Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Vaccination contre la covid-19 - Pass sanitaire - Pass vaccinal  - page 19

Depuis le début de l'épidémie de Covid-19, les laboratoires pharmaceutiques et les biotechs planchent sur un vaccin contre le virus. Même si Russes et Chinois revendiquent déjà avoir trouvé un vaccin efficace (Les Chinois ont notamment démarré la vaccination), il a fallu attendre les premiers résultats du vaccin de Pfizer et BioNtech pour réveiller les marchés. Efficace à 90%, ce vaccin basé sur la technologie de l'ARN messager pourrait être produit à hauteur de 90 millions de doses cette année et 1,3 milliard en 2021. Actuellement, 10 vaccins sont en phase III et certains résultats sont attendus dans les prochaines semaines. Lundi 16 novembre, la biotech US Moderna a également enthousiasmé les marchés en dévoilant des résultats d'efficacité de 94% pour son vaccin également basé sur l'ARN messager.

  • information fournie par France 2422.12.202110:35
    1

    En Tunisie, la campagne de vaccination tente de rattraper son retard après des débuts difficiles, faute de vaccins. Et pourtant, dès ce mercredi, le pass vaccinal rentre en vigueur dans tout le pays

  • information fournie par France 2422.12.202110:31
    1

    Le Congo-Brazzaville a mis en place un passe sanitaire depuis plus de 2 mois. Le gouvernement veut accélérer la vaccination

  • information fournie par Boursorama avec Media Services22.12.202109:21
    23

    La vaccination des enfants de 5 à 11 ans est officiellement ouverte, a annoncé mercredi 22 décembre le ministre de la Santé Olivier Véran, qui a en revanché indiqué que la dose de rappel n'était pas élargie aux adolescents "pour l'instant". Face à l'épidémie de Covid-19 , que le variant Omicron pourrait encore aggraver, le gouvernement mise tout sur la vaccination dans l'espoir d'éviter de nouvelles restrictions généralisées

  • information fournie par Reuters22.12.202109:13
    2

    PARIS (Reuters) - L'ensemble des enfants âgés de 5 à 11 ans pourront être vaccinés contre le COVID-19 à partir de ce mercredi en France, a annoncé le ministre de la Santé, Olivier Véran. "Nous ouvrons aujourd'hui la vaccination pour les enfants, c'est officiel", a-t-il dit sur BFMTV et RMC

  • information fournie par Reuters22.12.202108:54

    (Actualisé avec précisions, contexte) PARIS, 22 décembre (Reuters) - L'ensemble des enfants âgés de 5 à 11 ans pourront être vaccinés contre le COVID-19 à partir de ce mercredi en France, a annoncé le ministre de la Santé, Olivier Véran. "Nous ouvrons aujourd'hui la vaccination pour les enfants, c'est officiel", a-t-il dit sur BFMTV et RMC

  • information fournie par Reuters22.12.202108:47

    PARIS, 22 décembre (Reuters) - L'ensemble des enfants âgés de 5 à 11 ans pourront être vaccinés contre le COVID-19 à partir de ce mercredi, a annoncé le ministre de la Santé, Olivier Véran. "Nous ouvrons aujoud'hui la vaccination pour les enfants, c'est officiel", a-t-il dit sur BFMTV et RMC

  • information fournie par AOF22.12.202108:33

    (AOF) - Valneva a annoncé des résultats initiaux positifs pour l'essai de Phase 3 visant à évaluer l'homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin à injection unique contre le chikungunya, VLA1553. L'essai VLA1553-302 a atteint son critère principal d'évaluation, démontrant que trois lots fabriqués consécutivement ont provoqué des réponses immunitaires équivalentes, en mesurant les titres d'anticorps neutralisants 29 jours après la vaccination

  • information fournie par Reuters21.12.202122:56

    (Actualisé tout du long avec déclarations et éléments supplémentaires) par Steve Holland et Jarrett Renshaw WASHINGTON, 21 décembre (Reuters) - Joe Biden a annoncé mardi l'ouverture aux Etats-Unis de centres fédéraux supplémentaires de vaccination et de dépistage du COVID-19 afin de lutter contre la flambée des contaminations provoquées par le variant Omicron du coronavirus, se voulant rassurant pour les personnes qui ont été complètement vaccinées. Le président américain a fait savoir aussi que quelque 500 millions d'autotests seraient disponibles pour les Américains à compter de janvier

  • information fournie par Reuters21.12.202122:44
    11

    JERUSALEM (Reuters) - Israël a annoncé mardi qu'il allait proposer une quatrième dose de vaccin contre le COVID-19 aux personnes âgées de plus de 60 ans, une décision prise sur fond d'inquiétudes concernant la propagation du variant Omicron du coronavirus, qui a provoqué une flambée épidémique à travers le monde. Un panel d'experts du ministère de la Santé a recommandé l'administration d'une quatrième dose de vaccin pour les personnes âgées, une décision rapidement saluée par le Premier ministre Naftali Bennett

  • information fournie par Reuters21.12.202122:31
    5

    JERUSALEM, 21 décembre (Reuters) - Israël a annoncé mardi qu'il allait proposer une quatrième dose de vaccin contre le COVID-19 aux personnes âgées de plus de 60 ans, une décision prise sur fond d'inquiétudes concernant la propagation du variant Omicron du coronavirus, qui a provoqué une flambée épidémique à travers le monde. Un panel d'experts du ministère de la Santé a recommandé l'administration d'une quatrième dose de vaccin pour les personnes âgées, une décision rapidement saluée par le Premier ministre Naftali Bennett

  • information fournie par Reuters21.12.202121:50

    par Steve Holland et Jarrett Renshaw WASHINGTON, 21 décembre (Reuters) - Le président américain Joe Biden a annoncé mardi l'ouverture aux Etats-Unis de centres fédéraux supplémentaires de vaccination et de dépistage du COVID-19 afin de lutter contre la flambée des contaminations provoquées par le variant Omicron du coronavirus. S'exprimant à la Maison blanche devant les journalistes, Joe Biden a fait savoir aussi que quelque 500 millions d'autotests seraient disponibles pour les Américains à compter de janvier

  • information fournie par Reuters21.12.202119:21
    4

    PARIS (Reuters) - Il n'y a pas de consensus sur la nécessité d'instaurer en France un pass sanitaire en entreprise, a déclaré mardi le porte-parole du gouvernement, soulignant toutefois que l'épidémie de coronavirus "repart à la hausse" dans le pays du fait de la propagation du variant Omicron, qui serait responsable de 20% des nouvelles contaminations. Plus tôt dans la journée, Gabriel Attal avait fait savoir que le gouvernement avait décidé d'accélérer la mise en place du pass vaccinal face à la résurgence de l'épidémie provoquée par le variant Omicron

  • information fournie par Reuters21.12.202119:15

    (Actualisé avec déclarations, éléments supplémentaires) PARIS, 21 décembre (Reuters) - Il n'y a pas de consensus sur la nécessité d'instaurer en France un pass sanitaire en entreprise, a déclaré mardi le porte-parole du gouvernement, soulignant toutefois que l'épidémie de coronavirus "repart à la hausse" dans le pays du fait de la propagation du variant Omicron, qui serait responsable de 20% des nouvelles contaminations. Plus tôt dans la journée, Gabriel Attal avait fait savoir que le gouvernement avait décidé d'accélérer la mise en place du pass vaccinal face à la résurgence de l'épidémie provoquée par le variant Omicron

  • information fournie par Reuters21.12.202119:11
    2

    21 décembre (Reuters) - VALNEVA annonce mardi: * DES RÉSULTATS POSITIFS POUR L’ESSAI D’HOMOGÉNÉITÉ DES LOTS CLINIQUES DE SON CANDIDAT VACCIN À INJECTION UNIQUE CONTRE LE CHIKUNGUNYA

  • information fournie par Reuters21.12.202118:47

    PARIS, 21 décembre (Reuters) - Il n'y a pas de consensus sur la nécessité d'instaurer en France un pass sanitaire en entreprise, a déclaré mardi le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, qui a indiqué par ailleurs que le variant Omicron du coronavirus serait responsable de 20% des nouvelles contaminations enregistrées dans le pays. Plus tôt dans la journée, il avait fait savoir que le gouvernement avait décidé d'accélérer la mise en place du pass vaccinal face à la résurgence de l'épidémie provoquée par le variant Omicron

  • information fournie par Reuters21.12.202116:23
    14

    (Reuters) - Un responsable de l'Agence européenne des médicaments (AEM) a expliqué mardi qu'aucun lien n'avait été formellement établi pour l'instant entre les troubles du cycle menstruel et l'administration d'un vaccin contre le COVID-19, jugeant nécessaire la réalisation d'études supplémentaires sur le sujet. "Des études supplémentaires sont nécessaires, prévoyant notamment, entre autres, des mesures des concentrations hormonales pour pouvoir déterminer s'il existe un lien" entre la vaccination contre le COVID-19 et ces troubles menstruels, dont ont témoigné de nombreuses femmes, a expliqué le responsable de la pharmacovigilance de l'AEM, Georgy Genov, lors d'un point de presse

  • information fournie par Reuters21.12.202116:23
    25

    PARIS (Reuters) - Le gouvernement a décidé d'accélérer la mise en place du pass vaccinal en France face à la rapide propagation du variant Omicron du coronavirus responsable du COVID-19, avec un projet de loi présenté en conseil des ministres extraordinaire dès lundi en vue d'une adoption définitive du texte par le Parlement d'ici mi-janvier, a annoncé Gabriel Attal mardi. Le gouvernement prévoyait initialement d'examiner ce projet de pass vaccinal, censé remplacer le pass sanitaire, le 5 janvier pour une adoption fin janvier

  • information fournie par Reuters21.12.202116:07
    1

    21 décembre (Reuters) - Un responsable de l'Agence européenne des médicaments (AEM) a expliqué mardi qu'aucun lien n'avait été formellement établi pour l'instant entre les troubles du cycle menstruel et l'administration d'un vaccin contre le COVID-19, jugeant nécessaire la réalisation d'études supplémentaires sur le sujet. "Des études supplémentaires sont nécessaires, prévoyant notamment, entre autres, des mesures des concentrations hormonales pour pouvoir déterminer s'il existe un lien" entre la vaccination contre le COVID-19 et ces troubles menstruels, dont ont témoigné de nombreuses femmes, a expliqué le responsable de la pharmacovigilance de l'AEM, Georgy Genov, lors d'un point de presse

  • information fournie par France 2421.12.202115:18
    3

    Alors que le nombre de contaminations continue d'augmenter en France, qui vit une cinquième vague de Covid-19, ainsi que l'arrivée du variant Omicron, l'exécutif veut resserrer l'étau sur les personnes non-vaccinées. La transformation du pass sanitaire en pass vaccinal sera ainsi examiné à l'Assemblée nationale dès la semaine du 3 janvier

  • information fournie par Boursorama avec Media Services21.12.202115:04
    11

    Si la question de l'efficacité des vaccins contre le variant Omicron n'a pas encore été tranchée, la directrice de l'Agence européenne des médicaments estime toutefois qu'avec cinq sérrums et six médicaments contre le Covid-19, "nous sommes dans une position beaucoup plus solide que l'année dernière". Omicron, le nouveau variant du Covid-19 se répand à une vitesse fulgurante aux États-Unis où il est désormais dominant, ainsi qu'en Europe, particulièrement au Royaume-Uni