1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Immobilier : voici les villes franciliennes les plus convoitées par les acheteurs
Boursorama avec Newsgene25/10/2018 à 16:01

(Pixabay)

Une étude réalisée par le Crédit Agricole d'Ile-de-France montre quelles villes de la région francilienne privilégient les acheteurs selon qu'ils sont primo ou secundo-accédants. Les départements de l'Essonne, des Hauts-de-Seine et des Yvelines sont ainsi particulièrement courtisés par les acquéreurs. 

En se basant sur les prêts accordés à ses clients au cours du premier semestre 2018, le Crédit Agricole d'Ile-de-France a déterminé quels secteurs étaient les plus convoités dans la région francilienne. L'Essonne, les Hauts-de-Seine et les Yvelines sont les trois départements les plus prisés, selon cette étude relayée par Les Echos. Les villes choisies dépendent bien souvent du profil de l'acquéreur, à savoir s'il s'agit d'une première ou d'une seconde acquisition.

Des disparités entre primo et secundo-accédants

Dans l'Essonne, les primo-accédants jettent leur dévolu sur Corbeil-Essonnes, Etampes puis Massy. Les secundo-accédants visent davantage Savigny-sur-Orge, Massy également puis Sainte-Geneviève-des-Bois.

Dans le département des Hauts-de-Seine, ce sont les villes de Boulogne-Billancourt, Antony puis Clamart qui sont privilégiées par ceux qui ne réalisent pas leur premier achat. Les primo-accédants ciblent prioritairement Nanterre, Courbevoie puis Asnières-sur-Seine.

Enfin, dans les Yvelines, deux villes sont plébiscitées par les deux types d'acquéreurs. Versailles, Sartrouville puis Poissy pour les primo-accédants et Sartrouville, Montigny-le-Bretonneux et Versailles pour les secundo-accédants.

Des départements moins convoités

Les départements de Seine-Saint-Denis, du Val-d'Oise et du Val-de-Marne sont moins convoités. Mais certaines de leurs villes sortent tout de même du lot. En Seine-Saint-Denis, les primo-accédants convoitent Noisy-le-Grand, puis Saint-Ouen et Montreuil quand les secundo-accédants préfèrent Livry-Gargan, Saint-Denis puis Montreuil.

Dans le Val-de-Marne, Créteil, Maisons-Alfort et Saint-Maur-des-Fossés composent le top 3 des primo-accédants et Nogent-sur-Marne, Vincennes et Saint-Maur-des-Fossés celui des secundo-accédants. Enfin, dans le Val-d'Oise, Cergy, Bezons puis Argenteuil attirent les emprunteurs pour le premier achat quand l'Isle-Adam, Herblay et Cormeilles-en-Parisis sont préférées par les secundo-accédants.

507 206 euros empruntés en moyenne à Paris

Selon l'étude, les acheteurs parisiens empruntent en moyenne 507 206 euros pour une durée de 250 mois environ. Le montant de leur achat s'élève en moyenne à 694 762 euros.

Ailleurs en Ile-de-France, les projets immobiliers les plus coûteux se trouvent, dans l'ordre, dans les Hauts-de-Seine (536 413 euros en moyenne) et les Yvelines (422 106 euros) au coude à coude avec le Val-de-Marne (411 396 euros). C'est en Seine-Saint-Denis que l'on retrouve les projets les moins coûteux (309 026 euros).

Dans les six départements ainsi qu'à Paris, l'âge moyen de l'acquéreur est de 36 ou 37 ans.

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • pvza
    25 octobre18:00

    507206 ou 536 413 euros lol qui peut se le permettre??? 250 mois ... + de 20 ans de credit....

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer