Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Assurance vie et assurance décès : quelles différences ?
Mingzi24/09/2020 à 15:00

L'assurance vie est avant tout un produit d'épargne qui permet d'accéder à un large choix de supports d'investissement (Crédit photo: 123RF)

L'assurance vie est avant tout un produit d'épargne qui permet d'accéder à un large choix de supports d'investissement (Crédit photo: 123RF)

Si l'assurance-vie et l'assurance-décès permettent toutes deux la transmission d'un capital à ses proches dans un cadre fiscal avantageux, leur fonctionnement est néanmoins très différent. Explications.

Assurance vie : un produit d'épargne

L'assurance vie est un placement financier qui comporte une clause en cas de décès. C'est avant tout un produit d'épargne qui permet d'accéder à un large choix de supports d'investissement (fonds euros, unités de compte) pour faire fructifier un capital. Le contrat peut être alimenté librement et sans contrainte par des versements. L'épargne est disponible et il est possible d'effectuer un retrait à tout moment. L'objectif premier est de se constituer un capital pour en disposer de son vivant

Mais l'assurance vie est également un outil intéressant pour organiser la transmission de son patrimoine. En cas de décès, le capital placé sur l'assurance vie est transmis aux bénéficiaires choisis par l'épargnant. Il est possible de désigner la ou les personnes de son choix, qu'elles fassent partie de l'entourage familial ou pas. En cas de décès, l'épargne est transmise aux bénéficiaires, selon la répartition prévue. Il est possible de transmettre jusqu'à 152.500 € à chaque bénéficiaire, sans payer de droits de succession.

A lire aussi: Assurance-vie: fonctionnement et objectifs

Assurance décès : une assurance prévoyance  

L'assurance décès est une assurance prévoyance. En contrepartie des primes payées, l'assureur s'engage à verser au décès au souscripteur une rente ou un capital aux bénéficiaires désignés. Le montant des primes est établi au moment de la souscription. Il dépend notamment de la valeur du capital qu'il souhaite transmettre, de son âge et des éventuelles options choisies. Contrairement à l'assurance vie, les primes déjà versées ne peuvent pas être récupérées par le souscripteur s'il change d'avis ou en cas de coup dur. 

Les capitaux décès transmis aux bénéficiaires échappent entièrement aux prélèvements sociaux, à l'impôt sur le revenu et aux droits de succession. Seules les primes versées par le souscripteur au cours de l'année de son décès peuvent être soumises à une taxation : c'est alors le régime fiscal de l'assurance vie en cas de décès qui s'applique.

Comment choisir ?

Pour choisir entre assurance vie et assurance décès, il est préférable de se faire accompagner par un conseiller qui saura recommander la solution la plus adaptée selon les moyens, les besoins et les objectifs de son client. D'ailleurs, les deux solutions sont parfois complémentaires.   
 

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • gbedune1
    25 septembre09:43

    Pas d'accord choucach. Tu ne ne connais pas le produit SUCCECO assuré par un grand groupe Mutualiste AGPM VIE qui a distribué 2,5% sur le fonds Euros de son contrat Vie Entière fin 2019...Ce contrat n'a plus rien à voir avec les contrats "précomptés" dont tu parles. C'est moderne et les frais ne sont payés que sur 1 contrat, au lieu de deux.....

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer