1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Retraite : beaucoup d'inquiétude mais peu de préparation
Boursorama21/03/2018 à 18:18

Les français craignent le passage à la retraite c'est pourquoi ils épargnent beaucoup ( Crédits : Pexels )

Peur du manque d'argent qui pousse à épargner mais une réflexion en amont sur le sujet qui mériterait d'être approfondie, ainsi qu'une demande de conseils en matière de gestion des finances. Telles sont les préoccupations des épargnants selon le dernier baromètre du Cercle des Epargnants.

On le savait déjà un peu mais le dernier baromètre réalisé par l'Institut de sondage Ipsos pour le Cercle des Epargnants intitulé « les Français, l'épargne et la retraite » le confirme : les français sont d'un naturel inquiet. Surtout lorsqu'il s'agit de retraite. C'est la raison pour laquelle ils sont également les champions d'Europe de l'épargne.

Le manque d'argent est une crainte forte

Si près de sept français sur dix interrogés témoignent de leur inquiétude pour leur retraite, c'est la crainte de manquer de ressources financières qui cristallise le plus leur appréhension (pour 83 % des répondants). « Seuls 25 % des actifs estiment qu'ils disposeront de ressources financières suffisantes à la retraite », indique le sondage. Cette peur n'est pas seulement l'apanage des actifs car près d'un retraité sur cinq a maintenu une activité professionnelle rémunérée après avoir réuni les conditions de départ. « Les trois quarts pour augmenter le montant de leur retraite et les deux tiers pour disposer d'un revenu complémentaire », indique le sondage.

Une épargne de précaution plutôt que de préparation

Si 26 % des sondés estiment que l'argent est fait pour être dépensé et « profiter du présent car on ne sait pas de quoi est fait l'avenir », 47 % misent avant tout sur la constitution d'une épargne de précaution. Ce tempérament de fourmi est corroboré par la statistique indiquant que 62 % des personnes interrogées préfèrent un placement « qui rapporte peu mais est peu risqué ». Au final seuls 29 % épargnent avec pour seul objectif la préparation de leur retraite.

L'assurance- vie plébiscitée

Parmi les produits utilisés pour se constituer une épargne, c'est l'assurance-vie qui arrive en première position (pour 44 % des personnes interrogées) suivi des livrets réglementés (livret A et livret d'épargne populaire). L'épargne salariale n'est citée que par 27 % des sondés. Dans le panel des réponses, l'assurance -vie est considérée comme le meilleur placement pour la retraite.

Une culture financière perfectible

Sur le plan des connaissances financières, l'étude pointe les lacunes qui caractérisent une grande partie des épargnants français : « 59 % pensent que l'épargne sert à financer l'activité des banques et qu'elle bénéficie aux particuliers en dernier lieu. On note également une faible connaissance des Français concernant les produits financiers qui contribuent au financement des entreprises ». Plus globalement l'étude indique également que près d'un tiers des Français ne se sent pas suffisamment formé pour gérer son argent, en particulier les plus jeunes et les personnes seules. Enfin, près d'une personne sur trois souhaiterait davantage d'aide pour gérer son argent. Pour 44 % des personnes interrogées cette aide devrait émaner des banques et pour 19 % 'entre elles des associations de consommateurs.

A. L. (redaction@boursorama.fr)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer