Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Pierre Privile?ge veut ménager ses réserves

Primaliance24/07/2015 à 00:00

Le dernier exercice de Pierre Privilège a vu l'entrée d'actifs emblématiques dans le portefeuille et une amélioration du taux d'occupation. Cette année et comme en 2014, la SCPI se concentre sur son activité locative. Mais par prudence, la société de gestion anticipe une baisse du dividende à 41,52€ afin de préserver les réserves.

Pierre Privilège (La Française AM) a connu « comme les années précédentes » un exercice sans histoire. Sa collecte nette atteint 17,4 m€ ce qui porte la capitalisation à–9,3m€ (+14%) fin décembre. Logique, les nouvelles souscriptions ont assuré́ une parfaite fluidité́ du marché́ des parts. Elles ont aussi permis de prendre une participation (entre 6,5 % et 8%) dans trois grands ensembles immobilier tous situés dans le croissant ouest parisien : Boulogne (Le Jazz à 4,59m€), Issy les Moulineaux, (Panorama Seine & Dockside 5,6m€) et Puteaux (Aviso 7,1m€). Le montant total des investissements atteint 17,3m€ mais afin de profiter des taux attractifs « ils ont été́ financés en partie à crédit afin de stimuler le rendement global du portefeuille ». L'endettement de la SCPI demeure toutefois raisonnable (7,6m€) en correspondant à 6,23% de la capitalisation.

Par ailleurs, l’activité́ locative a été́ largement consacrée aux relocations des surfaces vacantes « dans une proportion de près des 3/4 des surfaces signées alors que moins d’1/4 a concerné́ le maintien des locataires en place ». Du coup, le taux d’occupation financier s'améliore. Il passe en moyenne de 87,4% à 89,5 % en l'espace d'un an.

Parmi ses autres chiffres clés, la valeur d'expertise à périmètre constant de Pierre Privilège progresse fortement (+2,52%,–1,67m€). La raison provient 'la forte demande de produits sécurisés qui a eu un impact sur la baisse des taux de rendement et donc la hausse des valeurs vénales » Pierre Privilège clôture son exercice 2014 avec un résultat par part de 35,62€. Le dividende versé aux associés s'est élevé à 43,32€ soit un taux de distribution de 5,22 % pour une part acquise à 830€.

Et 2015 ? Les enjeux de la SCPI se concentrent notamment sur la commercialisation de plusieurs actifs (Lille, Paris, Marseille), la pré-commercialisation des bureaux « Step Up » (Pantin ; 14500m2) acquis en VEFA. 46 % des surfaces sont encore disponibles alors que la livraison doit intervenir prochainement. Bien que la Française AM anticipe des résultats satisfaisants, Pierre Privilège devrait connaître un ajustement de son taux de distribution à 5 % afin de ménager ses réserves. La distribution annuelle s'élèverait à 41,52€ afin de « ne pas trop dégrader le report à nouveau, lequel serait porté à 2,3 mois de distribution ».

Pierre Privilège a étoffé́ son patrimoine en détenant une part de deux nouveaux actifs, respectivement de 70,7 millions d’euros et 86,5 millions d’euros actes en main. L’un d’eux, le Jazz, est situé́ à Boulogne-Billancourt et a été́ entièrement loué au groupe Michelin dans le cadre d’un bail de 6 ans fermes.

D’ores et déjà̀, 2 262 m2 ont été́ signés pour une prise d’effet en 2015, dont principalement Vinci Construction maintenu sur 81 % des surfaces du Vectorial à Nanterre (5 % indivis –1086 m2) à compter du 2ème trimestre, et le CNCA sur 587 m2 au 11ème étage de la tour Héron Building à Paris 14ème, en février.


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.