Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

8 façons de réduire votre assurance auto à tout âge
information fournie par Le Particulier25/02/2024 à 09:00

En choisissant un modèle de voiture peu volé, peu récent et peu puissant, vous bénéficiez de tarifs avantageux pour votre assurance automobile. ( crédit photo : Shutterstock )

En choisissant un modèle de voiture peu volé, peu récent et peu puissant, vous bénéficiez de tarifs avantageux pour votre assurance automobile. ( crédit photo : Shutterstock )

Assurer sa voiture coûte de plus en plus cher. Selon le baromètre de l’assurance publié en janvier 2024 par le comparateur Assurland, le montant d’une assurance auto s’élevait en moyenne à 651 euros en 2023. C’est 3,3% de plus qu’en 2022 (630 euros). La cotisation est déterminée en fonction de critères liés au véhicule et au profil du conducteur. Ainsi, vous pouvez avoir une influence sur le montant de la facture.

Sommaire:

  • 1. S’assurer au tiers pour réduire ses frais d’assurance auto
  • 2. Comparer les offres et faire jouer la concurrence entre les assureurs
  • 3. Se déclarer comme conducteur secondaire sur le véhicule d’un proche
  • 4. Opter pour une assurance au kilomètre
  • 5. Bien choisir sa voiture: elle change le tarif de l’assurance
  • 6. Réduire les risques liés à votre véhicule pour éviter une majoration de vos primes
  • 7. Garder pour vous les sinistres mineurs et éviter le malus
  • 8. Opter pour le paiement annuel

1. S’assurer au tiers pour réduire ses frais d’assurance auto

Les automobilistes disposent de plusieurs niveaux de garanties pour leur assurance auto. L’assurance au tiers est le minimum requis par la loi pour pouvoir circuler. Elle inclut la responsabilité civile: l’indemnisation des tiers en cas d’accident responsable. Elle est moins chère et moins protectrice que l’assurance tous risques. L’assurance au tiers est une bonne option quand vous possédez un véhicule de faible valeur.

2. Comparer les offres et faire jouer la concurrence entre les assureurs

Pour choisir l’assurance la plus appropriée en termes de tarif et de protection, faites jouer la concurrence en vous appuyant sur un comparateur en ligne comme lecomparateurassurance, assurland, lelynx, lesfurets ou meilleurtaux. Ce service est gratuit. Vous pouvez refaire le point régulièrement. En effet, les augmentations tarifaires annuelles renchérissent votre cotisation. Par conséquent, conserver le même contrat d’assurance auto pendant des années peut vous coûter plus cher. Grâce à la loi Hamon, vous pouvez changer d’assureur sans motif dès le premier anniversaire du contrat et réaliser des économies.

3. Se déclarer comme conducteur secondaire sur le véhicule d’un proche

Si vous conduisez de manière occasionnelle, vous pouvez vous assurer comme conducteur secondaire sur le contrat d’un proche, par exemple votre conjoint. Vous bénéficiez des mêmes garanties mais à un tarif plus bas que si vous vous assurez comme conducteur principal. Cependant, toute fausse déclaration peut entraîner la nullité du contrat. S’il s’avère que vous êtes le principal conducteur du véhicule, l’assurance peut refuser de vous indemniser en cas de sinistre.

4. Opter pour une assurance au kilomètre

Les petits rouleurs peuvent faire des économies sur leur contrat auto en bénéficiant d’une tarification au kilomètre . Selon le comparateur LeLynx.fr, cela permet d’économiser entre 12% et 40% sur la prime annuelle, pour des automobilistes effectuant entre 7000 et 12.000 kilomètres par an. Un boîtier est installé dans le véhicule pour moduler la tarification en fonction du nombre de kilomètres. Cette pratique est appelée «pay as you drive».

Sur le même principe, certaines compagnies ont adopté le «pay how you drive». Elles proposent de moduler la prime d’assurance en fonction de la conduite du souscripteur, au moyen d’un boîtier connecté. Ce dernier analyse les accélérations, la vitesse moyenne, les freinages brusques… Ces données permettent de déterminer un score de conduite. Les automobilistes ayant une conduite prudente et un bon score en attestant peuvent bénéficier d’une remise sur le tarif de leur assurance.

5. Bien choisir sa voiture: elle change le tarif de l’assurance

La motorisation d’un véhicule est déterminante dans le calcul de la prime d’assurance auto. Plus le véhicule est puissant, plus le risque d’accident est important et plus la cotisation est élevée. Pour faire des économies, il faut préférer une petite cylindrée à une voiture sportive ou à une grosse berline. De la même manière, assurer une voiture neuve est plus coûteux qu’une voiture d’occasion, car cette dernière a moins de valeur. D’autres facteurs sont pris en compte dans le calcul de la cotisation comme: l’âge de la voiture, le type de carburant (les véhicules diesel entraînent une majoration), la marque ou le modèle. En effet, certains véhicules sont davantage volés que d’autres. La couverture de ce risque peut entraîner une majoration.

6. Réduire les risques liés à votre véhicule pour éviter une majoration de vos primes

Certains assureurs tiennent compte du lieu de stationnement quotidien de votre véhicule dans le calcul de la prime. Quand vous le pouvez, il est préférable de garer votre véhicule dans un garage fermé plutôt que dans la rue. Dans un endroit clos, le risque de vol, de vandalisme ou d’accident climatique est moindre. De la même manière, des équipements comme un système de repérage ou un antivol mécanique peuvent faire baisser le montant de votre assurance.

7. Garder pour vous les sinistres mineurs et éviter le malus

En cas de petit sinistre (rayure sur la carrosserie, bris de glace, phare cassé…), faites évaluer le coût des réparations avant de contacter votre compagnie d’assurances. Si vous êtes responsable, il est parfois préférable de ne pas déclarer l’incident à votre assureur. Vous prenez alors les frais à votre charge pour éviter un malus. Quand le montant de votre franchise est élevé, c’est souvent la meilleure solution.

8. Opter pour le paiement annuel

Effectuer un paiement annuel peut vous faire économiser entre 5% et 8% par rapport au tarif mensuel de vos primes d’assurance.

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer