1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Carmignac en difficulté : vos avoirs sont-ils en danger ?

Le Revenu09/11/2018 à 19:55

Edouard Carmignac, président de Carmignac Risk Managers. (© T. Samson / AFP)

La maison de gestion fondée par Edouard Carmignac ferait l'objet d'une enquête préliminaire du Parquet National Financier (PNF), ouverte il y a près d'un an et demi en liaison avec une plainte du fisc, à propos de rémunérations versées sous forme de dividendes à des collaborateurs à travers la filiale luxembourgeoise de Carmignac.

Divergences d'interprétation

Le Luxembourg dispose d'une fiscalité attrayante au sein de l'Union européenne. Selon le journal Le Monde, le fisc français contesterait le choix de l'entreprise de payer ces salariés en dividendes, plutôt qu'en salaires, et il y aurait des divergences d'interprétation entre les services fiscaux français et ceux du Grand Duché sur ces pratiques remontant à la période 2010-2011.

L'administration fiscale française aurait engagé un redressement dont on ne connait pas le montant, que la société Carmignac dit avoir réglé à titre conservatoire, mais qu'elle conteste et pour laquelle elle aurait engagé une procédure contentieuse.

La justice administrative devra donc dire si elle donne raison ou tort aux pratiques de la société de gestion de la Place Vendôme. Ce qui peut prendre beaucoup de temps, notamment en cas d'appel de la décision de première instance, fréquent dans ce genre de dossiers, et d'éventuel pourvoi en Cassation auprès du Conseil d'État.

Selon l'avocat de la société Carmignac, cité par

Lire la suite sur le revenu.com

12 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • vazi
    12 novembre06:33

    Excuse moi mais ce n'est pas pour équilibrer leurs comptes mais pour gonfler leurs bas de bilansCes pratiques existent parce que il y a des lieux pour ces pratiques et il y a bien d'autres pays que la France pour ne pas tous

    Signaler un abus

  • M3366730
    11 novembre12:44

    Vazi, même des société semi étatique font de l'optimisation fiscale comme EDF qui à des fonds au Luxembourg, MrD....... D'une façon plus générale les sociétés Françaises si elle veulent avoir un résultat équilibré et tirer un petit bénéfice doivent avoir une partie de leur activité et salariés à l'étranger, y compris dans les autres pays Européen !

    Signaler un abus

  • vazi
    10 novembre15:13

    non jeancoq, ne pas confondre faire payer le contribuable, et des sociétés qui spolient le contribuable. Pourquoi donnez vous du crédit à des sociétés qui nous volent ??Et on ne connait pas le montant de la pseudo amande qui pourrait être infligée, donc tout est possibleCe qui compte sera l'interprétation du fisc Francais ou est aussi basé cette société

    Signaler un abus

  • jean.coq
    10 novembre12:36

    Qu'il y ait des divergences d'interprétation du droit fiscal ne signifie nullement que Carmignac soit en diffilcuté. Il ne faut pas perdre de vue que le fisc n'a qu'une seule et unique idée en tete: faire cracher les contribuables de tous poils.

    Signaler un abus

  • jean.coq
    10 novembre12:30

    Question stupide pour semer la panique chez les clients et faire chuter la valeur du/des fonds..

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.