1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

C'est la grande braderie sur les taux de crédit immobilier!
Le Figaro18/05/2019 à 07:00

C'est la grande braderie sur les taux de crédit immobilier! (Crédit photo: Adobe Stock)

Bien qu'ils soient déjà très bas, certaines banques n'hésitent pas à réduire leur taux de crédit immobilier à plusieurs reprises en quelques mois. Ce qui peut réduire le coût d'un emprunt de plusieurs milliers d'euros.

Les détenteurs d'un crédit immobilier, désireux de renégocier leur prêt, ne sont pas les seuls à pouvoir réaliser de bonnes affaires. Les futurs acquéreurs, en quête de taux bas, aussi. En fin d'année dernière, le monde de l'immobilier était (quasi) unanime: les taux de crédit ne remonteront pas avant l'été 2019. Non seulement aucune hausse ne se pointe à l'horizon d'ici deux mois mais au contraire les baisses s'enchaînent alors que les taux évoluent à des niveaux déjà très bas. Toutes durées confondues, le taux de crédit moyen (1,35%) frôle le plus bas historique atteint en novembre 2016 (1,33%), selon l'observatoire Crédit Logement/CSA (voir ci-dessous).

Et si l'on en croit la Banque centrale européenne (BCE) et la Banque de France, cette tendance baissière pourrait se prolonger au-delà de 2019. La BCE n'a pas prévu d'augmenter ses taux d'intérêt avant «au moins fin 2019». Par ailleurs, le taux des OAT (emprunts accordés aux États qui témoignent de leur santé financière), sur lequel les banques se fondent pour déterminer le taux de leurs crédits immobiliers, devrait baisser de 0,7 point en 2019, selon la Banque de France. Deux éléments de nature à rendre le crédit immobilier plus que jamais attractif pour les emprunteurs.

Si la BCE maintient sa politique de taux bas, les conditions d'emprunt sont donc très avantageuses pour les banques. Un faible coût de l'argent dont certains établissements financiers font profiter leurs clients. C'est ainsi que, selon nos informations, Banque Postale vient de baisser son taux pour la troisième fois depuis le début de l'année. Sur 20 ans, le taux (hors assurance) pour un bon dossier est passé de 1,4% à 1,05% pour un emprunt de 200.000 euros. Soit un recul du coût du crédit de 7600 euros en cinq mois. Le record de 1% atteint fin 2016 se rapproche. De son côté, Crédit agricole Nord Midi-Pyrénées, qui en est aussi à sa troisième baisse de taux depuis janvier dernier, propose un taux de 1,53% sur 20 ans (contre 1,19% en janvier 2019) pour un emprunt de 200.000 euros. Soit un gain d'un peu moins de 7500 euros.

Ajoutez à ces taux quasi-records l'habituelle dynamique du printemps. Durant cette saison, les acquéreurs préparent leur projet immobilier pour déménager pendant l'été et être installés à la rentrée scolaire. Résultat: «La concurrence entre les banques fait rage, explique Philippe Taboret, directeur général adjoint de Cafpi. Elles sont prêtes à rogner sur leurs marges pour attirer de nouveaux emprunteurs». En avril, le courtier en immobilier affiche des taux moyens de 0,69% sur 10 ans, 0,97% sur 15 ans, 1,15% sur 20 ans et 1,34% sur 25 ans.

Même constat du côté de Meilleurtaux: «Les taux observés dans notre réseau s'élèvent à 1,2% sur 15 ans, 1,35% sur 20 ans et 1,5% sur 25 ans», précise Maël Bernier. Il s'agit de taux moyens. Autrement dit, les taux peuvent descendre bien en dessous de ces niveaux si votre dossier est jugé excellent (épargne élevée, revenus réguliers, forte capacité à épargner...). Reste à savoir si ces baisses de taux compensent les hausses de prix constatées dans la plupart des grandes villes.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer