Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Investir dans le secteur hôtelier

Boursorama avec Pratique.fr03/05/2016 à 18:30

L'investissement dans le secteur hôtelier est en pleine mutation. L'hôtellerie s'ouvre désormais aux épargnants particuliers qui profitent de ce nouvel outil pour diversifier efficacement leur patrimoine immobilier. Investir dans le secteur hôtelier leur permet également de bénéficier d'opportunités avantageuses de défiscalisation.

Investir dans l'immobilier d'hôtellerie

Pour réaliser un investissement dans un hôtel, il n'est plus nécessaire d'acheter l'intégralité des murs, ni même d'être capable d'assurer la gestion courante de l'établissement. Plusieurs sociétés proposent des offres de placements pour que le grand public accède à partir de 1 000€ à des parts d'hôtels, à travers leur PEA ou PEA-PME par exemple.
Les épargnants ont ainsi accès à un marché jusqu'à présent réservé aux investisseurs spécialisés. Si investir dans un hôtel se conçoit à long terme – à partir de 7 ans minimum, ce type de placement offre des caractéristiques similaires aux projets immobiliers classiques :
  • les revenus générés par l'activité hôtelière peuvent servir à rembourser un éventuel prêt bancaire. Il est donc possible de bénéficier d'un effet de levier, comme pour un investissement immobilier locatif traditionnel ;
  • le marché hôtelier français est dynamique. La demande touristique mondiale est en pleine croissance, et profite aux hôtels des grandes métropoles et en premier lieu de Paris intra-muros ;
  • les transactions immobilières du secteur hôtelier sont fréquentes. De grands groupes mondiaux et des acteurs indépendants de taille plus modeste assurent une véritable liquidité des actifs hôteliers, sur le marché parisien notamment.
Sur la durée, un bien immobilier aussi spécifique qu'un hôtel permet donc de se constituer des revenus et de viser une augmentation de la valeur des murs et du fonds de commerce.
L'investissement hôtelier, outil de défiscalisation
La plupart du temps, les sociétés proposent des offres qui permettent une réduction d'ISF pour 50% de l'investissement, dans la limite de 90 000€ placés dans un actif immobilier hôtelier.
Lorsque le placement est structuré sous la forme d'une augmentation de capital d'une PME hôtelière, il est alors possible de déduire de l'impôt sur le revenu 18 % du montant investi, dans la limite de 18 000 € pour un couple marié.
Enfin, une fois arrivés à échéance, les investissements dans le secteur hôtelier sont susceptibles d'être exonérés d’impôt sur les plus-values de cession, hors prélèvements sociaux.

Trucs & Astuces

Pour comparer plusieurs offres d'investissement hôtelier, évaluez les risques liés à l'emplacement comme pour tout projet immobilier. Tenez également compte de l'expérience et du savoir-faire de la société qui exploite l’hôtel. Enfin, investissez avec un objectif de long terme. Une durée d’investissement de 7 ans est un minimum dans bien des cas de placements dans le secteur hôtelier.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.