Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Taxe foncière : plus de 13 000 communes l'ont augmentée cette année
information fournie par Boursorama avec Newsgene16/10/2018 à 12:41

(Pixabay / lecreusois)

(Pixabay / lecreusois)

Entre les hausses votées par les mairies et celles décidées par les départements ou les intercommunalités, les habitants de plus de 13 000 communes françaises ont vu le montant de leur taxe foncière augmenter cette année. Les grandes villes ne sont pas épargnées. La palme revient ainsi à Nice avec une augmentation de 19%.

Les élus de 6 151 villes françaises ont voté cette année une hausse de la taxe foncière dont tout propriétaire immobilier doit s'acquitter. De nombreux départements et intercommunalités ont eux aussi décidé de revoir à la hausse cet impôt. Au total, ce sont ainsi les résidents de 13 000 communes qui ont vu la note se corser cette année, rapporte Le Figaro qui s'est procuré un fichier complet concernant l'ensemble des villes du pays (un peu plus de 35 000).

Augmentation record à Nice

Parmi les municipalités concernées par cette hausse, 228 comptent plus de 5 000 habitants et 73 plus de 10 000, précise le quotidien. Les grandes agglomérations sont particulièrement concernées : 46 des 50 plus grandes villes françaises ont ainsi revu le montant de la taxe foncière à la hausse, selon les données de « L'observatoire des taxes foncières », publié ce lundi par l'Union nationale des propriétaires immobiliers (UNPI).

Les Niçois risquent de déchanter avec une augmentation record de 19,32%. Villeurbanne (Rhône) et Limoges (Haute-Vienne) complètent le podium avec des majorations respectives de 10,9 et 4,23%.

Une hausse moyenne de 11,71% en cinq ans

Cette tendance ne date pas d'hier. L'UNPI indique ainsi que, de 2012 à 2017, l'impôt foncier a augmenté en moyenne de 11,71% dans l'ensemble du pays. Avec des pics à Lille (+30,01%), Créteil (+19,12%) ou encore Nantes (+19,09%).

A titre de comparaison, au cours de ces cinq années, l'inflation n'a atteint que 2,35%. En 2017, le coût de la taxe foncière représentait l'équivalent de 2,3 mois de loyer pour les propriétaires qui louent leur bien. Les contribuables doivent régler l'impôt avant ce lundi 15 octobre ou jusqu'au samedi 20 octobre s'ils choisissent le paiement en ligne.

8 commentaires

  • 20 octobre13:01

    Pour l'instant ils changent de parti et vont là où est l'argent .... le ps est parti chez lerm, à droite pareil coupons les vivre


Annonces immobilières