1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Santé : une mutuelle à un euro par jour bientôt accessible à un million de Français supplémentaires
Boursorama avec Newsgene11/01/2019 à 18:18

(Pixabay / Bru-nO)

A partir de novembre 2019, la Couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) contributive sera accessible à environ un million de Français supplémentaires, a confirmé Agnès Buzin ce mercredi 9 janvier. Pour un montant maximum de 30 euros par mois, ce dispositif permet d'obtenir le remboursement de soins ciblés avec un reste à charge nul.

Le nombre de Français pouvant prétendre à une complémentaire santé à bas coût va considérablement augmenter d'ici la fin de l'année, a annoncé ce mercredi 9 janvier la ministre de la Santé Agnès Buzyn sur BFM TV.

« Au 1er novembre 2019, nous mettons en place une réforme par laquelle nous augmenterons le nombre de personnes qui vont avoir accès à la CMU-C contributive. Ce seront un million de personnes en plus qui vont pouvoir accéder à une mutuelle pour un euro par jour », a déclaré la ministre.

Une mesure à destination des bénéficiaires de l'ACS

La CMU-C donne droit à la prise en charge gratuite de la part complémentaire des dépenses de santé (y compris à l'hôpital). Les bénéficiaires de l'aide à la complémentaire santé (ACS), réservée à des ménages modestes mais dont les ressources sont légèrement supérieures au plafond d'attribution de la CMU-C, auront à partir de novembre accès à ce dispositif.

Cette mesure concerne donc potentiellement 1,2 million de personnes qui auront la possibilité de réaliser des soins avec un reste à charge zéro. 

Un euro par jour maximum

Le gouvernement veut ainsi permettre à des personnes fragiles aujourd'hui écartées du dispositif de la CMU-C, touchées notamment par le handicap, la précarité ou le vieillissement, d'accéder à des soins remboursés en totalité. Les personnes ciblées auront un revenu « compris entre les plafonds actuels de la CMU-C et de l'ACS (plafond CMU-C majoré de 35 %) », peut-on lire dans une publication du fonds de financement de la CMU.

Un arrêté précisera les conditions d'attribution et le montant de l'aide. Mais la participation des assurés ne dépassera pas 30 euros par mois, soit un euro par jour. Elle pourra être inférieure selon l'âge de la personne. Les bénéficiaires seront pris en charge par l'assurance maladie obligatoire et des organismes complémentaires choisis par le Fonds CMU-C.

12 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • latourar
    12 janvier19:08

    La mienne est proche de 100€ par mois mais je n'ai que le droit de me taire. Juste le temps que cela dure. Vivement une révolution

    Signaler un abus

  • latourar
    12 janvier19:06

    Et moi, français de base, je n'ai droit à rien.

    Signaler un abus

  • sidelcr1
    11 janvier22:13

    1.8 millon de cartes vitales se balladent avec des étrangers , coût : 14 milliards , pendant ce temps je paie une fortune en mutuelle santé .

    Signaler un abus

  • run419
    11 janvier20:29

    La balle dans le pied, ça fait longtemps que la France se l'est tirée.Là il reste une cartouche pour se la mettre dans la tête.

    Signaler un abus

  • Haaaa
    11 janvier19:15

    A vous lire vous ne pensez qu'à votre pomme Arrêté de regarder votre nombril

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer