1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Après les propriétaires, Hulot veut taxer la filière béton

Le Figaro11/10/2017 à 11:24

Pour protéger les terres agricoles contre la «folie des grandeurs» des promoteurs, le ministre de la Transition écologique envisage de leur appliquer une taxe proportionnelle à la surface des projets qu'ils lancent.

Décidément, le ministre de la Transition écologique songe souvent à taxer en ce moment. La semaine dernière, on a appris que Nicolas Hulot envisageait de punir les propriétaires de logements mal isolés. Désormais, c'est une filière qui est ciblée: celle du béton, dont on fête cette année les 200 ans de son invention. Une idée que le ministre a proposée au premier ministre Édouard Philippe qui «m'a invité à y travailler», selon l'intéressé.

» Lire aussi - Hulot songe à taxer les propriétaires de logement mal isolé

L'objectif? Stopper la «folie des grandeurs» des promoteurs qui envahissent les terres agricoles. Comment? En taxant les bétonneurs d'un montant proportionnel à la surface des projets, centres commerciaux, bureaux ou logements en marge des centres urbains. «J'étudie une nouvelle source de financement qui permettrait de lutter contre l'artificialisation des sols et de financer la préservation de la biodiversité», explique le ministre de l'Écologie au Parisien-Aujourd'hui-en-France sans rentrer plus dans les détails.

Nicolas Hulot pourrait compter, en cela, sur le soutien des Français: 78% d'entre eux seraient favorables à un moratoire sur l'artificialisation des terres agricoles dès 2020, selon un sondage Ifop dévoilé ce mardi par WWF France. «Pourrait», car que penseront-ils de cette idée de taxe?

Quoi qu'il en soit, la colère monte au sein du monde agricole mais également de collectifs d'habitants, notamment en région parisienne. Un projet illustre parfaitement cette situation: le méga complexe commercial EuropaCity qui devrait voir le jour en 2024 dans le Triangle de Gonesse, aux portes de Paris. Face à la polémique suscitée par ce projet, les promoteurs ont décidé de modifier leurs plans.

» Lire aussi - Face à la polémique, les promoteurs d'EuropaCity modifient leur projet

Pendant la campagne présidentielle, les professionnels de la filière béton s'étaient attachés à assurer aux candidats à l'élection que le béton était le meilleur allié de la végétalisation des villes. Force est de constater que le message n'est pas passé.

14 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • denisam1
    11 octobre18:08

    et bientôt une taxe sur les flatulences et le co2 que l'on expire en respirant LOL

    Signaler un abus

  • franck8
    11 octobre18:03

    Bravo Hulot !

    Signaler un abus

  • YesWeTax
    11 octobre17:44

    A quoi sert ce Hublot ??? Si c'est pour créer le cancer des taxes et impôts, on n'a pas besoin de lui. Les politicards et ENA sont champions. Pour éviter le bétonnage, il suffit de NE PAS ACCORDER les permis. C'est pourtant simple, non ? On sait bien que l'idée est de créer de nouvelles taxes chaque jour. Je n'ai pas de choix de quitter ce pays de m e r d e avec mes enfants.

    Signaler un abus

  • ericlyon
    11 octobre16:54

    Si la seule chose qu'il sait faire pour l'écologie c'est trouver de nouvelles taxes nous n'avions pas besoin de lui, les gouvernement précédents savait déjà bien le faire sans lui. Ce ne sont pas des taxes qui ferons avancer l'écologies, ce sont des idées et la volonté de les faire avancer !

    Signaler un abus

  • carina75
    11 octobre16:37

    Vivement demain pour une nouvelle taxe 😂 !!

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer