Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Louer son logement: choisir la location saisonnière ou à l'année?
Dernière mise à jour le : 28/07/2020

Pour les propriétaires, plusieurs options existent pour mettre en location son logement. crédit photo : Petar U/Shutterstock / Petar U

Mettre en location un appartement ou une maison pour la première fois n'est pas évident. Plusieurs options s'offrent au propriétaire. Celui-ci doit trancher sur plusieurs questions avant de se lancer : faut-il louer à l'année ou louer saisonnier ? Comment déclarer ses revenus à l'administration fiscale ? Est-il préférable de louer vide ou meublé ? Voici ce que les propriétaires doivent savoir pour prendre les bonnes décisions.

Sommaire:

  • La location saisonnière: avantages et inconvénients
  • La location à l'année: avantages et inconvénients
  • La fiscalité d'une location saisonnière
  • Location à l'année: vide ou meublé?

La location saisonnière: avantages et inconvénients

En mettant son bien en location, le propriétaire a deux options: la location saisonnière ou la location longue durée. Côté location saisonnière, le gros plus est la rentabilité locative, surtout si le bien se trouve dans un endroit attractif pour les voyageurs. En moyenne, le prix de la location à la journée, à la semaine ou même au mois est plus élevé ainsi que via une location longue durée. Autre avantage: le risque d'impayés est réduit, car le voyageur paie (dans la plupart des cas) avant d'entrer.

Toutefois, pour que le logement soit rentable, il faut remplir le calendrier et s'assurer que le bien soit suffisamment loué. Le temps de gestion est également plus important, du fait de la rotation des locataires (voyageurs de passage).

Rédaction des contrats, ménages réguliers, échanges fréquents avec les locataires... Il faut aussi vous renseigner avec attention sur la réglementation en vigueur, selon s'il s'agit d'une résidence principale ou secondaire, selon la ville où vous vivez (taxe se séjour).

Le logement peut être loué sur des sites comme Airbnb, Abritel, PAP Vacances, Paru Vendu ou Le Bon Coin. Vous pouvez aussi demander à une agence de s'occuper de la gestion du bien.

La location à l'année: avantages et inconvénients

C'est théoriquement la solution de la simplicité: un locataire s'installe dans le bien et y reste plusieurs années. Cette formule, si elle est dans le principe moins rentable, permet au moins d'avoir une bonne visibilité: le loyer est fixe, vous savez ce qui va rentrer chaque mois. Cela demande aussi moins de temps de gestion que la location saisonnière, une fois le locataire installé.

Deux inconvénients néanmoins: en cas de problème avec le locataire, il est plus compliqué de faire valoir ses droits (expulsion par exemple). Et le rendement est moins intéressant qu'en saisonnier.

La fiscalité d'une location saisonnière

Côté saisonnier, la fiscalité est plutôt intéressante: vous devez déclarer vos revenus dans la catégorie des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC) et pouvez profiter d'un abattement de 50%. En revanche, le propriétaire paye la taxe d'habitation, celle-ci étant réglée par le locataire si la location est de longue durée.

Location à l'année: location vide ou location meublée?

Le meublé doit être, comme son nom l'indique, aménagé, en respectant la liste prévue par la loi. La première différence est la durée du bail: trois ans minimum dans le cadre d'un logement vide, contre seulement un an dans un meublé (neuf mois si le locataire est étudiant).

Autre différence: le régime fiscal est reconnu comme plus avantageux pour la location meublée. Si le montant annuel des loyers est inférieur à 70.000 euros par an, le propriétaire peut appliquer un abattement de 50% sur ses loyers, grâce au régime forfaitaire du micro BIC.

La fiscalité est un peu moins intéressante côté logement vide: 30% d'abattement sur un loyer inférieur à 15.000 euros par an.

Praticité, durée du bail ou fiscalité, à vous de choisir la meilleure option selon votre projet.

En savoir plus

Calculez le montant votre crédit immobilier

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer