1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Prélèvement à la source : premier accroc pour les retraités
Boursorama avec Newsgene11/01/2019 à 15:57

(Pixabay / Jarmoluk)

Après la mise en place début janvier du prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu, la caisse de retraite complémentaire du secteur privée, l'Agirc-Arrco, a reçu deux fois plus d'appel que d'habitude. Alors qu'ils pensaient avoir été victimes d'une erreur de l'administration, la plupart des retraités avaient appliqué par erreur le taux au revenu mensuel net et non revenu net imposable.    

La mise en place du prélèvement à la source (PAS) se déroulerait pour l'instant sans accroc. C'est ce qu'a affirmé ce mercredi 9 janvier le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, lors d'une conférence de presse.

Pourtant, certains retraités ont pris d'assaut le standard de l'Agirc-Arrco rapporte Franceinfo. Soumis au prélèvement à la source depuis le 2 janvier, ils ont été deux fois plus nombreux que d'ordinaire à solliciter leur caisse de retraite complémentaire.

Une incompréhension dans le mode de calcul

Pourtant, après vérification, l'organisme n'a constaté aucune erreur imputable au PAS. Il y a d'abord les retraités qui n'avaient tout simplement pas pris la mesure du passage au PAS et qui ont découvert leur pension amputée.

Mais, la plupart des appels concernent en fait une erreur de calcul de leur part. Les retraités ont vérifié si l'impôt prélevé correspondait au taux communiqué par l'administration fiscale mais « se sont trompés de mode de calcul », explique une représentante de l'Agirc-Arrco citée par Franceinfo.

« Ils ont appliqué le taux d'imposition à leur revenu net mensuel et non au revenu net imposable ». Une erreur qui peut se comprendre puisque ce montant ne figure pas sur le décompte envoyé aux retraités.

Une page explicative mise en ligne par l'Agirc-Arrco

Pour obtenir le montant de l'impôt qui est prélevé à la source, il faut multiplier le montant net imposable par le taux de prélèvement. Le montant net imposable est sensiblement différent du montant net. Pour le calculer, il faut déduire du brut total la CSG déductible (5,9%) et la cotisation d'assurance-maladie (CRDS à 1%).

Dans l'urgence, l'Agirc-Arrco a mis en ligne une page explicative pour expliquer aux retraités, à l'aide d'un exemple concret, comment s'opère le PAS.

18 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • geocor
    11 janvier18:11

    Les retraités d'aujourd'hui sont la génération qui n'avaient presque pas à payer de retraite à leurs aînés (l'espérance de vie était inférieure à l'âge légal de départ à la retraite), qui ont voté pour ceux qui accumulaient des dettes pour nos générations, qui avaient un taux de retraite sur dernier salaire le plus élevé, qui possèdent 80 % du patrimoine des français, qui ont une CSG à taux réduit, qui ont un abattement de 10 % de leur retraite pour frais professionnels. Et qui se plaignent ...

    Signaler un abus

  • Glucose
    11 janvier18:01

    J'ai appliqué le taux de prélèvement communiqué par le fisc aux derniers virements reçus. Pour AGIRC et ARCO c'est bon au centimes près. Ce n'est pas le cas ni pour AXA ni pour la CNAV...

    Signaler un abus

  • aerosp
    11 janvier17:28

    ces organisme auraient pu faire un courrier à chaque retraité avec les éléments de compte comme ils le faisaient avant; C'est un honte car on ne peux rien vérifier, y compris pour le calcul final de l'impôt

    Signaler un abus

  • freudmar
    11 janvier16:51

    Brun et oculus sont dans un bateau - quel est le plus beau ?

    Signaler un abus

  • woz
    11 janvier16:49

    Le titre de cet article est mensonger puisque son contenu dit le contraire: pas d'accroc mais une incompréhension de certains retraités.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer