Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Prêt immobilier : l’assurance plus chère que le crédit ?
information fournie par Le Revenu19/10/2019 à 07:30

L'assurance emprunteur peut peser lourd dans vos mensualités, nos conseils pour les alléger. (© Fotolia)

L'assurance emprunteur peut peser lourd dans vos mensualités, nos conseils pour les alléger. (© Fotolia)

La baisse des taux d’intérêt a fortement diminué le coût d’un crédit immobilier. À tel point que l’assurance emprunteur, une autre composante nécessaire au financement d’un achat immobilier, peut dans certains cas devenir plus chère que le prêt à proprement dit ! Nos explications et nos conseils pour limiter au maximum le poids de l’assurance.

L’effondrement des taux d’intérêt, devenus même négatifs pour de nombreux emprunts d’États européens, n’est pas sans conséquence sur les crédits immobiliers.

Ceux-ci sont de plus en plus abordables. Les taux d’intérêt moyens sur 20 ans sont tombés sous 1,30% selon le courtier en crédits immobiliers Vousfinancer et l’intermédiaire annonce même avoir obtenu des taux inférieurs à 0,60% pour d’excellents dossiers (très hauts revenus, apport important).

Le coût de l'assurance ne baisse pas

À l’inverse, le prix de l’assurance emprunteur qui garantit un remboursement du crédit en cas de décès, invalidité, chômage (selon les formules), lui, ne baisse pas.

Dans ces conditions, il peut même devenir supérieur au coût total des intérêts du crédit. Loin d’être généralisée, une telle situation est probablement déjà une réalité. Démonstration.

Prenons l’exemple d’un couple aisé et bénéficiant d’un apport conséquent. Il peut probablement prétendre à un taux d’intérêt de 0,90% sur 20 ans. Selon le simulateur en ligne de Vousfinancer, le coût total du crédit ressortirait à 18.615 euros pour un emprunt de 200.000 euros.

Plus cher de 1.385 euros !

Supposons maintenant que ce couple fortuné est également plus proche de la cinquantaine que de ses 20 ans, que les deux conjoints sont fumeurs et qu’ils souhaitent tous les deux s’assurer sur

0 commentaire

Annonces immobilières