Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L' allocation logement désormais indexée sur le patrimoine

Boursorama avec Pratique.fr22/11/2016 à 09:55

Depuis le 1er octobre, le patrimoine des bénéficiaires de l'aide au logement est pris en compte pour le calcul du montant de leurs allocations. C'est le patrimoine non imposé (livrets A, livrets d'épargne logement, résidence secondaire non louée...) qui est comptabilisé dès lors qu'il dépasse 30 000€. Cette réforme, prévue dans le projet de loi de finances 2016, a fait l'unanimité contre elle. 650 000 bénéficaires sont concernés, et la CAF devrait faire 133 millions d'euros d'économie.

L'APL ne considère plus uniquement le revenu mais aussi le patrimoine

Le solde des comptes courants également pris en compte

Outre tous les biens mobiliers financiers (placements) et les biens mobiliers hors résidence principale (terrains compris), les soldes des comptes courants sont aussi comptabilisés. Si alors, le total de ces biens dépasse 30 000€, le patrimoine détenu sera valorisé selon les règles suivantes et ajouté aux ressources prises en compte :
  • immeubles bâtis : considérés comme procurant un revenu annuel égal à 50% de leur valeur locative ;
  • terrains non-bâtis : considérés comme procurant un revenu annuel égal à 80% de leur valeur locative ;
  • capitaux : considérés comme procurant un revenu annuel égal à 3% de leur montant.
Exemple : votre salaire net imposable s'élève à 1000€ par mois, votre livret A est au plafond (22 950€) et vous êtes copropriétaire d'une maison à hauteur de 15 000€ : vous devez déclarer ce patrimoine (37 950€) à la CAF. Un rendement de 3% sera appliqué aux 7950€ (au delà des 30 000). Ce montant sera ajouté à vos revenus, et vous perdrez 50€ d'aide par mois.

650 000 allocataires touchés

Au 1er juillet dernier déjà la CAF avait réduit voire supprimé l'allocation logement de 77 600 ménages. En effet, le premier volet de la loi de finances a modifié le mode de calcul de l'APL pour réduire les aides aux personnes payant des loyers élévés au regard de la taille du ménage. La localisation est également prise en compte.
Exemple : Le montant de l'allocation diminue pour une personne seule dont le loyer est compris entre 995€ et 1 171€ en zone 1 (Paris et petite couronne), entre 638€ et 791€ en zone 2 (les grandes agglomérations) et 598€ et 741€ ailleurs. Au-delà, l'allocation est supprimée.
Cette première mesure a déjà touché 1,2% des allocataires et permis l'économie de 92,5 M€ par an. 80% d'entre eux ont perdu en moyenne 70€ par mois, les autres (soit 16 000 allocataires) ont tout simplement perdu toute allocation.
Le décret passé en octobre touchera lui 10% des 6,5 millions d'allocataires, selon le ministère du logement. Des ménages qui font majoritairement partie de la classe moyenne, s'inquiète la confédération nationale du logement (CNL).

Trucs et astuces

Ces mesures ne concernent pas les titulaires de l'allocation adulte handicapé (AAH), ni les parents d'enfants bénéficiant de l'allocation d'éducation de l'enfant handicapé (AEEH). Elles ne s'appliquent pas non plus aux personnes résidants en foyer, maison de retraite, etc.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.