Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Prélèvement à la source: les indépendants basculent
information fournie par Le Figaro22/01/2019 à 08:08

Prélèvement à la source : les indépendants basculent

Prélèvement à la source : les indépendants basculent

Ce mardi, le fisc va prélever directement sur les comptes bancaires des travailleurs indépendants, professions libérales, artisans et commerçants un acompte correspondant à l'impôt dû en janvier.

Nouvelle vague de passages au prélèvement à la source! Après les retraités, qui ont été les premiers à basculer avec le paiement de leur retraite complémentaire versée le 9 janvier, pour la première fois amputée du montant de leur impôt, ce sera mardi au tour des indépendants. Le 15 janvier, le fisc va prélever directement sur les comptes bancaires des travailleurs indépendants, professions libérales, artisans et commerçants un acompte correspondant à l'impôt dû en janvier sur les revenus non salariés.

Les services des impôts prélèveront aussi tous les autres revenus sans tiers collecteurs: revenus fonciers, pensions alimentaires, rentes viagères ou encore revenus de source étrangère, rémunérations des gérants ou revenus de source française (pour une domiciliation hors de France). Enfin, pour 2019 uniquement, ces acomptes concernent aussi les revenus des salariés des particuliers employeurs.

5 millions de foyers concernés

Au total, 5 millions de foyers sont concernés pour un montant total de 1,9 milliard d'euros et un montant moyen de 380 euros. Ceux qui n'ont pas communiqué leurs coordonnées bancaires au fisc recevront une lettre de relance et pourront payer en ligne sur le site impots.gouv.fr. Bien sûr, toutes les anciennes mensualités ont été désactivées et «ces prélèvements d'acomptes du 15 ne doivent pas être confondus avec l'ancienne mensualisation», précise Bercy.

Autre nouveauté: le 15 janvier sera également le jour du versement de l'avance sur certaines réductions et crédits d'impôt, pour ceux qui y ont droit. Sont principalement concernés les réductions ou crédits d'impôt relatifs aux dons, emploi d'un salarié à domicile, frais de garde d'enfants, frais d'hébergement en Ehpad, dépenses d'investissement locatif (Duflot, Pinel, Scellier, DOM, Censi-Bouvard) et cotisations syndicales.

Cette avance, versée en une fois, correspond à 60 % du montant total des réductions et crédits d'impôt auquel le contribuable a droit. Cela concerne près de 9 millions de foyers fiscaux pour un montant total de 5,5 milliards d'euros et un montant moyen de 627 euros.

1 commentaire

  • 21 janvier11:10

    et pour tous ceux, et ils sont nombreux, dont la banque rejettera ce prélèvement pour solde débiteur est ce qu'il y aura 10% ?


Annonces immobilières