1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Immobilier : Les arnaques aux fausses annonces se multiplient sur Internet
Boursorama avec Newsgene17/10/2019 à 17:15

Immobilier : Les arnaques aux fausses annonces se multiplient sur Internet

Les arnaques aux fausses petites annonces de locations sont en plein boum sur les sites Internet spécialisés. Les signalements aux autorités se multiplient et les professionnels sont plus que jamais alertés sur le phénomène qui vise particulièrement les personnes ayant du mal à trouver un logement. Les escrocs leur font miroiter un bien inespéré et demandent de l'argent pour le réserver.

Les fausses annonces de location immobilières mises en ligne par des escrocs se multiplient sur les sites spécialisés. Les arnaqueurs publient des photos d'un logement attractif accompagné d'un loyer très raisonnable pour attirer les victimes. Ces dernières se voient ensuite demander de verser de l'argent pour réserver le bien inespéré, qui n'est en réalité pas disponible. Le succès de l'escroquerie repose en grande partie sur les difficultés de beaucoup locataires pour se loger, explique Le Parisien mercredi 16 octobre.

Des annonces fausses ou volées

Le bien proposé est parfois bel et bien en location. « Les escrocs utilisent aussi des annonces miroir, des copiés-collés de vraies offres », indique auprès du quotidien francilien Florian Fonteneau, chef de brigade à l'Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l'information et de la communication (OCLCTIC).

« Ils piratent la boîte mail des propriétaires. À partir de là, les réponses à leur annonce sont redirigées vers la messagerie de l'escroc qui envoie aux locataires un contrat de bail bidon et demande un paiement immédiat », décrit la directrice générale de PAP, Laetitia Caron.

Les sites spécialisés attentifs

Le portail du groupe Particulier à Particulier bloque plus d'un quart des petites annonces de location qu'il reçoit à cause de doutes sur la véracité des offres, a précisé sa présidente Corinne Jolly lors d'une conférence de presse en septembre. Depuis le début de l'année 2019, plus de 600 fausses locations ont été rapportées sur la plateforme Info Escroqueries. Soit une augmentation annuelle de presque 30 %.

En 2018, 7 000 cas similaires ont également été indiqués aux autorités via Pharos, l'outil développé par la police pour permettre la signalisation des contenus en ligne illégaux. Mais le chiffre pourrait être encore plus élevé.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer