Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

FMI - Fonds monétaire international  - page 10

Le Fonds Monétaire International (FMI) a été créé au lendemain du deuxième conflit mondial en même temps que la Banque Mondiale. A la différence de la Banque Mondiale qui vise surtout à réduire la pauvreté, le FMI a pour objectif de veiller à la stabilité du système monétaire international en surveillant les politique de change des Etats-membres. Il suit l'évolution économique des pays et peut leur apporter une assistance technique et financière sous la forme de prêts lorsque ces pays connaissent des difficultés de nature à affecter leur solvabilité. En contrepartie, le pays doit engager des politiques d'ajustement structurel destinées à corriger les causes des difficultés identifiées par le FMI.

  • information fournie par Le Point16.10.201902:13

    Les grands constructeurs automobiles entrent dans une zone de turbulence. Dans un rapport publié mardi sur l'économie mondiale, le Fonds Monétaire International analyse les défis que l'industrie automobile mondiale va devoir relever dans les années qui viennent, parmi lesquels sa "décarbonisation"

  • information fournie par Reuters15.10.201915:06

    WASHINGTON, 15 octobre (Reuters) - Le conflit commercial entre les Etats-Unis et la Chine vont ramener cette année la croissance de l'économie mondiale à son plus bas niveau depuis la crise financière de 2008-2009, a averti mardi le Fonds monétaire international (FMI) en soulignant que la situation risquait de s'aggraver. L'organisation internationale n'attend plus que 3,0% de croissance mondiale pour 2019, contre 3,2% prévu en juillet

  • information fournie par Reuters10.10.201917:18
    5

    WASHINGTON (Reuters) - Le réchauffement climatique provoque des dégâts majeurs sur l'économie mondiale et l'environnement, déclare jeudi le Fonds monétaire international (FMI), qui ajoute que la manière la plus efficace pour réduire les émissions de gaz à effet de serre est de mettre en place une taxe sur le carbone. Soulignant qu'une action politique visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre est une "urgence", le FMI ajoute qu'il est également indispensable d'améliorer la coordination au niveau mondial

  • information fournie par Reuters10.10.201916:51

    WASHINGTON, 10 octobre (Reuters) - Le réchauffement climatique provoque des dégâts majeurs sur l'économie mondiale et l'environnement, déclare jeudi le Fonds monétaire international (FMI), qui ajoute que la manière la plus efficace pour réduire les émissions de gaz à effet de serre est de mettre en place une taxe sur le carbone. Soulignant qu'une action politique visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre est une "urgence", le FMI ajoute qu'il est également indispensable d'améliorer la coordination au niveau mondial

  • information fournie par Ecorama08.10.201914:05
    4

    Selon Jacques de Larosière, ancien directeur général du FMI et ancien gouverneur de la Banque de France, les politiques actuelles des banques centrales nous mènent droit dans le mur ! Explications. Ecorama du 8 octobre 2019, présenté par David Jacquot sur Boursorama

  • information fournie par Reuters30.09.201916:31

    NEW YORK (Reuters) - La part du dollar américain dans les réserves de change mondiales déclarées au Fonds monétaire international est tombée au deuxième trimestre à son plus bas niveau la fin 2013 alors que celle du yen progressait à un niveau sans équivalent depuis près de 20 ans, montrent les chiffres publiées lundi par le FMI. Les réserves détenues en dollar représentaient 6

  • information fournie par Reuters30.09.201915:51

    NEW YORK, 30 septembre (Reuters) - La part du dollar américain dans les réserves de change mondiales déclarées au Fonds monétaire international est tombée au deuxième trimestre à son plus bas niveau la fin 2013 alors que celle du yen progressait à un niveau sans équivalent depuis près de 20 ans, montrent les chiffres publiées lundi par le FMI. Les réserves détenues en dollar représentaient 6

  • information fournie par Reuters25.09.201919:23

    WASHINGTON, 25 septembre (Reuters) - Kristalina Georgieva a été officiellement désignée mercredi à la tête du Fonds monétaire international (FMI), devenant ainsi la première personnalité issue d'une économie émergente à diriger l'institution financière. Kristalina Georgieva, une économiste bulgare désignée par les pays européens membres du FMI, dirigeait la Banque mondiale

  • information fournie par Reuters09.09.201917:03

    WASHINGTON, 9 septembre (Reuters) - Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé lundi que Kristalina Georgieva, directrice générale de la Banque mondiale, serait considérée comme la candidate unique à la direction générale du FMI, à la suite de la clôture de la période de nomination vendredi. Georgieva, une économiste bulgare désignée par les pays européens membres du FMI, rencontrera les administrateurs du Fonds, a ajouté le FMI

  • information fournie par France 2429.08.201910:12

    Face à une crise qui s'aggrave et à moins de deux mois de l'élection présidentielle, le gouvernement argentin a officiellement demandé au Fonds monétaire international de retarder le remboursement du prêt de plus de 56 milliards de dollars contracté l'année dernière. En principe, les premières échéances de paiement doivent commencer en 2021

  • information fournie par Le Point25.08.201908:59
    1

    Bis repetita. Alors qu'elle tentait de sortir de l'ornière, l'Argentine a replongé dans la crise économique et monétaire

  • information fournie par Reuters21.08.201922:41

    WASHINGTON, 21 août (Reuters) - Le conseil d'administration du Fonds monétaire international a recommandé mercredi la suppression de la limite d'âge pour le poste de directeur général de l'institution, une mesure nécessaire pour que la candidature de la Bulgare Kristalina Georgieva soit approuvée. Le conseil d'administration composé de 24 membres a recommandé que le changement soit approuvé par son conseil des gouverneurs, composé de représentants des 189 pays membres

  • information fournie par Reuters21.08.201919:42

    WASHINGTON, 21 août (Reuters) - Le Fonds monétaire international (FMI) a mis en garde mercredi les Etats contre la tentation de favoriser la dépréciation de leur monnaie en assouplissant leur politique monétaire ou en intervenant sur les marchés, des politiques susceptibles selon lui de nuire au bon fonctionnement du système monétaire mondial. Cet avertissement, publié sur un blog du FMI, intervient à la veille de l'ouverture du symposium économique de Jackson Hole, dans l'Etat américain du Wyoming, rendez-vous habituel de la fin de l'été pour les banquiers centraux du monde entier

  • information fournie par Reuters09.08.201923:46

    (Complété avec déclarations du FMI sur le yuan, précisions sur les droits de douane) WASHINGTON, 9 août (Reuters) - Le Fonds monétaire international (FMI) a réaffirmé vendredi que la valorisation du yuan chinois correspondait globalement aux fondamentaux de l'économie mais l'un de ses responsables a déclaré que l'organisation encourageait la Chine à favoriser la flexibilité du taux de change et à réduire ses interventions. James Daniel, directeur du département Chine du FMI, a dit que l'évaluation des politiques économiques menées par Pékin avait conclu que le taux de change du yuan en 2018 n'était "significativement ni surévalué ni sous-évalué"

  • information fournie par Reuters09.08.201922:39

    WASHINGTON, 9 août (Reuters) - Le Fonds monétaire international (FMI) a estimé vendredi que la Chine pourrait avoir besoin d'un soutien budgétaire accru si les tensions commerciales avec les Etats-Unis s'aggravaient et venaient à menacer sa stabilité économique et financière. Dans son évaluation annuelle des politiques économiques chinoises, le conseil d'administration du FMI explique que les mesures déjà annoncées par Pékin sont suffisantes pour stabiliser la croissance cette année à condition que les droits de douane imposés aux produits chinois n'augmentent plus

  • information fournie par Reuters02.08.201921:52
    4

    BRUXELLES (Reuters) - Les Européens ont choisi vendredi la Bulgare Kristalina Gueorguieva pour être leur candidate à la direction du Fonds monétaire international (FMI). Son dernier adversaire, le Néerlandais Jeroen Dijsselbloem, a félicité sur Twitter l'actuelle directrice générale de la Banque mondiale

  • information fournie par Reuters02.08.201921:43

    BRUXELLES, 2 août (Reuters) - Les Européens ont choisi vendredi la Bulgare Kristalina Gueorguieva pour être leur candidate à la direction du Fonds monétaire international (FMI). Son dernier adversaire, le Néerlandais Jeroen Dijsselbloem, a félicité sur Twitter l'actuelle directrice générale de la Banque mondiale

  • information fournie par Reuters02.08.201920:56
    1

    BRUXELLES (Reuters) - Aucun des deux derniers candidats en lice pour succéder à Christine Lagarde à la tête du FMI n'a réuni la majorité requise pour être désigné par les Européens, a annoncé vendredi soir un responsable de l'Union européenne. Une majorité d'Etats membre ont opté pour la Bulgare Kristalina Gueorgieva, mais les suffrages réunis par la directrice générale de la Banque mondiale ne remplissent pas les deux critères fixés pour que sa désignation soit validée (obtenir au moins 55% des voix des 28 États membres de l'Union européenne représentant au moins 65% de la population de l'UE)

  • information fournie par Reuters02.08.201920:50

    BRUXELLES, 2 août (Reuters) - Aucun des deux derniers candidats en lice pour succéder à Christine Lagarde à la tête du FMI n'a réuni la majorité requise pour être désigné par les Européens, a annoncé vendredi soir un responsable de l'Union européenne. Une majorité d'Etats membre ont opté pour la Bulgare Kristalina Gueorgieva, mais les suffrages réunis par la directrice générale de la Banque mondiale ne remplissent pas les deux critères fixés pour que sa désignation soit validée (obtenir au moins 55% des voix des 28 États membres de l'Union européenne représentant au moins 65% de la population de l'UE)

  • information fournie par Reuters02.08.201916:01

    (.) BRUXELLES, 2 août (Reuters) - Il ne reste plus que deux candidats en lice pour succéder à Christine Lagarde à la tête du Front monétaire internationale: le Néerlandais Jeroen Dijsselbloem, ancien président de l'Eurogroupe des ministres des Finances de la zone euro, et la Bulgare Kristalina Gueorguieva, directrice générale de la Banque mondiale, a-t-on appris vendredi de source française