1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le principe de l'indivision
Dernière mise à jour le : 24/10/2018

Stock Rocket/Shutterstock / Stock Rocket

Il y a indivision lorsque plusieurs personnes possèdent un bien. Ainsi, l'indivision peut être la conséquence d'un achat en commun, d'une succession ou d'un divorce. Chaque indivisaire a le droit de vendre sa part à tout moment. Toutefois, les autres indivisaires bénéficient d'un droit de préemption. Pour organiser l'indivision, une convention peut être signée.

L'indivision peut naître de différentes façons

L'indivision est une situation juridique dans laquelle deux ou plusieurs personnes possèdent ensemble un ou des biens. Elle peut résulter d'un achat en commun où chaque indivisaire est devenu propriétaire à hauteur de sa contribution financière. Toutefois, l'indivision n'est pas toujours la conséquence d'une situation choisie. Dans le cas d'une succession ou d'un divorce, elle est en effet subie.

L'indivision est forcément provisoire

Le régime de l'indivision est dans tous les cas provisoires. Ainsi, selon la loi, «nul ne peut être contraint à demeurer dans l'indivision». Quand un indivisaire souhaite vendre sa quote-part, les autres ne peuvent s'y opposer. Néanmoins, ils disposent d'un droit de préemption, c'est-à-dire qu'ils sont prioritaires pour racheter la part de l'indivisaire vendeur. Si ce dernier ne parvient pas à céder sa quote-part, le bien doit alors être mis en vente.

A savoir

L'indivisaire vendeur de sa part doit informer de son intention les autres indivisaires par acte d'huissier. Ces derniers ont un mois pour faire jouer ou non leur droit de préemption.

Les obligations des indivisaires

Les indivisaires doivent payer les dettes de l'indivision. Il peut s'agir des charges d'un bien immobilier ou encore des frais d'administration d'un portefeuille d'actions. Chaque indivisaire est responsable à hauteur de sa quote-part. Cependant, un indivisaire peut être amené à régler une dépense en totalité. Si c'est le cas, il est en droit de se retourner contre les autres indivisaires pour obtenir le remboursement des sommes avancées.

A noter

En cas de dommage d'un bien indivis, les indivisaires sont collectivement responsables, sauf si la détérioration est le fait d'un seul d'entre eux.

Une indemnité d'occupation en cas de jouissance exclusive

Les indivisaires peuvent s'entendre pour accorder à l'un d'entre eux la jouissance exclusive du bien indivis. Il peut par exemple s'agir d'un appartement. Le bénéficiaire de cette situation particulière doit normalement verser une indemnité d'occupation aux autres indivisaires. Toutefois, les indivisaires ont la possibilité d'y renoncer.

L'indivision peut être volontaire ou involontaire. Dans tous les cas, les indivisaires ont des droits et des obligations. Une convention peut leur permettre d'anticiper les litiges.

La convention d'indivision

Pour organiser et fixer les règles d'une indivision, les indivisaires peuvent signer une convention d'indivision. Cette dernière permet de réduire les risques de litige. Elle doit être établie par écrit, mentionner les biens indivis, indiquer les quote-parts et les droits des indivisaires, et enfin préciser une durée d'application (déterminée pour cinq ans maximum ou indéterminée). Si la convention porte sur un bien immobilier, la convention doit être rédigée par un notaire et faire l'objet d'une publication au service de publicité foncière.

Retraite

Retrouvez le simulateur de retraite Boursorama, l'outil parfait pour la simulation et le calcul de votre retraite.

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer