Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Explosion à Beyrouth  - page 20

Mardi 4 août en début de soirée, une double explosion a retenti dans la zone portuaire de Beyrouth, la capitale du Liban. Selon les autorités, cette violente déflagration serait liée à un incident s'étant déroulé dans un bâtiment contenant plus de 2.500 tonnes de nitrate d'amonium. Cette substance, utilisée comme engrais, est déjà à l'origine de plusieurs catastrophes dont celle d'AZF à Toulouse en 2001. Selon la Croix-Rouge, l'explosion a fait au moins 100 morts et 4000 blessés mais ce bilan provisoire risque de s'alourdir dans les jours qui viennent.

  • information fournie par Reuters16.07.202103:25

    (Répétition d'une dépêche publiée jeudi, ajoute commentaire US) par Maha El Dahan et Laila Bassam BEYROUTH, 16 juillet (Reuters) - Saad Hariri a déclaré jeudi qu'il renonçait à former un gouvernement au Liban en raison de désaccords insurmontables, à ses yeux, avec le président Michel Aoun, prolongeant ainsi une impasse politique qui aggrave la crise financière et sociale dans laquelle est plongé le pays depuis des mois. Le Premier ministre désigné a fait cette annonce à l'issue d'un entretien, d'à peine 20 minutes, avec le chef de l'Etat, mettant en exergue les divergences qui empêchent depuis des mois la formation d'un nouveau gouvernement et la mise en place de réformes - des conditions exigées par la communauté internationale, notamment la France, pour fournir au Liban une aide à même de le sortir de ce que la Banque mondiale a qualifié de pire récession de l'histoire moderne

  • information fournie par Reuters15.07.202121:08

    (Actualisé tout du long, déclarations supplémentaires) par Maha El Dahan et Laila Bassam BEYROUTH, 15 juillet (Reuters) - Saad Hariri a déclaré jeudi qu'il renonçait à former un gouvernement au Liban en raison de désaccords insurmontables, à ses yeux, avec le président Michel Aoun, prolongeant ainsi une impasse politique qui aggrave la crise financière et sociale dans laquelle est plongé le pays depuis des mois. Le Premier ministre désigné a fait cette annonce à l'issue d'un entretien, d'à peine 20 minutes, avec le chef de l'Etat, mettant en exergue les divergences qui empêchent depuis des mois la formation d'un nouveau gouvernement et la mise en place de réformes - des conditions exigées par la communauté internationale, notamment la France, pour fournir au Liban une aide à même de le sortir de ce que la Banque mondiale a qualifié de pire récession de l'histoire moderne

  • information fournie par France 2415.07.202116:23

    Le Premier ministre désigné au Liban, Saad Hariri, a annoncé jeudi qu'il renonçait à former un gouvernement, près de neuf mois après avoir été nommé et au moment où le pays est confronté à la pire crise socio-économique de son histoire.

  • information fournie par Reuters15.07.202115:35

    BEYROUTH, 15 juillet (Reuters) - Saad Hariri a annoncé jeudi qu'il renonçait à former un gouvernement au Liban à la suite d'un entretien avec le président Michel Aoun qui a duré à peine 20 minutes. "Il est évident que nous ne serons pas capables de nous entendre avec son excellence le président", a dit le Premier ministre désigné à des journalistes à l'issue de cette rencontre

  • information fournie par France 2415.07.202111:37

    Premier ministre libanais désigné, Saad Hariri a annoncé mercredi avoir présenté au président Michel Aoun une liste de ministres susceptible de former un gouvernement et espère obtenir une réponse jeudi pour mettre fin à une impasse politique qui dure depuis plus de neuf mois.

  • information fournie par France 2414.07.202117:55

    Premier ministre libanais désigné, Saad Hariri a annoncé mercredi avoir présenté au président Michel Aoun une liste de ministres susceptibles de former un gouvernement et espère obtenir une réponse jeudi pour mettre fin à une impasse politique qui dure depuis plus de neuf mois. La correspondante France 24 Zeina Antonios revient sur cette proposition de gouvernement faite par le Premier ministre libanais

  • information fournie par Reuters14.07.202116:50

    BEYROUTH, 14 juillet (Reuters) - Premier ministre libanais désigné, Saad Hariri a annoncé mercredi avoir présenté au président Michel Aoun une liste de ministres susceptible de former un gouvernement et espère obtenir une réponse jeudi pour mettre fin à une impasse politique qui dure depuis plus de neuf mois. "C'est le moment de vérité", a déclaré Saad Hariri, qui a déjà occupé la fonction de chef du gouvernement libanais

  • information fournie par France 2414.07.202114:58
    1

    Des Libanais en colère ont manifesté mardi 13 juillet devant la résidence d'un ministre accusé de bloquer l'enquête sur l'explosion au port de Beyrouth. Un certain nombre de protestataires et de policiers ont été blessés

  • information fournie par Reuters13.07.202100:11

    PARIS, 13 juillet (Reuters) - L'Union européenne a fait savoir lundi qu'elle voulait convenir d'ici la fin juillet d'un cadre juridique pour un régime de sanctions contre les dirigeants libanais, tout en indiquant qu'aucune mesure ne serait mise en oeuvre dans l'immédiat. Dans le sillage de la France, l'UE veut accentuer la pression sur les dirigeants politiques libanais afin que ceux-ci forment un nouveau gouvernement et engagent des réformes, onze mois après le début d'une crise politique et économique ayant entraîné une hyperinflation et une pénurie de denrées alimentaires et d'essence

  • information fournie par Reuters12.07.202118:44

    PARIS, 12 juillet (Reuters) - Les pays de l'Union européenne se sont entendus lundi sur la possibilité d'imposer d'ici la fin du mois des sanctions contre les responsables libanais afin de les inciter à former un gouvernement et à mettre en oeuvre des réformes jugées indispensables pour sortir le Liban de la crise, a annoncé Jean-Yves Le Drian. "Il y a une situation d'urgence majeure pour une population qui est dans la détresse", a souligné le chef de la diplomatie française à l'issue d'un Conseil des affaires étrangères à Bruxelles, pendant lequel a été acté un "cadre juridique" permettant l'imposition de sanctions

  • information fournie par Boursorama avec Media Services12.07.202115:30
    10

    La responsabilité de Carlos Ghosn avait été pointée dès novembre 2016, dans le rapport initial de la Répression des Fraudes (DGCCRF). Interrogé, fin mai au Liban, dans le cadre de l'enquête française sur le scandale du "Dieselgate", l'ancien patron de Renault Carlos Ghosn a rejeté toute responsabilité dans le scandale du "Dieselgate", selon l'audition consultée lundi 12 juillet par l'AFP

  • information fournie par France 2411.07.202115:31

    Kamel Mohanna nous en dit en plus sur la grave crise au Liban

  • information fournie par Reuters07.07.202115:25

    BEYROUTH, 7 juillet (Reuters) - L'ambassadrice de France à Beyrouth, Anne Grillo, a vivement critiqué des propos du Premier ministre Hassan Diab qui avait déclaré que le Liban était assiégé, imputant la responsabilité de la crise libanaise à des années de "mauvaise gestion" et à "l'inaction" de la classe politique. Selon la Banque mondiale, la crise que traverse le Liban depuis près de deux ans est l'une des pires crises économiques de l'histoire moderne

  • information fournie par France 2407.07.202110:01

    Au Liban, la crise économique a des conséquences directes sur la vie des femmes, et certaines Libanaises n'ont plus les moyens d'acheter des serviettes hygiéniques. Avec plus de la moitié de la population qui vit en dessous du seuil de pauvreté, de plus en plus de femmes tentent de trouver des solutions alternatives plus abordables

  • information fournie par Reuters30.06.202116:28

    BEYROUTH, 30 juin (Reuters) - Le Parlement libanais a approuvé mercredi le déblocage d'une enveloppe de 556 millions de dollars (468 millions d'euros) par an destinée à des versements en liquide aux familles défavorisées alors que le programme actuel de subventions de six milliards de dollars par an pour les produits de base souffre d'un problème de financement. Dans le cadre de cette mesure, chaque famille éligible recevra environ 93 dollars par mois, selon une source proche du gouvernement

  • information fournie par France 2430.06.202115:37

    Dans ce nouveau numéro de "À l'affiche" 100% cinéma, Thomas Baurez et Axelle Simon rencontrent Chloé Mazlo, la jeune réalisatrice de "Sous le ciel d'Alice". Un premier long-métrage qui revient, à travers son regard coloré et décalé, sur la guerre civile au Liban dans les années 70

  • information fournie par France 2429.06.202117:36

    Des ordures qui s'amoncellent, des coupures de courant et désormais de longues files d'attente devant les stations-service, les Libanais sont confrontés à une crise sans précédent. Le gouvernement met peu à peu fin aux subventions

  • information fournie par France 2429.06.202112:45

    Des manifestants en colère ont bloqué lundi 28 juin plusieurs axes routiers et incendié des pneus et des bennes d'ordures dans plusieurs régions libanaises pour protester contre de graves pénuries d'essence et de courant dans ce pays englué dans une crise inédite.

  • information fournie par France 2429.06.202100:14

    Le prix des carburants devrait augmenter au Liban. Le gouvernement à décidé de réduire les subventions sur les dérivés pétroliers

  • information fournie par Reuters18.06.202119:26

    par John Irish et Robin Emmott PARIS/BRUXELLES, 18 juin (Reuters) - Corruption, obstruction aux efforts de formation d'un gouvernement, mauvaise gestion financière et violations des droits de l'homme: l'Union européenne a établi une liste de critères qui pourraient justifier des sanctions contre des responsables politiques libanais, montre une note diplomatique que Reuters a pu consulter. Sous l'égide de la France, l'UE envisage d'accroître la pression sur les responsables libanais incapables de s'entendre sur la formation d'un gouvernement après des mois de crise économique aiguë