1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Les bons placements pour 2019 : l'immobilier encore et toujours?
Primaliance22/01/2019 à 11:56

2019 devrait rester une bonne année pour l'immobilier. (Crédits: Pixabay)

Côté placements, 2018 aura finalement été dans la continuité de 2017 : on craignait que le redémarrage de la croissance et de l'inflation provoque un déraillement du marché obligataire, mais force est de constater qu'une fois de plus les taux d'intérêt sont restés obstinément proches de zéro. Qu'en sera-t-il de 2019 ?

Les taux d'intérêt sont restés à des niveaux très faibles au cours de l'année 2018 : une mauvaise nouvelle pour les épargnants en fonds euros d'assurance vie, dont la rémunération a encore diminué à un niveau moyen probablement de l'ordre de 1,60% en 2018. A contrario, cela s'est avéré être une aubaine pour le marché immobilier, porté par le niveau très faible des taux de crédit.

L'année 2017 avait été un cru économique exceptionnel pour l'Europe, bénéficiant d'un niveau de croissance que cette zone n'avait plus connu depuis 2010. Mais les choses se sont rapidement gâtées en 2018, la guerre commerciale initiée par les Etats-Unis impactant progressivement les grandes économies exportatrices comme l'Allemagne, en particulier sur la deuxième partie de l'année. La conséquence directe aura été une révision à la baisse par les investisseurs des perspectives de croissance et d'inflation pour 2019, et donc mécaniquement un retour des taux d'intérêt à leurs niveaux de début 2018. Le taux d'emprunt d'Etat à 10 ans de la France est ainsi revenu à 0,70% fin 2018, peu ou prou son niveau du début de l'année, après un bref passage à 1% au mois de février. Du côté des marchés boursiers, ces mauvaises surprises sur la croissance auront fini par peser sur les cours, le CAC40 enregistrant sa plus mauvaise performance depuis 2011 à -11%.

2019 s'annonce comme une année compliquée : les mêmes thèmes d'équilibre économique continuent à se développer, avec peut-être un effet supplémentaire lié aux mouvements sociaux comme celui des gilets jaunes. Difficile donc de prévoir l'évolution de la bourse à court terme, même si les niveaux actuels sont plus attractifs qu'il y a un an. Pour l'assurance vie, aucun miracle ne peut être attendu puisque les fonds euros sont majoritairement investis en emprunts d'Etat dont la rémunération reste très faible.

Reste l'immobilier, dont la dynamique se poursuit et qui bénéficie clairement des taux de crédit au plus bas. Le prix des logements a continué à augmenter sensiblement dans les grandes villes l'année dernière, ce qui en diminue la rentabilité puisque les loyers ne progressent qu'à la marge. Il peut donc être judicieux de se tourner vers la pierre papier (le marché des SCPI de rendement), dont la rentabilité moyenne reste aujourd'hui supérieure à 4%, avec des progressions de prix de parts qui se sont confirmées en 2018.

Retrouvez cet article sur Primaliance.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer