Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

FMI - Fonds monétaire international  - page 5

Le Fonds Monétaire International (FMI) a été créé au lendemain du deuxième conflit mondial en même temps que la Banque Mondiale. A la différence de la Banque Mondiale qui vise surtout à réduire la pauvreté, le FMI a pour objectif de veiller à la stabilité du système monétaire international en surveillant les politique de change des Etats-membres. Il suit l'évolution économique des pays et peut leur apporter une assistance technique et financière sous la forme de prêts lorsque ces pays connaissent des difficultés de nature à affecter leur solvabilité. En contrepartie, le pays doit engager des politiques d'ajustement structurel destinées à corriger les causes des difficultés identifiées par le FMI.

  • information fournie par AOF19.02.202116:44

    (AOF) - L'économiste en chef du Fonds Monétaire International (FMI), Gita Gopinath, ne croit pas à un retour de l'inflation au Etats-Unis, même après le nouveau plan de relance de 1 900 milliards de dollars promis par Joe Biden. Malgré les craintes qui se sont exprimées ces derniers jours, le FMI anticipe une inflation dans le pays de 2,25% en 2022 après l'application de ce plan, alors qu'il devrait permettre de faire croître le PIB américain de 5% à 6% sur trois ans

  • information fournie par Reuters12.02.202108:19

    PARIS (Reuters) - Les ministres des Finances des pays du G7 devraient soutenir une nouvelle allocation de droits de tirage spécial (DTS) du Fonds monétaire international (FMI) pour aider les pays à faibles revenus durement touchés par la pandémie de coronavirus, selon des sources. Une nouvelle émission de cet actif de réserve international est similaire à l'impression par une banque centrale de monnaie, car les nouveaux DTS donnent à chaque membre du FMI plus de réserves à utiliser proportionnellement à leur participation dans le fonds

  • information fournie par Reuters12.02.202107:56

    PARIS, 11 février (Reuters) - Les ministres des Finances des pays du G7 devraient soutenir une nouvelle allocation de droits de tirage spécial (DTS) du Fonds monétaire international (FMI) pour aider les pays à faibles revenus durement touchés par la pandémie de coronavirus, selon des sources. Une nouvelle émission de cet actif de réserve international est similaire à l'impression par une banque centrale de monnaie, car les nouveaux DTS donnent à chaque membre du FMI plus de réserves à utiliser proportionnellement à leur participation dans le fonds

  • information fournie par Ecorama03.02.202110:27
    7

    Explosion de la dette, banques centrales qui fabriquent la "décroissance de demain" : Jacques de Larosière, ancien directeur général du FMI et auteur du livre "40 ans d'égarements économique" aux éditions Odile Jacob , était l'invité de l'émission Ecorama du 2 février 2021, présentée par David Jacquot sur Boursorama.com La présente vidéo est réalisée par Boursorama

  • information fournie par Reuters30.01.202114:58

    (Reuters) - Le ministre argentin de l'Économie, Martin Guzman, fait pression pour conclure d'ici au mois de mai un accord avec le Fonds monétaire international (FMI) pour rembourser 44 milliards de dollars de dette, rapporte samedi le Wall Street Journal, citant une interview du dirigeant. En vue d'un accord, Martin Guzman prévoit de réduire cette année le déficit budgétaire de l'Argentine à environ 6% de la production économique annuelle contre 8,5% en 2020, ajoute le quotidien

  • information fournie par Reuters30.01.202114:46

    30 janvier (Reuters) - Le ministre argentin de l'Économie, Martin Guzman, fait pression pour conclure d'ici au mois de mai un accord avec le Fonds monétaire international (FMI) pour rembourser 44 milliards de dollars de dette, rapporte samedi le Wall Street Journal, citant une interview du dirigeant. En vue d'un accord, Martin Guzman prévoit de réduire cette année le déficit budgétaire de l'Argentine à environ 6% de la production économique annuelle contre 8,5% en 2020, ajoute le quotidien

  • information fournie par AOF26.01.202115:11

    (AOF) - Dans un contexte marqué par une incertitude exceptionnelle, l’économie mondiale devrait connaître une croissance de 5,5 % en 2021, puis de 4,2 % en 2022, affirme le Fonds Monétaire International (FMI) dans la dernière mise à jour de ses perspectives pour l’économie mondiale. L'institution internationale a donc relevé ses prévisions de 0,3 point par rapport aux prévisions précédentes "car il est attendu que l’activité s’affermira plus tard dans l’année grâce aux vaccins et sous l’effet de mesures de soutien supplémentaires dans un petit nombre de grands pays"

  • information fournie par Reuters26.01.202114:27

    par Andrea Shalal WASHINGTON (Reuters) - Le Fonds monétaire international a relevé mardi sa prévision de croissance de l'économie mondiale pour cette année et s'attend à ce que la contraction de 2020 ait été moins violente que prévu, tout en soulignant le degré exceptionnel d'incertitude lié à la pandémie de coronavirus. Les autorisation de vaccins et le lancement des campagnes de vaccinations dès décembre dans plusieurs pays permettent d'espérer une sortie de crise mais les multiples vagues de l'épidémie et l'apparition de variants du virus constituent des risques importants, explique-t-il

  • information fournie par Reuters26.01.202114:00

    par Andrea Shalal WASHINGTON, 26 janvier (Reuters) - Le Fonds monétaire international a relevé mardi sa prévision de croissance de l'économie mondiale pour cette année et s'attend à ce que la contraction de 2020 ait été moins violente que prévu, tout en soulignant le degré exceptionnel d'incertitude lié à la pandémie de coronavirus. Les autorisation de vaccins et le lancement des campagnes de vaccinations dès décembre dans plusieurs pays permettent d'espérer une sortie de crise mais les multiples vagues de l'épidémie et l'apparition de variants du virus constituent des risques importants, explique-t-il

  • information fournie par Reuters19.01.202116:34

    (Actualisé avec réaction du ministre de l'Economie) PARIS, 19 janvier (Reuters) - La France doit travailler dès maintenant à un plan qui lui permettra d'assainir ses finances publiques dès que l'économie aura surmonté la crise due au coronavirus, a déclaré mardi le Fonds monétaire international (FMI). Dans son rapport annuel sur l'économie française, le FMI dit s'attendre à un rebond de 5,5% du produit intérieur brut (PIB) de la deuxième économie de la zone euro après une contraction de 9% environ en 2020

  • information fournie par Reuters19.01.202115:58

    par John O'Donnell FRANCFORT (Reuters) - Les mesures d'aide mises en oeuvre par les pouvoirs publics allemands maintiennent à flot environ 10% des entreprises dont la survie est menacée par la crise du coronavirus, conclut une étude du Fonds monétaire international (FMI) mardi. L'arrêt de ces aides après la crise risque donc de se traduire par une envolée des défaillances d'entreprises et d'affaiblir le système bancaire, ajoute l'organisation internationale

  • information fournie par Reuters19.01.202115:45

    par John O'Donnell FRANCFORT, 19 janvier (Reuters) - Les mesures d'aide mises en oeuvre par les pouvoirs publics allemands maintiennent à flot environ 10% des entreprises dont la survie est menacée par la crise du coronavirus, conclut une étude du Fonds monétaire international (FMI) mardi. L'arrêt de ces aides après la crise risque donc de se traduire par une envolée des défaillances d'entreprises et d'affaiblir le système bancaire, ajoute l'organisation internationale

  • information fournie par Reuters19.01.202115:21
    2

    PARIS (Reuters) - La France doit commencer à élaborer dès à présent un plan pour contenir sa dette dès que l'économie aura fermement surmonté la crise due au coronavirus, a déclaré mardi le Fonds monétaire international (FMI). Dans sa prévision annuelle, le FMI s'attend à un rebond de 5,5% du produit intérieur brut (PIB) de la deuxième économie de la zone euro après une contraction de 9% en 2020

  • information fournie par Reuters19.01.202115:06
    1

    PARIS, 19 janvier (Reuters) - La France doit commencer à élaborer dès à présent un plan pour contenir sa dette dès que l'économie aura fermement surmonté la crise due au coronavirus, a déclaré mardi le Fonds monétaire international (FMI). Dans sa prévision annuelle, le FMI s'attend à un rebond de 5,5% du produit intérieur brut (PIB) de la deuxième économie de la zone euro après une contraction de 9% en 2020

  • information fournie par Reuters18.01.202116:35

    WASHINGTON (Reuters) - Les perspectives économiques mondiales restaient très incertaines en raison de la pandémie de coronavirus, a déclaré lundi la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), ajoutant que la divergence croissante entre pays riches et pauvres obligeait l'organisation à chercher de nouvelles ressources. Kristalina Georgieva a expliqué que la nouvelle allocation des droit de tirage spéciaux (DTS), l'unité de compte du FMI, permettrait à des pays en difficultés de bénéficier de marges de manoeuvre budgétaires accrues pour faire face à la crise sanitaire et financer la transition numérique et écologique

  • information fournie par Reuters18.01.202116:20

    WASHINGTON, 18 janvier (Reuters) - Les perspectives économiques mondiales restaient très incertaines en raison de la pandémie de coronavirus, a déclaré lundi la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), ajoutant que la divergence croissante entre pays riches et pauvres obligeait l'organisation à chercher de nouvelles ressources. Kristalina Georgieva a expliqué que la nouvelle allocation des droit de tirage spéciaux (DTS), l'unité de compte du FMI, permettrait à des pays en difficultés de bénéficier de marges de manoeuvre budgétaires accrues pour faire face à la crise sanitaire et financer la transition numérique et écologique

  • information fournie par Reuters30.11.202016:59

    par Jan Strupczewski BRUXELLES (Reuters) - Les gouvernements de la zone euro et la Banque centrale européenne pourraient devoir fournir un soutien budgétaire et monétaire plus important que prévu initialement en raison des effets de la deuxième vague de la pandémie de COVID-19, a déclaré lundi le Fonds monétaire international. La valeur total du soutien budgétaire et monétaire apportée, les milliards d'euros d'accès aux prêts ainsi que l'accord de plan de relance européen dépassent déjà les 10

  • information fournie par Reuters30.11.202016:41

    par Jan Strupczewski BRUXELLES, 30 novembre (Reuters) - Les gouvernements de la zone euro et la Banque centrale européenne pourraient devoir fournir un soutien budgétaire et monétaire plus important que prévu initialement en raison des effets de la deuxième vague de la pandémie de COVID-19, a déclaré lundi le Fonds monétaire international. La valeur total du soutien budgétaire et monétaire apportée, les milliards d'euros d'accès aux prêts ainsi que l'accord de plan de relance européen dépassent déjà les 10

  • information fournie par Reuters19.11.202015:30

    par Andrea Shalal WASHINGTON (Reuters) - L'économie mondiale se remet progressivement des ravages de la crise liée au coronavirus mais des signes de ralentissement sont perceptibles dans les pays où le taux de contamination repart à la hausse, estime jeudi le Fonds monétaire international (FMI) dans un rapport sur les grandes économies du G20. Cette étude, publiée deux jours avant l'ouverture du sommet des chefs d'Etat et de gouvernement du G20, souligne la nature incertaine de la reprise mondiale et avertit que la crise laissera probablement des traces profondes

  • information fournie par Reuters19.11.202015:19

    par Andrea Shalal WASHINGTON, 19 novembre (Reuters) - L'économie mondiale se remet progressivement des ravages de la crise liée au coronavirus mais des signes de ralentissement sont perceptibles dans les pays où le taux de contamination repart à la hausse, estime jeudi le Fonds monétaire international (FMI) dans un rapport sur les grandes économies du G20. Cette étude, publiée deux jours avant l'ouverture du sommet des chefs d'Etat et de gouvernement du G20, souligne la nature incertaine de la reprise mondiale et avertit que la crise laissera probablement des traces profondes