Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Prélèvement à la source : huit millions de feuilles de paie afficheront le montant en novembre
information fournie par Boursorama avec Newsgene29/11/2018 à 14:43

(Pixabay / Jarmoluk)

(Pixabay / Jarmoluk)

Huit millions de salariés du public et du privé vont pouvoir dès ce mois de novembre connaître le montant de leur impôt à la source qui sera prélevé sur leur salaire à partir de janvier prochain. Cette somme sera indiquée sur leur fiche de paie. Le gouvernement veut ainsi informer les salariés et faciliter le passage de cette réforme délicate.

A deux mois de l'entrée en vigueur du prélèvement à la source, huit millions de salariés vont connaître dès ce mois de novembre le montant qui sera prélevé mensuellement, rapporte Les Echos . Il apparaîtra sur leur fiche de paie mais ne sera bien sûr pas réellement prélevé.

Il s'agit avant tout d'informer et de préparer les Français à cette réforme qui sera effectivement appliquée à compter de janvier 2019. Dans le détail, six millions de salariés du privé et deux millions du public sont concernés par cette préfiguration.

Les entreprises sont prêtes

D'après les éditeurs de logiciels de paie, 70 à 80% des entreprises clientes sont déjà équipées à ce jour pour la réforme mais elles sont loin d'être toutes prêtes à appliquer la préfiguration dès novembre. A partir du mois de décembre, davantage de salariés devraient pouvoir profiter de cette information.

Le gouvernement espère ainsi faciliter une bascule qui s'annonce délicate. «  Les services de paie le voient comme un moyen d'éviter que toutes les questions s'accumulent au mois de janvier » , explique Emmanuel Prévost, directeur du pôle veille juridique pour l'éditeur de logiciel ADP aux Echos.

Bien accueilli par les salariés

Certaines entreprises ont même adopté la préfiguration dès le mois d'octobre sans constater de réticences de la part des employés. « Techniquement, ça fonctionne. Nous n'avons pas eu d'erreur de taux. Les salariés ont été rassurés de connaître le montant prélevé » , explique ainsi le DRH de Karavel, un site de réservation en ligne de voyages, cité par Les Echos.

La préfiguration aura le mérite de permettre aux salariés de vérifier le taux qui leur est appliqué et d'alerter les autorités en cas d'erreur. Le ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, a appelé dernièrement les contribuables qui n'ont pas encore déclaré leurs revenus à le faire.

2 commentaires

  • 01 décembre08:57

    Vous avez raison à 3000 % ...après réflexion ..... 100 % , ce sera suffisant .Mieux vaut effectivement en rire, la situation est dramatique


Annonces immobilières