1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Impôts : une baisse de 9,3 milliards d'euros pour les ménages prévue en 2020
Boursorama avec Newsgene16/09/2019 à 14:41

Impôts : une baisse de 9,3 milliards d'euros pour les ménages prévue en 2020

En raison de la baisse de l'impôt sur le revenu et de la suppression de la taxe d'habitation, les ménages français vont bénéficier d'une baisse de 9,3 milliards d'euros de leurs impôts en 2020, rapporte Les Echos. En trois ans, les Français vont bénéficier d'une baisse des prélèvements obligatoires équivalente à 20,6 milliards d'euros.

Bonne nouvelle pour les ménages. Les impôts devraient baisser de 9,3 milliards d'euros en 2020, selon une information des Echos. Ce chiffre devrait être confirmé le 27 septembre prochain lorsque le projet de loi de finances sera dévoilé. Mais « les principaux indicateurs ont déjà été envoyés au Haut conseil des finances publiques vendredi » dernier, assure le quotidien économique.

Une large partie de cette baisse provient de la réduction de 5 milliards d'euros de l'impôt sur le revenu en direction des classes moyennes, note Les Echos. La suppression de la taxe d'habitation pour 80% des Français joue aussi un rôle non négligeable puisqu'elle représentera au total une économie de 3,7 milliards en 2020 pour les ménages. L'exonération et la défiscalisation des heures supplémentaires sont enfin estimées à 800 millions d'euros.

Quelques augmentations qui ne compenseront pas

L'Etat va compenser avec certaines hausses qui seront cependant bien inférieures aux allégements accordés. L'augmentation de la fiscalité sur le tabac va ainsi se poursuivre. Elle devrait faire entrer 500 millions d'euros supplémentaires dans les caisses en 2020. Cent millions d'euros de recettes proviendront « des mesures de restrictions prises dans le passé autour du CITE (le crédit d'impôt pour la transition énergétique) », note également le quotidien économique.

En 2018, la pression fiscale n'avait diminué « que » de 1,1 milliard d'euros. Mais cette année, elle a chuté de 10,2 milliards. Sur les trois premières années du quinquennat, les mesures fiscales prises par le gouvernement devraient donc permettre aux ménages d'économiser au total 20,6 milliards.

9 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • mlemonn4
    16 septembre16:12

    Ca pue bien les élections municipales ! le nouveau monde est pire encore que l'ancien monde ! A mettre dans le même panier, blanc bonnet, bonnet blanc ! A la sortie ce sont toujours les mêmes qui trinquent et qui paient leurs factures en blanc, la classe moyenne! Il n'y a pas besoin d'être un énarque ou une élite pour effectuer ce petit jeu de vases communicants; ce qui ne peut que renforcer plus encore la défiance envers ces tricards de politicards

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer