Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Fructipierre clôture par anticipation son augmentation de capital

Primaliance25/01/2016 à 18:05

Les 40 ans d’histoire de Fructipierre sont le fruit de la confiance des associés et de leur patience lors des périodes plus difficiles. A cet égard, sa nouvelle augmentation de capital a rencontré un réel succès puisqu'elle a été clôturée par anticipation le 16 janvier dernier.

Le 4 septembre 2015, Fructipierre (Nami AEW Europe) lançait une augmentation de capital d'un montant de 69,99m€ (prime d'émission incluse) par la souscription de 138 613 parts au prix de 505€ (215€ de nominal et 290€ de prime d’émission). L'opération a rencontré un vif succès puisque la société de gestion a décidé de la clôturer par anticipation le 12 janvier 2016.

Dorénavant, la capital social est fixé à 351,95m€. Il est divisé en 1 637 006 parts de 215 € chacune.

En terme de revenu, la SCPI annonce un dividende prévisionnel 2015 de 22,7€ contre 24€ en 2014 en raison d'un contexte locatif difficile et de taux d’occupation financiers « disputés ». Sur la base du prix de souscription (505€) fixé lors de l'augmentation de capital, le taux de distribution ressort à 4,5 % (vs 4,81 % en 2014). Malgré cette petite déception, Nami AEW tient à rappeler que « l’horizon d’un placement immobilier est, par nature, de long terme et que la performance en la matière se bâtit dans la durée ». Voilà pourquoi au-delà des exigences de l'immédiat, la SCPI continue de dérouler sa stratégie. Conserver, entretenir, restructurer, valoriser les immeubles à potentiel de manière à les adapter aux évolutions des marchés et des normes techniques, ou bien investir dans des biens récents ou restructurés situés dans des localisations reconnues. Enfin, dans le cadre de la stratégie d’arbitrage, des opérations de cessions significatives sont engagées. Elles devraient aboutir début 2016.

Valeurs associées

0.00%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.