1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Retraite : des Français constants dans l'impréparation
Boursorama27/03/2019 à 10:30

Les Français craignent le passage à la retraite mais continuent de mal s'y préparer (Crédits: Pixabay)

La dernière édition du baromètre du Cercle des Epargnants confirme au fil des ans la perception angoissante que représente la retraite pour les Français. Tellement angoissante qu'ils préfèrent encore trop souvent ne pas s'y préparer...

Année après année, la façon dont les Français perçoivent la retraite révèle une belle constance. La peur de ne pas avoir assez pour vivre au moment où l'on quitte la vie active, l'inquiétude aussi concernant le système de retraite en lui-même et sa réforme à venir. Malheureusement, sur le plan pratique, les Français changent peu leurs habitudes pour se préparer à ce moment de leur vie malgré leur forte propension à épargner. L'édition 2019 du baromètre «Les Français, l'épargne et la retraite» réalisé par l'institut Ipsos pour le Cercle des Epargnants, confirme ces différentes tendances tout en y apportant quelques nuances.

La retraite cette inconnue

Premier enseignement identique aux conclusions du baromètre l'an passé, le manque d'argent est une crainte forte pour les futurs retraités  : 83% des personnes interrogées craignent le manque de ressources financières. Mais le baromètre précise bien que si 8 français (actifs) sur 10 considèrent que les retraités ne disposent pas de ressources suffisantes, les retraités interrogés ne sont que 44% à penser que c'est le cas. Cette difficulté d'appréciation dans le niveau de ressources peut s'expliquer par la complexité des règles applicables au calcul des montants de retraite. A cet égard, 68 % des personnes interrogées ne savent absolument pas quel niveau de pension elles vont toucher à la retraite. Cette proportion monte à 84 % chez les moins de 35 ans.

Lire aussi : La retraite de base du salarié principes et fonctionnement

Lire aussi : Les principes généraux de la retraite complémentaire

L'assurance-vie et le Livret A comme socle de l'épargne

La volonté de mettre de l'argent de côté en préparation des coups durs est un trait de caractère national. A cet égard, le Cercle des Epargnants ne fait que confirmer un phénomène déjà connu «42% des Français pensent qu'il vaut mieux mettre de côté et épargner par précaution et 55% préfèrent un placement qui rapporte peu mais est peu risqué». Cette aversion au risque peut expliquer la prééminence du Livret A, détenu par plus de 82% des personnes interrogées contre 45% pour les contrats d'assurance-vie. Ce placement arrive toutefois en tête des produits considérés comme étant les meilleurs pour préparer sa retraite. A noter que les retraités eux-mêmes (46 %) la plébiscitent comme instrument d'épargne. L'épargne salariale n'est citée que par 17% des répondants, avec une proportion plus importante chez les 35-44 ans (28%). Les comptes titres ou le PEA restent en queue de classement (respectivement cités par 9 et 8% des sondés).

Lire aussi notre dossier spécial : comment vous constituer une épargne retraite ?

La retraite ne fait pas l'objet d'une préparation spécifique

Si la volonté de préparer sa retraite est en deuxième position comme motivation d'épargne, le baromètre note que seulement 28% des sondés en ont parlé avec un professionnel. Les Français s'en remettent majoritairement au système général et ne vont pas se renseigner auprès de leur banque ou leur employeur. A cet égard, la loi PACTE dont l'objectif est d'unifier les dispositifs existants en matière d'épargne retraite mais aussi de simplifier leur fonctionnement et renforcer leur attractivité fiscale, reste peu connue. «Seulement 19% ont déjà entendu parler des mesures concernant l'épargne des Français dans le volet de la loi PACTE», précise le Cercle des Epargnants.

Les taux bas ont un peu modifié le comportements d'épargne

La conjoncture et le niveau des taux toujours au plancher ont toutefois une incidence dans le baromètre de cette année. Premier constat : 78% sont avertis de la baisse des taux. 19% d'entre eux sont même prêts à épargner sur des placements mieux rémunérés. Ce chiffre monte même à 28% chez les moins de 35 ans. Investir dans l'immobilier attire 14% d'entre eux.

Aucun consensus sur la façon de pérenniser le système de retraite

Si la nécessité d'une réforme pour pérenniser le système parait désormais acquise pour de nombreuses personnes, les moyens d'y parvenir font encore débat. La réforme entreprise par le gouvernement vise à mettre en place un système universel de retraite par points et non plus par annuités. Mais cette réforme ne devrait entrer en vigueur qu'en 2025 et ne toucher que les nouvelles générations de retraités. A l'heure actuelle, beaucoup d'hypothèses sont avancées sur les ajustements à faire. «Parmi les solutions envisagées pour pérenniser le système des retraites, les Français sont très majoritairement ( 85%) contre la possibilité de diminuer le montant des pensions de retraite et majoritairement ( 64%) défavorables à l'idée de reculer l'âge de la retraite», précise le Cercle des Epargnants. Toutefois dans les faits, la mise en place d'un bonus-malus dans le régime Agirc-Arrco incite les salariés à retarder l'âge effectif de leur départ en retraite sans que l'âge légal ne soit modifié. 

Lire aussi : Départ en retraite quel est l'âge optimal pour partir ?

(redaction@boursorama.fr)

4 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • kram123
    31 mars08:38

    Moralité les français attendent tout de l'etat Et sont des cigales

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer