Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

7 raisons de se méfier de cette villa grecque à vendre pour 40 euros

Le Figaro18/02/2018 à 07:00

EN IMAGES - Devenir propriétaire d'une villa en Grèce grâce à une loterie pour seulement 49 dollars (40 euros), c'est tentant ! Mais est-ce bien raisonnable ? Même si la maison fait rêver, le concept laisse perplexe.

Située sur un terrain de 4900 m², cette villa située sur l'île grecque de Mykonos (dans la mer Égée) est à gagner. Plutôt que de la vendre de manière classique, les propriétaires ont préféré la faire gagner via une loterie dont le tirage doit se tenir le 28 février. La maison d'une surface inconnue comprend cinq chambres et trois appartements individuels, une salle de jeu, un bar, un gymnase et une piscine à débordement de 20 mètres de long. Le principe a de quoi faire saliver puisque l'on peut espérer gagner cette demeure en achetant un simple ticket de loterie, proposé à 49 dollars (40 euros). Mais y a regarder de près, comme pour le jeu des 7 erreurs, le Figaro immobilier a trouvé dans cette annonce autant de raisons de se méfier.

1. Des précédents fâcheux

Si cette méthode de vente par loterie se développe en Europe et ailleurs, elle ne débouche pas forcément sur de bonnes affaires. Une affaire de «maison à 10 euros» proposée par une agence immobilière du sud de la France s'est ainsi soldée par la mise en examen de son patron pour «escroqueries» et «organisation de loterie prohibée». Cette loterie grecque n'est pas soumise à la même législation mais toute une série d'autres indices incitent à la prudence.

2. Une organisation complexe

En l'absence d'indication sur la nationalité des propriétaires, on peut supposer pour avoir entendu leur accent sur la vidéo du site qu'ils sont Grecs (et en tout cas, sans doute pas de langue maternelle anglaise). C'est pourtant une société britannique obscure, Trepmark Limited, qui est basée à Grantham, dans l'est de l'Angleterre qui organise la loterie. L'entreprise ne possède ni site Internet ni réseaux sociaux. La communication, elle est assurée par une société australienne et les billets de loterie sont émis en dollars...

3. Un principe de vente flou

Chaque ticket est vendu 49 dollars, soit environ 40 euros. Vous pouvez en acheter autant que vous voulez. Une loterie sera organisée le 28 février pour désigner le vainqueur qui deviendra l'heureux propriétaire de la villa. Le but? Que d'ici-là, la somme récoltée atteigne le prix de vente souhaité par les propriétaires ou à défaut le prix de réserve dont le montant n'a pas été dévoilé. Si ce dernier n'a pas été atteint, la maison ne sera pas attribuée mais la personne qui aura été tirée au sort empochera... la moitié de la somme récoltée, moins les frais engagés par la société organisatrice. Quid des 50% restants? L'entreprise britannique est restée muette sur le sujet.

4. Une estimation «gonflée» de la villa

Les propriétaires estiment leur villa à cinq millions de dollars (soit 4 millions d'euros). «Ce prix me paraît très excessif au regard de sa localisation très excentrée, déclare Nicolas Mugni, un agent immobilier français, fondateur de Demeures de Grèce, expatrié en Grèce depuis douze ans. Aucun investisseur ou particulier - à moins d'un coup de cœur - ne mettra 5 millions pour un tel bien. Des villas grecques peuvent se vendre à ce prix et même au-delà - jusqu'à huit millions d'euros - mais à condition d'avoir les pieds dans l'eau. Une villa de ce type se vendrait plutôt entre 2,5 et 3 millions d'euros ou entre 3500 et 4000 euros du m².». Ce qui signifie que la surface de la villa pourrait avoisiner les 700 m².

5. Un motif de vente peu crédible

Les propriétaires expliquent que leurs enfants sont maintenant partis et qu'ils n'ont plus besoin d'une aussi grande maison.

6. Une justification farfelue pour le recours à la loterie

L'explication du recours à ce mode de vente est plutôt inattendue. Les propriétaires se définissant comme des «philanthropes», ils souhaitent faire la joie de gens qui n'auraient pas les moyens d'acquérir pareil bien. Ils espèrent surtout en tirer un meilleur prix que via le circuit classique. La plupart du temps, les propriétaires passent par ces systèmes de loterie parce que leur bien peine à se vendre.

7. Nos questions aux organisateurs sont restées sans réponse

Rien à rajouter.

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • nogood
    19 février08:18

    MercI : Ou peut on souscrire

    Signaler un abus

  • mansardm
    18 février09:49

    En langage direct c'est ce qui s'appelle se faire "empapaouter" par un Grec....

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.