1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Agnes Buzyn

Agnès Buzyn est une femme politique Française. Médecin de formation elle devient ministre des Solidarités et de la Santé au sein du gouvernement d'Edouard Philippe.

  • Le Parisien09.08.201921:21
    2

    La ministre de la Santé a-t-elle sifflé la fin du match ? Avec le tweet qu'elle a publié ce vendredi, Agnès Buzyn ne pouvait en tout cas pas être plus claire : elle est contre l'hypothèse d'un retour de l'alcool dans les stades. « L'alcool tue 41 000 personnes chaque année dans notre pays

  • AFP09.08.201917:43

    La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, s'est opposée vendredi à l'hypothèse d'un retour de l'alcool dans les stades, souhaité par des députés au grand dam des addictologues. "La ferveur n'a pas besoin d'alcool pour s'exprimer dans nos stades", a jugé Mme Buzyn dans un message sur Twitter

  • AFP09.08.201916:31

    La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, s'est opposée vendredi à l'hypothèse d'un retour de l'alcool dans les stades, souhaité par des députés au grand dam des addictologues. "La ferveur n'a pas besoin d'alcool pour s'exprimer dans nos stades", a jugé Mme Buzyn dans un message sur Twitter

  • Le Parisien28.07.201906:56

    Dans les mois qui ont suivi sa nomination au gouvernement, elle faisait toujours le même cauchemar : « Quand n'importe quel accident se produisait en France avec des morts, je me sentais responsable. J'étais bouleversée », confie Agnès Buzyn, qui a arpenté trente ans les couloirs hospitaliers, à Necker notamment, spécialiste des leucémies et greffes de moelle, avant d'être bombardée ministre de la Santé à 54 ans

  • Boursorama avec AFP Services26.07.201914:06
    6

    Le chef de l'État a pris ses quartiers d'été au fort de Brégançon jeudi. Pour les ministres, la pause estivale débute samedi

  • AFP Video24.07.201915:07

    L'ouverture de la PMA aux couples de lesbiennes et aux femmes célibataires "était un engagement du président de la République" et "il est tenu", déclare la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, après la présentation en Conseil des ministres du projet de loi de bioéthique, dont l'élargissement de la PMA est la mesure phare. SONORE

  • AFP24.07.201909:40

    La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, n'entend pas octroyer de "prime canicule" aux personnels des hôpitaux, a-t-elle indiqué mercredi, arguant que les "les urgences ne sont pas débordées" en raison des fortes chaleurs. Le syndicat FO des services publics et de santé avait réclamé mardi une telle prime pour les agents des hôpitaux ou des structures médico-sociales confrontés selon lui à la fois à la chaleur et à une "augmentation importante de leur charge de travail"

  • AFP24.07.201909:40

    La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, n'entend pas octroyer de "prime canicule" aux personnels des hôpitaux, a-t-elle indiqué mercredi, arguant que les "les urgences ne sont pas débordées" en raison des fortes chaleurs. Le syndicat FO des services publics et de santé avait réclamé mardi une telle prime pour les agents des hôpitaux ou des structures médico-sociales confrontés selon lui à la fois à la chaleur et à une "augmentation importante de leur charge de travail"

  • AFP Video22.07.201913:23

    "Nous ne devrions pas avoir un afflux massif de personnes" aux urgences "notamment parce que l'épisode de canicule va être de courte durée", estime Agnès Buzyn, la ministre des Solidarités et de la Santé lors d'un point presse. La France se prépare à une deuxième vague de canicule, la deuxième en moins d'un mois, qui devrait être courte mais exceptionnellement intense, avec une chaleur historique attendue jeudi sur un pays déjà frappé par la sécheresse

  • Le Parisien13.07.201907:52
    1

    La ministre de la Santé Agnès Buzyn a été chahutée vendredi à La Rochelle, poursuivie dans les couloirs des urgences par des manifestants, lors d'une visite à l'hôpital Saint-Louis, un des services d'urgence pour lesquels un budget de rénovation ou d'agrandissement est prévu, a-t-elle assuré.« Je suis venue ici parce qu'il y a beaucoup de personnel en grève, du personnel qui donne de la voix », a indiqué la ministre, accueillie devant l'entrée des urgences par un piquet de grève, et diverses banderoles clamant « Buzyn, stop au buzyness ! », « Urgences à l'agonie », ou « Pour être soignés, prenez la journée ! »La ministre exfiltrée Les manifestants, environ 150, des grévistes du groupe hospitalier de La Rochelle-Rochefort, mais aussi du personnel d'aide médicale d'urgence de départements voisins, ont joué au chat et à la souris avec la police, la débordant en partie, pour suivre Agnès Buzyn dans les couloirs des urgences, en lui criant des slogans : « Des moyens pour l'hôpital ! », « L'hôpital n'est pas à vendre ! », « Hôpital en colère »

  • AFP Video12.07.201919:56

    Dès son arrivée au centre hospitalier de La Rochelle, dont le personnel est largement en grève depuis plusieurs semaines, la ministre de la Santé, Agnès Buzyn est fortement chahutée par les grévistes. IMAGES

  • Reuters09.07.201921:32
    1

    PARIS (Reuters) - La ministre française de la Santé a annoncé mardi une baisse du niveau de remboursement de l'homéopathie à partir du 1er janvier 2020 puis la fin totale du remboursement par la Sécurité sociale, à partir de 2021. Agnès Buzyn suit en cela une recommandation formulée fin juin par la Haute autorité de santé (HAS) au grand dam des trois laboratoires concernés, Boiron, Lehning et Weleda, qui invoquaient des conséquences économiques selon eux désastreuses

  • Reuters09.07.201920:51

    PARIS, 9 juillet (Reuters) - La ministre française de la Santé a annoncé mardi une baisse du niveau de remboursement de l'homéopathie à partir du 1er janvier 2020 puis la fin totale du remboursement par la Sécurité sociale, à partir de 2021. Agnès Buzyn suit en cela une recommandation formulée fin juin par la Haute autorité de santé (HAS) au grand dam des trois laboratoires concernés, Boiron <BOIR

  • Le Parisien08.07.201908:04

    Le ministère de la Santé a dévoilé ce lundi ses pistes pour lutter contre la pénurie de médicaments, qui reposent sur un meilleur partage de l'information et une meilleure gestion du « circuit du médicament », du fabricant jusqu'à à la pharmacie.Ces « grandes orientations » constituent « un point de départ » et seront enrichies des propositions des acteurs concernés, pour aboutir à un plan définitif en septembre, précise Agnès Buzyn dans le document présentant cette feuille de route

  • Le Parisien06.07.201917:14
    4

    La ministre de la Santé voulait prendre la température du terrain. Elle n'a pas été déçue

  • Reuters27.06.201908:36
    5

    PARIS (Reuters) - Le ministère français de la Santé ne prendra pas de décision avant plusieurs jours, voire plusieurs semaines, sur le déremboursement éventuel des traitements homéopathiques par la Sécurité sociale, a déclaré jeudi Agnès Buzyn. Cette dernière doit se prononcer sur la base d'un avis de la Haute Autorité de santé (HAS), qui doit être rendu public vendredi

  • Reuters27.06.201908:22

    PARIS, 27 juin (Reuters) - Le ministère français de la Santé ne prendra pas de décision avant plusieurs jours, voire plusieurs semaines, sur le déremboursement éventuel des traitements homéopathiques par la Sécurité sociale, a déclaré jeudi Agnès Buzyn. Cette dernière doit se prononcer sur la base d'un avis de la Haute Autorité de santé (HAS), qui doit être rendu public vendredi

  • Le Parisien25.06.201920:31
    2

    Des températures au-delà de 40 °C par endroits. Voilà ce qui nous attend, jeudi et vendredi, au plus fort de la canicule

  • AFP Video25.06.201914:06

    La vague de chaleur qui touche actuellement la France "devrait continuer jusqu'à la fin du week-end" et "augmenter géographiquement et en températures", annonce la ministre de la Santé Agnès Buzyn, précisant que "54 départements" étaient placés mardi en vigilance orange. SONORE

  • Reuters24.06.201911:38
    1

    PARIS (Reuters) - Le gouvernement a pris les mesures nécessaires pour affronter l'épisode de forte chaleur prévu cette semaine en France, a déclaré lundi la ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn, sans exclure des décès liés à la canicule. Météo France annonce une "vague de chaleur remarquablement intense et précoce sur la France cette semaine", avec des températures de 35 à 40 degrés "sur la grande majorité des régions"

Les Risques en Bourse

Fermer