Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Comment sont calculés les droits à la retraite ?

Boursorama avec Pratique.fr03/04/2018 à 10:15

L'approche de la retraite est souvent un moment stressant car il faut savoir si le nombre de trimestres de cotisation est suffisant pour bénéficier d'une pension à taux plein. D'autant que le mode de calcul, en régulière évolution, n'est pas facile à appréhender. Comment sont calculés les droits à la retraite ? Les réponses dans cet article.

Comment sont calculés les droits à la retraite ? / iStock.com - PeopleImages

Les éléments pris en compte pour le calcul des droits à la retraite

Mis à part l'âge de départ minimum à la retraite qui est de 62 ans actuellement et le nombre minimum de trimestres de cotisations compris entre 161 et 172 selon l'âge, différents éléments entrent en ligne de compte pour le calcul des droits : Le revenu annuel moyen : il représente la moyenne des 25 meilleurs revenus d'activité annuels, revalorisés par des coefficients ; Le taux applicable au revenu moyen : il varie en fonction de l'âge mais aussi de la durée d'assurance (le nombre de trimestres cotisés). Le taux est compris entre 37,5% et 50% en fonction des cas de figure ; La durée d'assurance, soit le nombre de trimestres travaillés et cotisés. La formule de calcul varie selon les personnes, en fonction du nombre de trimestres acquis au cours de leur carrière et en fonction également du taux applicable. Cela étant, la méthode de calcul peut être schématisée comme ceci : Montant de la retraite = Revenu annuel moyen (moyenne des 25 meilleures années) X Taux (compris entre 37,5% et 50%) X Nombre de trimestres acquis

Revenu annuel moyen, taux annuel et durée d'assurance : précisions

Le revenu annuel moyen varie d'une personne à une autre, mais il représente la moyenne des 25 meilleures années de cotisations. Dans le cas où une personne à cotisé auprès de plusieurs types de régime de retraite différents (salarié, indépendant, agricole...) les meilleures années sont réparties au prorata de la durée d'assurance relative à chacun des différents régimes. Une particularité existe : les revenus issus de l'année de départ à la retraite ne sont pas pris en compte dans le mode de calcul du revenu annuel moyen sauf en cas de départ au 1er janvier de l'année suivante. Pour bénéficier d'un taux maximum égal à 50%, il faut avoir atteint l'âge minimum de départ à la retraite, soit 62 ans, mais aussi avoir cotisé le nombre de trimestres nécessaires, soit entre 150 et 172 selon l'année de naissance. Une autre façon de bénéficier du taux plein de 50% est de repousser le départ à la retraite afin d'atteindre l'âge du taux maximum automatique, fixé actuellement à 67 ans depuis la réforme de 2010. Il est également possible de bénéficier d'une retraite au taux maximum si : L'assuré est reconnu inapte au travail ou handicapé avec un taux d'incapacité permanente d'au moins 50% dans une tranche d'âge comprise entre 62 ans et 65 ans ; L'assuré à droit à la retraite pour pénibilité à partir de 60 ans. Quant à la durée d'assurance, elle est exprimée en trimestres. Une année civile pleine permet de valider 4 trimestres maximum. Afin de bénéficier d'une retraite entière en termes de durée, il faut avoir préalablement cotisé entre 150 et 172 trimestres tout au long de sa carrière, en fonction de l'année de naissance. Dans le cas où le nombre de trimestres minimum n'est pas atteint au moment du départ à la retraite, le montant de la retraite subira une décote.

À noter

Les pensions de retraite sont calculées selon la même méthode mais les montants varient au cas par cas. De nombreux simulateurs de calcul sont disponibles sur Internet, parmi lesquels celui du site officiel de l'administration française : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R3038

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • tandre12
    02 avril14:43

    L'âge maximum de départ à la retraite,qui permet de partir à la retraite sans décote n'est pas de 65 ans mais 67 ans.

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.