Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Explosion à Beyrouth  - page 3

Mardi 4 août en début de soirée, une double explosion a retenti dans la zone portuaire de Beyrouth, la capitale du Liban. Selon les autorités, cette violente déflagration serait liée à un incident s'étant déroulé dans un bâtiment contenant plus de 2.500 tonnes de nitrate d'amonium. Cette substance, utilisée comme engrais, est déjà à l'origine de plusieurs catastrophes dont celle d'AZF à Toulouse en 2001. Selon la Croix-Rouge, l'explosion a fait au moins 100 morts et 4000 blessés mais ce bilan provisoire risque de s'alourdir dans les jours qui viennent.

  • information fournie par Reuters06.06.202215:56

    (Actualisé avec détails et commentaires) BEYROUTH, 6 juin (Reuters) - Le Liban a déclaré lundi qu'il inviterait l'émissaire américain Amos Hochstein à Beyrouth pour poursuivre les négociations sur une frontière maritime contestée avec Israël, afin d'éviter toute escalade, selon un communiqué du Premier ministre intérimaire Najib Mikati, publié sur Twitter. Cette annonce intervient après qu'un navire exploité par la société Energean ENOG

  • information fournie par Reuters06.06.202212:28

    BEYROUTH, 6 juin (Reuters) - Le président libanais a accepté d'inviter l'émissaire américain, Amos Hochstein, à Beyrouth pour poursuivre les négociations sur la démarcation de sa frontière maritime avec Israël, a déclaré lundi le bureau du Premier ministre intérimaire libanais. Le Liban a mis en garde Israël dimanche contre toute "action agressive" dans la zone maritime contestée où les deux États espèrent développer l'exploitation énergétique offshore, après qu'un navire de la société Energean ENOG

  • information fournie par France 2406.06.202207:50

    A la Une de la presse, ce lundi 6 juin, la victoire, hier, de Rafael Nadal à Roland-Garros, face au Norvégien Casper Ruud. Un massacre contre des fidèles réunis dans une église pour la Pentecôte, au Nigeria

  • information fournie par Reuters05.06.202216:20

    BEYROUTH, 5 juin (Reuters) - Le Liban a mis en garde dimanche Israël contre toute "action agressive" dans la zone maritime que le deux pays se disputent et où ils prévoient des projets énergétiques. Suite à l'arrivée au large de la côté d'un navire pour produire du gaz pour Israël, le président libanais Michel Aoun a indiqué que toute activité dans les eaux disputées constituerait un acte d'agression et une provocation

  • information fournie par Reuters03.06.202215:15

    BEYROUTH, 3 juin (Reuters) - Le risque de paralysie politique au Liban a augmenté après que les élections du 15 mai dernier ont débouché sur un Parlement fragmenté, selon le directeur de la Sûreté générale libanaise, qui a mis en garde contre un possible "désastre" en raison de l'absence de majorité. Le général Abbas Ibrahim a également déclaré que l'instabilité sociale dans le pays, qui traverse une grave crise économique, l'inquiétait davantage que l'instabilité politique

  • information fournie par Reuters01.06.202219:26

    par Maya Gebeily MAARAB, Liban, 1er juin (Reuters) - Le parti chrétien des Forces libanaises (FL) s'opposera à la désignation d'un Premier ministre proche du mouvement chiite Hezbollah et ne participera pas à un gouvernement d'union nationale, a déclaré son chef mercredi. "Si c'est un gouvernement qui inclut tout le monde, comme d'habitude, bien sûr nous n'y participerons pas", a déclaré à Reuters Samir Geagea, chef des FL

  • information fournie par Reuters31.05.202212:39

    BEYROUTH, 31 mai (Reuters) - Les députés libanais ont réélu mardi à une courte majorité Nabih Berri pour un septième mandat à la présidence du Parlement, réservée à un chiite. Nabih Berri, dirigeant du mouvement chiite Amal, allié du Hezbollah, a obtenu 65 voix sur 128, la plus faible majorité jamais réunie par le vétéran de 84 ans, qui préside le Parlement depuis 1992

  • information fournie par France 2420.05.202218:27

    Au Liban, où 80 % de la population vit dans la pauvreté, les élections législatives ont offert une lueur d'espoir avec la victoire de plusieurs candidats de l'opposition et de la société civile. Mais ce renouveau de la classe politique reste limité

  • information fournie par Reuters19.05.202209:11

    JERUSALEM, 19 mai (Reuters) - Israël a procédé à des tirs de défense jeudi après une erreur d'interprétation d'une menace potentielle près de sa frontière avec le Liban, a annoncé l'armée israélienne. L'incident a également déclenché des sirènes d'alerte dans plusieurs zones du nord d'Israël

  • information fournie par France 2419.05.202209:07

    Le bloc chiite formé autour du Hezbollah perd sa majorité à l'issue des élections législatives au Liban, marquées par une forte abstention et l'entrée au parlement d'une douzaine de députés issus de la société civile. Le changement que les manifestants appelaient de leurs voeux ? On va plus loin avec Marie-Roger Biloa et Bruno Daroux

  • information fournie par France 2418.05.202211:58

    La mort et les funérailles de la journaliste d'Al-Jazira Shireen Abu Akleh, tuée alors qu'elle couvrait une opération israélienne à Jénine, a bouleversé le monde entier. Un deuil qui intervient quelques jours avant la commémoration de la Nakkba

  • information fournie par Reuters17.05.202212:20

    (actualisé tout du long avec précisions) BEYROUTH, 17 mai (Reuters) - Le Hezbollah et ses alliés ont perdu la majorité qu'ils détenaient depuis 2018 au Parlement libanais, selon un décompte effectué par Reuters à partir des résultats officiels des élections législatives de dimanche, ce qui constitue un revers majeur pour le parti-milice chiite aligné sur l'Iran. Le Hezbollah, le mouvement chiite Amal, le Courant patriotique libre (CPL) et d'autres élus considérés comme favorables à la présence armée dans le pays du Hezbollah contrôlent 62 des 128 sièges du Parlement, contre 71 auparavant

  • information fournie par France 2417.05.202211:58

    Le puissant mouvement Hezbollah et ses alliés ont perdu leur majorité au Parlement libanais, selon les résultats définitifs mardi des élections législatives qui enregistrent une percée de l'opposition traditionnelle et des candidats issus du mouvement de contestation de 2019.

  • information fournie par Reuters17.05.202210:56

    BEYROUTH, 17 mai (Reuters) - Le Hezbollah et ses alliés ont perdu la majorité qu'ils détenaient depuis 2018 au Parlement libanais, selon un décompte effectué par Reuters à partir des résultats officiels des élections législatives de dimanche, ce qui constitue un revers majeur pour le parti-milice chiite aligné sur l'Iran. Le Hezbollah, le mouvement chiite Amal, le Courant patriotique libre et d'autres élus considérés comme favorables à la présence armée dans le pays du Hezbollah contrôlent 62 des 128 sièges du Parlement, contre 71 auparavant

  • information fournie par France 2416.05.202217:39

    Le Hezbollah s'oriente vers un revers lors des élections législatives de dimanche 15 mai au Liban, alors que les résultats définitifs ne sont toujours pas connus. Le taux de participation était seulement de 41%, rappel de la défiance de la population envers les institutions libanaises, qui connaissent une crise majeur depuis 2019

  • information fournie par Reuters16.05.202215:43

    (Actualisé avec sources, détails) BEYROUTH, 16 mai (Reuters) - Le Hezbollah s'oriente vers un revers lors des élections législatives de dimanche au Liban, selon les résultats préliminaires, avec des pertes pour certains alliés du mouvement chiite aligné sur l'Iran tandis que le parti Forces Libanaises (FL), soutenu par l'Arabie saoudite, a revendiqué des gains. Alors que les résultats de l'élection de dimanche doivent encore être finalisés, des sources haut placées ont déclaré qu'il était improbable que le Hezbollah et ses alliés obtiennent plus de 64 des 128 sièges du Parlement, citant les résultats préliminaires

  • information fournie par France 2416.05.202215:18

    Le Liban organise, dimanche 15 mai, les premières élections législatives depuis le mouvement de contestation de 2019 et les explosions au port de Beyrouth en août 2021. Un scrutin qui intervient dans un contexte marqué par une crise économique sans précédent

  • information fournie par France 2416.05.202214:49

    Le plus grand bloc parlementaire au Liban, mené par le Hezbollah soutenu par l'Iran, devrait perdre plusieurs sièges et l'opposition réaliser une percée à l'Assemblée, selon les résultats provisoires des élections législatives qui se sont tenues dimanche 15 mai sur fond de profonde crise socio-économique. Selon le ministère de l'Intérieur, les résultats définitifs ne sont pas encore connus, mais les votes de la diaspora libanaise pourraient faire la différence, comme l'explique Zohra Ben Milou depuis Beyrouth

  • information fournie par France 2416.05.202211:45

    À la une de la presse, ce lundi 16 mai, l'élargissement possible de l'Otan à la Finlande et la Suède, deux pays historiquement neutres, la désillusion des électeurs libanais invités à voter aux législatives et le profil inquiétant de l'auteur de la fusillade mortelle de Buffalo aux États-Unis.

  • information fournie par France 2416.05.202210:59

    Les Libanais attendaient lundi les résultats des élections législatives qui devaient maintenir le statu quo en faveur d'une classe politique accusée de corruption et d'incompétence, et tenue pour responsable d'une crise socio-économique inédite. Les groupes d'opposition espéraient obtenir plusieurs sièges, et les premiers résultats semblent confirmer cette tendance