1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Devenez membre - Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les Français épargnent toujours massivement
Le Figaro29/05/2020 à 10:00

Le surplus d'épargne engrangé pendant deux mois atteint près de 55 milliards, selon une note de la Banque de France (Crédits photo : Adobe Stock - )

La crise sanitaire a entraîné depuis le mois de mars un indiscutable saut quant à l'épargne des Français. Des montants totalement inhabituels.

Pendant le confinement, les Français ont massivement rempli leurs bas de laine. Le surplus d'épargne engrangé pendant deux mois atteint près de 55 milliards, selon une note de la Banque de France. Des montants totalement inhabituels, qui représentent «deux à trois fois plus que ce que l'on observe habituellement», indique François Mouriaux, directeur des statistiques à la Banque de France.

Dans le détail, l'argent déposé sur les livrets bancaires, principalement le livret A a bondi de plus de 11,5 milliards d'euros en avril. Les ménages ont aussi laissé dormir leur argent sur leur compte courant. Les dépôts à vue progressent de près de 27,7 milliards d'euros sur deux mois. C'est en moyenne près de 5 fois plus qu'habituellement. «Cela reflète l'impact économique exceptionnel du shutdown», indique François Mouriaux.

L'assurance-vie boudée

L'assurance-vie, pourtant l'un des placements favoris, des Français, n'a pas eu ce même succès. La collecte brute a terminé dans le rouge pour le deuxième mois consécutif (-2,1 milliards d'euros), selon la Fédération française de l'assurance. «En avril comme cela avait déjà été le cas en mars, le confinement a restreint l'activité commerciale et le nombre d'opérations», a indiqué la FFA. Les Français n'ont pas davantage pioché dans leurs réserves, mais ils ont moins épargné en assurance-vie.

Alors que les épargnants recherchent de la sécurité à tout prix, les restrictions aux fonds euros mis en place par les assureurs ces derniers mois ont peut-être pesé. «Dans ce contexte de crise, les Français veulent protéger leur argent. S'ils ne le peuvent pas, ils arbitrent avec d'autres placements», juge Cyrille Chartier Kastler, fondateur de Good Value for money.

» VOIR AUSSI - Q&R - Comment épargner pendant la crise du Covid-19?

Q&R - Comment épargner pendant la crise du Covid-19? - Regarder sur Figaro Live

5 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • kram123
    29 mai11:32

    La crise a vidé mon bas de laine surtout et c'est pour la majorité..... qd la moitié du privé est au chômage partiel et les indépendants à 0 je comprends pas l'article si ce n'est dire que les fonctionnaires ont un beau bas de laine

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer