Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

L’obligation d’entretien de la chaudière
information fournie par Boursorama avec Pratique.fr17/01/2020 à 09:30

Qu'elle soit alimentée au gaz, au fioul, au bois, au charbon ou multicombustibles, faire entretenir sa chaudière chaque année par un chauffagiste est obligatoire. Cette obligation incombe à l'occupant du logement, au locataire donc s'il s'agit d'un logement loué. Vous avez le choix entre une simple visite annuelle ou un contrat d'entretien qui vous permettra en outre de bénéficier de réparations tout au long de l'année. Cette obligation s'applique également aux cheminées et aux poêles.

iStock-Photos  Équipement industriel

iStock-Photos Équipement industriel

Obligatoire pour éviter les intoxications

L'entretien annuel des chaudières a été rendu obligatoire pour éviter au maximum les risques d'intoxication au monoxyde de carbone, ce gaz indolore et invisible qui peut causer des maux de tête, des vomissements, des vertiges et même la mort. C'est pourquoi une bonne aération du logement ainsi qu'un entretien régulier de la chaudière et des conduits de cheminées sont essentiels. L'entretien de votre chaudière doit suivre un protocole bien précis. Le technicien-chauffagiste doit procéder à la vérification de la chaudière, à son nettoyage et son réglage, et à une évaluation des polluants atmosphériques. Il doit en outre, à l'issue de l'entretien, vous conseiller sur le bon usage de la chaudière, sur les améliorations possibles ou sur la nécessité de changer d'équipement. Il doit également vous remettre une attestation d'entretien sous 15 jours. Vous devrez conserver ce document pour le tenir à disposition de votre bailleur ou de votre assurance, en cas de sinistre.

Visite ou contrat d'entretien

Deux options s'offrent à vous pour l'entretien annuel de votre chaudière. Vous pouvez décider soit de faire venir le chauffagiste de votre choix une fois par an, en en changeant tous les ans si vous le souhaitez, pour qu'il réalise l'examen de votre chaudière. Ou bien vous pouvez souscrire un contrat d'entretien avec une entreprise qui viendra chaque année réaliser l'entretien de votre équipement. Dans cette seconde option, vous pourrez bénéficier, si vous y mettez le prix, d'un tarif encadré et plus avantageux pour les dépannages, et de délais d'intervention plus rapides. Les contrats d'entretien de ce type varient généralement entre 100 et 200 € par an. Attention, veillez à faire appel à un chauffagiste dont la compétence et le sérieux sont reconnus. Pour vous y aider, le Synasav (Syndicat national de la maintenance et des services en efficacité énergétique) propose un annuaire de professionnels reconnus auquel vous pourrez accéder, par département, sur leur site internet. Les cheminées également doivent faire l'objet d'un entretien. C'est le règlement sanitaire départemental qui en fixe la périodicité. Généralement, il prévoit deux ramonages par an, pour les équipements au bois, charbon ou fuel (dont un pendant la période de chauffe) et un seulement pour les installations au gaz.

Les risques

Aucune sanction pénale n'est prévue en cas d'absence d'entretien annuel de votre chaudière. Toutefois, votre bailleur pourra retenir le montant de cet entretien facturé par le chauffagiste sur le dépôt de garantie. Par ailleurs, votre assureur pourra également refuser de vous indemniser en cas d'accident de chaudière si vous ne l'avez pas correctement fait entretenir.

4 commentaires

  • 26 janvier16:14

    Est-ce qu'un jour on va rendre obligatoire d'être intelligent pour pouvoir postuler à une élection de dirigeant?Jusqu'où va-t-on aller dans l'asservissement bête et méchant du citoyen devenu un simple ressortissant?


Annonces immobilières