Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

À Paris, les locataires de HLM vont pouvoir échanger leur logement

Le Figaro04/04/2018 à 14:37

La ville de Paris va inaugurer une bourse d'échange de logements sociaux ( Crédits: Daniel Von Appen )

 À partir du mois de septembre, la mairie de Paris va lancer une bourse d'échange sur internet pour fluidifier le marché du logement social, comme le réclame le gouvernement.

«Améliorer la fluidité au sein du parc social». Tel est le mot d'ordre du gouvernement qui présente ce mercredi son projet de loi logement. «En Île-de-France, il faut attendre huit ans pour avoir un logement HLM», affirme Julien Denormandie, le secrétaire d'État à la Cohésion des territoires, ce mercredi sur BFM TV. Le taux de rotation des HLM dans la région est le deuxième plus faible (6,4%) en France métropolitaine, après la Corse (5,8%), selon les derniers chiffres publiés par le ministère de la Transition écologique et solidaire.

À la suite de la Haute-Savoie (74) et des villes comme Grenoble (38), Toulouse (31) ou encore Montreuil (93), Paris, qui compte 200.000 logements sociaux, va proposer aux résidents d'échanger leur HLM, rapporte Le Parisien-Aujourd'hui-en-France. «L'attente est souvent très longue (sept ans en moyenne à Paris) et il n'y a quasiment pas de solutions, sauf si les locataires trouvent par chance un voisin intéressé par un échange», déplore Ian Brossat, l'adjoint à la maire de Paris, chargé du logement.

À partir du mois de septembre, une bourse d'échange sera disponible via une plateforme internet commune à tous les bailleurs sociaux parisiens. Le principe est le suivant: avec l'accord du bailleur, le locataire pourra mettre son annonce en ligne avec une photo, la description et la localisation de son appartement. Si la taille des logements est conforme à la composition des familles et si les loyers correspondent aux revenus, l'échange pourra être validé par le (ou les) bailleurs (à supposer que les biens ne soient pas gérés par les mêmes organismes). Le dispositif pourrait être étendu à l'Île-de-France en mars et avril 2019.

Jusque-là, ce dispositif d'échange de HLM était possible mais uniquement pour des locataires «occupant deux logements appartenant au même propriétaire et situés dans un même ensemble immobilier», selon l'article 9 de la loi du 6 juillet 1989. Deux autres conditions étaient requises: l'une des deux familles doit comporter au moins trois enfants et l'échange doit permettre d'accroître la surface du logement occupé par la famille la plus nombreuse. «Chaque locataire se substitue automatiquement à celui qu'il remplace pour le reste de la durée du bail, précise le texte. Chacun des locataires continue le bail de l'autre aux mêmes conditions et clauses».

Plus de transparence pour l'attribution des HLM

À partir de juin, à titre de test, et de septembre, si l'expérimentation est concluante, deux Parisiens pourront participer à la commission hebdomadaire qui attribue les logements. Différents chaque semaine, ils seront tirés au sort parmi ceux qui s'inscriront sur un formulaire publié à partir du 4 avril sur paris.fr. Fin mai, un tirage au sort désignera, parmi les inscrits, les Parisiens qui siégeront à la commission du 7 juin.

La commission de la mairie de Paris présidée par Ian Brossat réunit des élus des divers groupes du conseil de Paris et des représentants d'associations. Elle désigne plus de 2300 logements sociaux chaque année. Les Parisiens tirés au sort auront donc à examiner une moyenne de 50 logements chaque semaine.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.