUSTIFIER UN SOUTIEN SUPPLÉMENTAIRE, DIT MÜLLER 19 août - L'inflation dans la zone euro, à 1% seulement en juillet, est trop basse et la BCE pourrait décider en septembre de nouvelles mesures de soutien, a déclaré lundi Madis Müller, le gouverneur de la banque centrale estonienne

  • Reuters15.08.201922:22

    FRANCFORT (Reuters) - La banque lettone PNB Banka, qui avait accusé le gouverneur de la banque centrale nationale de corruption, est en situation de faillite et va être fermée, a annoncé jeudi la Banque centrale européenne (BCE). PNB Banka, l'un des plus petits établissements bancaires placés sous la supervision de la BCE avec seulement 550 millions d'euros d'actifs, affiche "une importante détérioration de sa situation de fonds propres, au point que les actifs de la banque sont inférieurs à son passif", déclare l'institution dans un communiqué

  • Reuters15.08.201921:59

    (Actualisé avec précisions et contexte) FRANCFORT, 15 août (Reuters) - La banque lettone PNB Banka, qui avait accusé le gouverneur de la banque centrale nationale de corruption, est en situation de faillite et va être fermée, a annoncé jeudi la Banque centrale européenne (BCE). PNB Banka, l'un des plus petits établissements bancaires placés sous la supervision de la BCE avec seulement 550 millions d'euros d'actifs, affiche "une importante détérioration de sa situation de fonds propres, au point que les actifs de la banque sont inférieurs à son passif", déclare l'institution dans un communiqué

  • Reuters15.08.201920:44

    FRANCFORT, 15 août (Reuters) - La banque lettone PNB Banka est en faillite ou sur le point de l'être et va donc faire l'objet d'une procédure de résolution, a annoncé jeudi la Banque centrale européenne (BCE). "La nécessité de dépréciations d'actifs supplémentaires a conduit à une importante détérioration de sa situation de fonds propres, au point que les actifs de la banque sont inférieurs à son passif", déclare la BCE dans un communiqué

  • Reuters15.08.201916:45

    FRANCFORT (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) a fermé l'un de ses sites internet jeudi, celui-ci ayant fait l'objet d'une intrusion et ayant été contaminé par un logiciel malveillant. La banque centrale ajoute qu'aucune donnée sensible pour les marchés n'a été affectée, non plus que ses systèmes internes, mais que les adresses de courriel, les noms et titres des abonnés à sa lettre d'information Banks' Integrated Reporting Dictionary (BIRD) pourraient avoir été dérobées

  • Reuters15.08.201916:28

    FRANCFORT, 15 août (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) a fermé l'un de ses sites internet jeudi, celui-ci ayant fait l'objet d'une intrusion et ayant été contaminé par un logiciel malveillant. La banque centrale ajoute qu'aucune donnée sensible pour les marchés n'a été affectée, non plus que ses systèmes internes, mais que les adresses de courriel, les noms et titres des abonnés à sa lettre d'information Banks' Integrated Reporting Dictionary (BIRD) pourraient avoir été dérobées

  • Reuters07.08.201914:15
    3

    par Francesco Canepa FRANCFORT (Reuters) - Handicapées par plus de dix ans de taux d'intérêt bas, les banques de la zone euro pourraient bénéficier d'un lot de consolation de plusieurs milliards d'euros si la Banque centrale européenne (BCE) module le coût qu'elle facture à leurs dépôts, selon les calculs de Reuters. Mais les effets de ce nouveau mécanisme, en débat depuis plusieurs mois, seraient probablement répartis de manière déséquilibrée, profitant en premier lieu aux grandes banques allemandes et françaises

  • Reuters07.08.201913:40

    * Jusqu'à €6,6 mds d'économies grâce à la modulation du taux de dépôt ? * Les mécanismes suisse et japonais difficiles à répliquer * Des risques liés aux opportunités d'arbitrage * La concentration des liquidités complique la donne par Francesco Canepa FRANCFORT, 7 août (Reuters) - Handicapées par plus de dix ans de taux d'intérêt bas, les banques de la zone euro pourraient bénéficier d'un lot de consolation de plusieurs milliards d'euros si la Banque centrale européenne (BCE) module le coût qu'elle facture à leurs dépôts, selon les calculs de Reuters. Mais les effets de ce nouveau mécanisme, en débat depuis plusieurs mois, seraient probablement répartis de manière déséquilibrée, profitant en premier lieu aux grandes banques allemandes et françaises

  • Le Revenu03.08.201911:16
    7

    Le rendez-vous est pris en septembre avec un assouplissement monétaire d'ampleur. Avec la canicule, des records de chaleur sont tombés un peu partout en Europe, avec des nuits qualifiées mêmes de tropicales dans certains pays scandinaves

  • Reuters30.07.201911:02

    FRANCFORT (Reuters) - La Cour constitutionnelle allemande a rejeté mardi un recours contestant les prérogatives de la Banque centrale européenne (BCE) en matière de supervision des plus grandes banques de la zone euro, déboutant une nouvelle fois des universitaires allemands dans leur tentative de remettre en cause les prérogatives de la banque centrale. La Cour a statué qu'aussi bien le Mécanisme de supervision unique (MSU) de la BCE que le Mécanisme de résolution unique (MRU) de l'Union européenne ne contrevenaient pas à la législation allemande et n'étaient pas constitutifs d'un abus de pouvoir de l'UE

  • Reuters30.07.201910:47

    FRANCFORT, 30 juillet (Reuters) - La Cour constitutionnelle allemande a rejeté mardi un recours contestant les prérogatives de la Banque centrale européenne (BCE) en matière de supervision des plus grandes banques de la zone euro, déboutant une nouvelle fois des universitaires allemands dans leur tentative de remettre en cause les prérogatives de la banque centrale. La Cour a statué qu'aussi bien le Mécanisme de supervision unique (MSU) de la BCE que le Mécanisme de résolution unique (MRU) de l'Union européenne ne contrevenaient pas à la législation allemande et n'étaient pas constitutifs d'un abus de pouvoir de l'UE

  • Cercle Finance26.07.201912:46

    (CercleFinance.com) - Vendredi midi sur le marché des changes, la monnaie unique européenne était frappée de torpeur estivale en reculant symboliquement de 0,14% à 1,1132 dollar, les tendances étant moins marquées encore contre les autres grandes devises

  • Reuters26.07.201910:54

    (Corrige le nom de l'économiste d'UBP) * Statu quo sur les taux * La communication avancée prépare une baisse * Les options pour un nouvel assouplissement à l'étude * L'objectif d'inflation devient "symétrique" par Francesco Canepa et Balazs Koranyi FRANCFORT, 26 juillet (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) a maintenu jeudi ses taux directeurs inchangés mais a ouvert la voie à une refonte de son approche et de ses outils de politique monétaire en vue d'un nouvel assouplissement et a dit pour la première fois que son objectif d'une inflation légèrement inférieure à 2% ne constituait pas un plafond. Avec une hausse des prix bien inférieure à son objectif, un secteur manufacturier en zone euro, notamment en Allemagne, en contraction et le revirement accommodant de la Réserve fédérale (Fed), un nouvel assouplissement par la BCE n'était plus, pour de nombreux investisseurs, qu'une question de calendrier

  • Reuters26.07.201906:00

    (Répétition sans changement d'une dépêche transmise jeudi) PARIS, 26 juillet (Reuters) - Si la Banque centrale européenne a réaffirmé jeudi qu'elle n'écartait aucune option afin de soutenir la croissance et faire remonter l'inflation, elle n'a annoncé aucune mesure concrète, notamment parce qu'elle attend de voir ce que fera la Réserve fédérale dès la semaine prochaine, explique à Reuters Christophe Lernould, responsable des gestions flexible et diversifiée chez Amplegest. 1/ - Y a-t-il des surprises ou des nouveautés dans le discours de la BCE ? Christophe Lernould - "Mario Draghi a dit aux marchés ce qu'ils voulaient entendre

  • Reuters25.07.201921:23

    (Rpt technique pour ajouter le code ECB) * Statu quo sur les taux * La communication avancée prépare une baisse * Les options pour un nouvel assouplissement à l'étude * L'objectif d'inflation devient "symétrique" par Francesco Canepa et Balazs Koranyi FRANCFORT, 25 juillet (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) a maintenu jeudi ses taux directeurs inchangés mais a ouvert la voie à une refonte de son approche et de ses outils de politique monétaire en vue d'un nouvel assouplissement et a dit pour la première fois que son objectif d'une inflation légèrement inférieure à 2% ne constituait pas un plafond. Avec une hausse des prix bien inférieure à son objectif, un secteur manufacturier en zone euro, notamment en Allemagne, en contraction et le revirement accommodant de la Réserve fédérale (Fed), un nouvel assouplissement par la BCE n'était plus, pour de nombreux investisseurs, qu'une question de calendrier

Les Risques en Bourse

Fermer