Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Assurances auto et habitation : les tarifs devraient légèrement augmenter en 2019
information fournie par Boursorama avec Newsgene07/12/2018 à 14:01

(Pixabay / ElisaRiva)

(Pixabay / ElisaRiva)

Les tarifs des assurances auto et, dans une moindre mesure, habitation vont augmenter en 2019 selon les analystes du cabinet d'étude Facts and Figures. Mais la compétition intense que se livrent les assureurs, notamment dans l'automobile, devrait limiter la hausse des prix.

Les tarifs des assurances automobile et habitation devraient une nouvelle fois augmenter l'an prochain, selon plusieurs spécialistes, tant pour l'automobile que pour l'habitation. « Nous prévoyons une hausse moyenne de 1 à 2% des tarifs uniquement », indique Cyrille Chartier-Kastler, président du cabinet d'étude Facts and Figures.

Après plusieurs années de stagnation de ses prix, la MAIF a ainsi annoncé à ses sociétaires une hausse de tarifs de 2,7% en moyenne dans l'automobile et de 3% en moyenne sur le logement l'an prochain. Mais d'autres assureurs, comme Axa ou encore la Macif, n'ont pas encore dévoilé leurs intentions en la matière.

Hausse du coût des réparations

Les tarifs des assurances automobile augmentent principalement en raison de la hausse du coût de la réparation des véhicules, de l'ordre de 2,5% par an en moyenne, selon Facts and Figures. En cause ? « L'intégration de l'électronique dans les véhicules fait que maintenant les composants sont de plus en plus techniques et chers »,  précise le cabinet. La main-d'œuvre coûte également plus cher, car il y a davantage de réglages à faire sur les véhicules.

Toutefois, l'assurance automobile est le marché le plus concurrentiel pour les assureurs, et la montée en puissance des comparateurs sur internet devrait profiter in fine aux clients. « On constate que dès que la hausse des prix dépasse le seuil de 3 à 4%, les clients s'en vont vers la concurrence », explique Cyrille Chartier-Kastler.

La hausse du prix des carburants pourrait elle aussi contribuer à freiner l'augmentation des tarifs d'assurance, estiment certains analystes. En effet, en limitant l'utilisation de leurs véhicules quand ils en ont la possibilité, les automobilistes réduiraient par ricochet le risque d'accidents et donc le nombre de sinistres gérés par les assurances.

Stagnation des prix pour l'habitation

En ce qui concerne l'habitation, les tarifs ont nettement augmenté ces dernières années pour absorber la hausse de la sinistralité liée, entre autres, aux catastrophes naturelles. Cette tendance a permis aux assureurs de rentabiliser ce marché. « Ce qui fait qu'en termes d'anticipations pour 2019, on est sur une hypothèse assez limitée de hausse des tarifs », ajoute le cabinet.

Attention. Les clients situés dans des zones fortement exposées aux orages et aux inondations, par exemple dans le Sud de la France, doivent tout de même s'attendre à payer davantage pour leur assurance que les autres.

0 commentaire

Annonces immobilières