1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Escroquerie à l'assurance-vie : un réseau criminel aurait soutiré 5 millions d'euros aux familles de défunts

Boursorama avec Newsgene07/12/2018 à 08:26

(Flickr / Mic)

Les gendarmes de la section de recherches de Strasbourg ont mis cinq ans pour démanteler un réseau d'escrocs qui faisait miroiter de fausses assurances-vie aux familles de défunts. Plus de 250 personnes ont été flouées pour un préjudice estimé à 5 millions d'euros. Le cerveau présumé du groupe vit en Israël où son domicile a été perquisitionné. 

Un groupe de malfaiteurs qui a escroqué plus de 250 personnes en leur proposant de fausses assurances-vie a été démantelé par les gendarmes de la section de recherches de Strasbourg (Bas-Rhin). Les individus n'ont pas seulement sévi en France, mais également en Suisse et en Belgique. Il aura fallu cinq ans d'enquête pour mettre au jour cette arnaque dont le préjudice est estimé à cinq millions d'euros.

Un centre d'appel dédié

Réunis dans un centre d'appel, les escrocs se faisaient passer pour des cabinets d'avocats auprès des familles de défunts. Ils trouvaient leurs victimes en épluchant les avis de décès. Ils expliquaient à la famille que la personne décédée avait souscrit une assurance-vie à l'étranger. Pour récupérer la somme, les victimes n'avaient d'autres solutions que d'effectuer des virements.

L'argent atterrissait alors sur des comptes bancaires de sociétés factices. Il transitait ensuite vers des comptes en Roumanie, en Belgique, en Espagne pour rejoindre Hong Kong et la Chine. Avec une destination finale commune : Netanya (Israël), une ville balnéaire située au nord de Tel-Aviv.

Le leader présumé en fuite en Israël depuis 2015

C'est là-bas que réside le cerveau présumé du groupe, un Franco-Israélien de 60 ans en fuite depuis 2015. Le 12 novembre dernier, son domicile a été perquisitionné. Les gendarmes de la section de recherches, en collaboration avec les autorités israéliennes, auraient mis la main sur des preuves accablantes.

Une procédure d'extradition devrait être diligentée à l'égard du sexagénaire. Dans cette affaire, une dizaine de personnes de diverses nationalités ont été arrêtées, a précisé une source proche de l'enquête.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer