1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les règles d'or à respecter avant d'acheter un appartement
Le Figaro10/02/2019 à 07:00

Entre les travaux à réaliser, les charges non prévues et les éventuelles complications juridiques, mieux vaut tout vérifier avant d'acheter un bien en copropriété. Conseils pratiques avec notre notaire expert.

Avant d'acheter un appartement, il est essentiel de se concentrer sur les points les plus importants. Chacun peut être une source d'économie substantielle. Il est possible de gagner et perdre sur tous les tableaux: prix, financement, frais, travaux. Un achat immobilier se concrétise progressivement. Il faut du temps, et mieux vaut être prêt au moment de prendre sa décision. Au-delà d'effectuer plusieurs visites à différentes heures de la journée afin de repérer d'éventuelles nuisances, il est essentiel d'anticiper d'éventuels travaux. Acheter un appartement en copropriété nécessite de prendre en compte des règles spécifiques. Et le plus tôt est le mieux afin d'éviter des mauvaises surprises.

Des copropriétaires réfractaires aux travaux

Comme le souligne Maître Stéphane Adler, membre de la chambre des notaires du Grand Paris, «lorsque l'on souhaite acquérir un appartement, il faut bien anticiper les charges de la copropriété. C'est-à-dire mesurer les difficultés éventuelles de celles-ci. Il faut se poser les bonnes questions. Quels sont les travaux déjà réalisés et ceux à venir? C'est essentiel, cela donne tout d'abord, «l'état d'esprit» de la copropriété. Ensuite, cela permet de savoir si des copropriétaires sont réfractaires à des travaux dans l'immeuble ou au contraire ouverts à cette perspective. Bref, ce sont des indicateurs sur la gestion des charges courantes qui peuvent alourdir votre budget mensuel.»

Êtes-vous propriétaire de la terrasse?

Concernant l'aspect juridique, il faut là aussi appréhender l'acquisition immobilière en toute transparence. «Lorsque vous avez visité un bien, renseignez-vous sur ce que vous achetez exactement. Il est impératif de voir les plans de la copropriété qui correspondent bien à l'appartement. Parfois, bizarrement, les appartements au fil du temps, s'agrandissent avec un bout de couloir accaparé et qui fait partie d'une chambre ou d'une salle de bains. Or, vous n'en n'êtes pas propriétaire si cette partie commune n'a pas été intégrée dans les parties privatives. C'est une action à mener en amont. Demandez le plan de la copropriété qui parfois n'existe pas. S'il existe, cela vous permet de vérifier par exemple la création d'une terrasse. Avez-vous l'usage de cette partie commune aménagée en tant que telle? La valeur de votre appartement dépend aussi de cela. C'est donc extrêmement important de porter une attention particulière à tous ces éléments» conseille Maître Adler.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer