1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'épargne salariale, ce n'est pas que l'abondement !
Le Revenu15/12/2016 à 16:10

Le PEE est une sorte de compte-titres réservé dans lequel on peut souscrire des parts de FCPE. (© DR)

L’épargne salariale profite à 11 millions de salariés dans près de 290 000 entreprises. Il s’agit d’un dispositif qui permet d’épargner dans le cadre de sa société. Comme son nom l’indique, il s’adresse aux salariés, mais pas exclusivement. De nombreux chefs d’entreprise peuvent aussi en profiter, quel que soit leur statut (les membres d’une profession libérale, commerçants ou artisans employant une à cent personnes). Pour cela, il suffit d’avoir au moins un salarié.

Une sorte de compte-titres

Le PEE est une sorte de compte-titres réservé dans lequel on peut souscrire des parts de FCPE, c’est-à-dire des fonds communs de placement d’entreprise qui permettent d’investir dans différentes catégories d’actifs, comme les titres de Bourse, les obligations, ou même des actions de l’entreprise dans ­laquelle on travaille.

Le PEE peut être approvisionné directement par l’entreprise dans le cadre de la participation aux bénéfices ou de l’intéressement. Les titulaires d’un PEE peuvent, de leur côté, effectuer des versements volontaires, dans la limite de 25 % du montant de leur salaire brut annuel ou, pour les dirigeants, de leur revenu professionnel de l’année qui précède le versement.

L’employeur peut aussi verser une gratification supplémentaire, appelée abondement, sur le compte du salarié. Le montant de cet abondement est plafonné (à 3 089,28 euros en 2016) et ne doit pas

Lire la suite sur le revenu.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer