1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Christophe Castaner

Christophe Castaner est un homme politique Français. Il est depuis octobre 2018 Ministre de l'Intérieur dans le gouvernement d'Edouard Philippe. Il en a été auparavant Secrétaire d'Etat chargé des Relations avec le Parlement et également porte-parole du gouvernement. Il a été Maire de Forcalquier avant son entrée au gouvernement.

  • Le Parisien18.03.201919:21

    « La soufflante du siècle », glisse une source dans l'exécutif. Après la désastreuse journée de samedi sur les Champs-Élysées, le président a, de sources concordantes, passé un énorme savon à son ministre de l'Intérieur

  • AFP Video17.03.201919:07

    Les ministre de l'Intérieur Christophe Castaner et de la Justice Nicole Belloubet arrivent à Matignon pour évoquer avec le Premier ministre Edouard Philippe les "décisions fortes" demandées par Emmanuel Macron au lendemain des violences qui ont émaillé l'acte 18 des "gilets jaunes" à Paris. IMAGES

  • Reuters17.03.201918:50
    5

    PARIS (Reuters) - Les ministres français de l'Intérieur et de l'Economie, Christophe Castaner et Bruno Le Maire, seront entendus mardi par le Sénat, trois jours après les violences qui ont émaillé le 18e samedi de mobilisation des "Gilets jaunes" à Paris. Une réunion était par ailleurs organisée dimanche après-midi autour du Premier ministre Edouard Philippe, a annoncé Matignon

  • Le Point16.03.201911:13
    2

    Séquence compliquée pour le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner. Closer et Voici ont dévoilé des clichés où l'on peut le voir en boîte de nuit le 9 mars dernier

  • Le Parisien15.03.201916:57
    1

    Christophe Castaner a affirmé ce vendredi à Saint-Astier (Dordogne), à propos de photos publiées de lui en boîte de nuit, qu'il n'y avait « pas de polémique » et que sa sécurité était « assurée », quelques heures après que le Premier ministre lui eut accordé « toute sa confiance ».« Il n'y a pas de polémique, ma sécurité est toujours assurée

  • Le Parisien15.03.201914:13
    8

    Une faute politique dans le contexte de la révolte des Gilets jaunes, qui invite tous les responsables publics à la sobriété et à l'exemplarité ? Dans la nuit de samedi à dimanche, peu avant minuit, après la dix-septième journée de mobilisation des protestataires qui a rassemblé de source officielle 28 000 personnes, le « premier flic » de France participait à une soirée bien arrosée en galante compagnie. Et ce, dans une discothèque très branchée de la capitale, le Noto, située non loin du ministère de l'Intérieur (Paris VIIIe)

  • AFP Video15.03.201913:41
    1

    Etre ministre de l'Intérieur n'empêche pas de "répondre à une invitation dans un restaurant" et de pouvoir s'y "rendre librement", réagit Christophe Castaner après la publication par les magazines Voici et Closer de photos du ministre embrassant une jeune femme lors d'une soirée dans une discothèque parisienne après la 17e journée de mobilisation des "gilets jaunes".

  • AFP Video08.03.201916:05
    4

    Christophe Castaner se demande "quelle trace" veulent laisser les "gilets jaunes", "celle de la revendication ou celle de la violence ?". Venu à Marseille pour célébrer les 80 ans du bataillon de marins-pompiers, le ministre de l'Intérieur réagit par ailleurs à la demande d'enquête de l'ONU sur les violences policières pendant la crise des "gilets jaunes"

  • Le Parisien06.03.201917:02
    17

    Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a porté plainte contre le syndicat Info'Com-CGT en raison d'une affiche diffusée par ce dernier après l'interpellation en décembre de lycéens à Mantes-la-Jolie (Yvelines).Les images de cette interpellation montrant des rangées de dizaines d'élèves à genoux, les mains sur la tête, placés sous la surveillance de policiers casqués, armés de matraques et de boucliers, avaient suscité de vives réactions

  • Reuters05.03.201920:13
    2

    PARIS (Reuters) - Le détenu qui a poignardé deux surveillants de la prison de Condé-sur-Sarthe (Orne) a été maîtrisé par des policiers du RAID, ainsi que sa complice présumée et compagne, a annoncé mardi soir sur Twitter le ministre de l'Intérieur. "Le détenu et sa compagne ont été interpellés par le Raid dont je veux saluer le courage, le sang-froid et le professionnalisme", a écrit Christophe Castaner

  • Reuters05.03.201919:52

    PARIS, 5 mars (Reuters) - Le détenu qui a poignardé deux surveillants de la prison de Condé-sur-Sarthe (Orne) a été maîtrisé par des policiers du RAID, ainsi que sa complice présumée et compagne, a annoncé mardi soir sur Twitter le ministre de l'Intérieur. "Le détenu et sa compagne ont été interpellés par le Raid dont je veux saluer le courage, le sang-froid et le professionnalisme", a écrit Christophe Castaner

  • Le Parisien05.03.201919:21
    1

    Ses accusation de violences policières furent l'une des séquences fortes l'acte 16 des Gilets jaunes. Ce mardi à l'Assemblée nationale, le député de Gironde Loïc Prud'homme a de nouveau pris à partie le ministre de l'Intérieur Christophe Castanaer

  • Reuters05.03.201915:49
    1

    PARIS, 5 mars (Reuters) - Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner, accusé par La France insoumise d'instrumentaliser la police lors des manifestations des "Gilets jaunes", a contre-attaqué mardi en évoquant une réalité "un peu différente" concernant le "matraquage" d'un député LFI samedi à Bordeaux. Loïc Prud'homme, élu de Gironde, a accusé samedi les forces de l'ordre de l'avoir matraqué alors qu'il quittait "tranquillement" la manifestation et a annoncé avoir saisi l'inspection générale de la police nationale (IGPN)

  • Reuters01.03.201916:02
    1

    PARIS (Reuters) - Le ministre français de l'Intérieur a confirmé vendredi qu'un attentat avait été déjoué quelques jours avant la première journée de manifestations des "Gilets jaunes", le 17 novembre dernier. "Quelques jours avant le 17 novembre et le début du mouvement des 'Gilets jaunes', un groupe s'était constitué et s'était intitulé 'Ça va saigner le 17'

  • Reuters01.03.201915:16

    PARIS, 1er mars (Reuters) - Le ministre français de l'Intérieur a confirmé vendredi qu'un attentat avait été déjoué quelques jours avant la première journée de manifestations des "Gilets jaunes", le 17 novembre dernier. "Quelques jours avant le 17 novembre et le début du mouvement des 'Gilets jaunes', un groupe s'était constitué et s'était intitulé 'Ça va saigner le 17'

  • Le Parisien01.03.201910:37
    2

    Les Gilets jaunes sont-ils à l'origine de la hausse de la mortalité sur les routes ? Ce vendredi matin, le ministre de l'Intérieur a fait le lien. Interrogé sur France 2 sur le nombre de personnes tuées dans des accidents, qui a augmenté de 3,9 % en janvier (par rapport à janvier 2018), Christophe Castaner a répondu par ce chiffre : « A peu près 75 % du parc des radars a été soit détruit, soit détérioré, soit attaqué, soit neutralisé

  • Reuters10.02.201915:51
    1

    * 133 enquêtes judiciaires impliquant les forces de l'ordre * Changement de doctrine en vue pour contrer la violence (Actualisé avec éléments sur tag antisémite §6) PARIS, 10 février (Reuters) - Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a dit regretter dimanche la grave blessure à la main d'un manifestant lors du treizième acte des Gilets jaunes samedi à Paris, tout en assumant la nécessité d'un changement de doctrine des forces de l'ordre face à l'"ultra-violence". Le 13e samedi de manifestations des "Gilets jaunes" a été marqué par une baisse de mobilisation, selon les chiffres du ministère de l'Intérieur, avec quelque 51

  • Reuters10.02.201914:05
    13

    PARIS (Reuters) - Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a dit regretter dimanche la grave blessure à la main d'un manifestant lors du treizième acte des Gilets jaunes samedi à Paris, tout en assumant la nécessité d'un changement de doctrine des forces de l'ordre face à l'"ultra-violence". Le 13e samedi de manifestations des "Gilets jaunes" a été marqué par une baisse de mobilisation, selon les chiffres du ministère de l'Intérieur, avec quelque 51

  • Reuters10.02.201913:56

    * 133 enquêtes judiciaires impliquant les forces de l'ordre * Un tag antisémite à Paris * Changement de doctrine en vue pour contrer la violence PARIS, 10 février (Reuters) - Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a dit regretter dimanche la grave blessure à la main d'un manifestant lors du treizième acte des Gilets jaunes samedi à Paris, tout en assumant la nécessité d'un changement de doctrine des forces de l'ordre face à l'"ultra-violence". Le 13e samedi de manifestations des "Gilets jaunes" a été marqué par une baisse de mobilisation, selon les chiffres du ministère de l'Intérieur, avec quelque 51

  • Le Parisien08.02.201917:34

    Le titre s'affiche en bandeau sur l'antenne de BFMTV depuis la mi-journée : « la « convocation » de Salvini ». Ainsi, le ministre de l'Intérieur italien aurait « convoqué » son homologue français Christophe Castaner pour discuter, au lendemain du rappel par la France de son ambassadeur en Italie

Les Risques en Bourse

Fermer