Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Brexit : Londres tousse, Paris reste « zen »

Primaliance16/06/2016 à 18:27

Les investisseurs en immobilier d’entreprises prévoient dans leurs contrats une clause Brexit leur permettant de changer d’avis en cas de victoire du Oui. Préférant l’Allemagne depuis plusieurs années et bien sur la France, les SCPI restent zen.

L’Angleterre va-t-elle ou pas sortir de l’Union Européenne ? Réponse le 23 juin. En attendant le résultat du scrutin, les investisseurs en immobilier d’entreprises à Londres essaient de se protéger. En effet, redoutant un plongeon de la valeur et du rendement de leurs acquisitions ou encore de la Livre, ceux qui envisagent d’acquérir des immeubles à Londres s’entourent de moultes précautions. Comment ? En insérant dans leurs contrats des clauses particulières selon lesquelles ils peuvent changer d’avis si le Brexit devait l’emporter. En face, certains vendeurs ont trouvé une riposte. Certains exigent des dispositions précisant que la sortie de l’UE ne serait pas un «événement significativement défavorable» qui justifierait d’annuler la transaction.

Londres qui pleure, Paris qui rit ?... effet inattendu du Brexit, l’immobilier résidentiel de prestige français enregistre d’après le réseau Coldwell Banker une « très forte augmentation d’achats et de demandes" de la part de Français installés à Londres voir aussi de Britanniques. L’envol du prix de l’immobilier londonien (25% en moyenne entre 2012 et 2015) cumulé à la crainte d’un plongeon de la Livre les inciteraient d’après l’étude à encaisser leurs plus values pour se diriger vers Paris et le sud ouest. La capitale, en particulier serait « la mieux placée » Car ces cadres de haut niveau pourraient « continuer à gérer leurs affaires sans se voir appliquer les barrières tarifaires et les réglementations imposées aux institutions situées hors de l’UE ».

En tous cas pour les SCPI, les conséquences directes d’un Brexit sont nulles. Car elles ne sont pas directement exposées à l’immobilier d’entreprise londonien. Pour cause, en raison des contraintes liées à la couverture du risque de change, les SCPI n’investissent qu’en zone euro, en particulier sur les marchés matures comme la France et depuis plus récemment, en Allemagne.

Retrouvez cet article sur Primaliance.com

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.