1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Retraite : profitez de l'année blanche fiscale pour vous expatrier
Boursorama avec Newsgene01/06/2018 à 17:36

(Pexels)

La retraite rime souvent avec revenus moins importants. C'est le moment de profiter de la réforme de l'impôt à la source ! 2018 sera une année fiscale blanche, plus intéressante pour les retraités qui partent s'installer à l'étranger.

C'est le moment de faire sa valise ! Avec l'arrivée du prélèvement de l'impôt à la source, 2018 sera une année fiscale blanche. La différence devrait être notable pour ceux dont les revenus vont diminuer entre cette année et la suivante. C'est notamment le cas des contribuables qui prennent leur retraite et en profitent pour s'établir à l'étranger.

Partir entre fin 2018 et fin 2019

Avant la réforme, les Français qui s'expatriaient payaient deux fois leurs impôts l'année de leur départ. Ils étaient imposables en France au titre des revenus de l'année passée, mais aussi dans leur pays d'accueil au titre de l'année en cours. Ce décalage tenait à l'archaïsme du calendrier fiscal français par rapport à ses voisins, rappelle Capital.

La plupart des autres pays pratiquent déjà le prélèvement à la source. L'adaptation du fisc français change la donne pour les retraités qui s'expatrieront entre fin 2018 et début 2019. Ils seront dispensés d'une double imposition, c'est-à-dire qu'ils n'auront pas d'impôts à payer en France sur leurs pensions de retraite de 2018.

Conventions fiscales et statuts spécifiques

Le voyage vaut le détour pour les seniors qui s'installent dans un pays qui aurait signé une convention fiscale avec la France. Dans ces circonstances, leurs pensions versées en 2019 ne seront pas imposables dans l'hexagone. En revanche, elles le seront dans leur pays d'accueil. Notez que ce système ne s'applique pas aux pensions du régime de la fonction publique.

L'effet d'aubaine n'est pas négligeable pour ceux qui choisissent un pays au niveau d'imposition moins élevé qu'en France. Sans compter les pays qui proposent des statuts spécifiques et attractifs pour les retraités ! Au Portugal par exemple, les Français à la retraite bénéficient pendant 10 ans d'une exonération d'impôt sur les revenus de leur pension.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer