1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La finance devient-elle vraiment plus verte ?
Le Revenu18/08/2019 à 08:03

De nombreux gérants pratiquent un double langage sur la transition énergétique et écologique d'après les ONG. (© DR)

Les fonds labellisés climat, environnement, bas carbone ont le vent en poupe, mais ont-ils une vraie stratégie pro-climat et un impact ? N'y a-t-il pas du «greenwashing» ou du «marketing» derrière ces appellations évocatrices de la transition énergétique et écologique ?

«La thématique de la transition a envahi notre métier de gestion d'actifs et nous ne pouvons plus faire l'impasse dessus», affirme Igor de Maack, gérant du fonds DNCA Invest Beyond Infrastructure & Transition, reconnu ISR (investissement socialement responsable) par le label public décerné par Novethic.

Mais à en croire les ONG et les groupes de pression en faveur de la transition climatique, de nombreux gérants pratiqueraient un double langage.

500 sur 60.000

Difficile de mesurer précisément ce que représente la finance verte et son impact. «Le développement exponentiel de l'investissement responsable en Europe concerne près d'un quart des encours sous gestion (14.000 milliards d'euros) sur des démarches volontaires sans véritable standardisation», lit-on dans le panorama des labels européens de finance durable publié en juin 2019 par Novethic, la filiale de la Caisse des Dépôts spécialiste de l'étude des fonds en faveur de la transition durable.

Les labels se sont multipliés en Europe mais un nombre réduit de fonds les sollicitent. Moins de 500 produits financiers en portent un sur plus de 60.000 fonds distribués en Europe souligne Novethic.

A l'aune des labels, la finance verte parait donc bien faible. Fin 2018, l'agence dénombrait 74 fonds verts français commercialisés en France et labellisés ISR (label de l'État français), gérant 23 milliards

Lire la suite sur LeRevenu.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer