1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Evincé par ses associés, un entrepreneur français vole 1,1 million d'euros en bitcoins pour se venger
Boursorama avec Newsgene30/12/2019 à 11:59

Evincé par ses associés, un entrepreneur français vole 1,1 million d'euros en bitcoins pour se venger

Un Français de 37 ans aurait volé 182 bitcoins, soit 1,1 million d'euros, à son ancienne société. Il a avoué avoir agi « par vengeance » après avoir été évincé par ses ex-associés alors que l'entreprise, spécialisée dans l'informatique, était en plein essor.

Un entrepreneur français est soupçonné d'avoir dépouillé ses anciens associés avec une seule idée en tête : se venger. Ulcéré par son licenciement, il aurait tout simplement réalisé le troisième plus gros vol de cryptomonnaies de l'histoire en France. Le montant du préjudice s'élève en effet à 1,1 million d'euros en bitcoins, rapporte Le Parisien.

Cet homme de 37 ans a été mis en examen le 22 décembre dernier pour « vols en bande organisée », « blanchiment de vols en bande organisée » et « accès, maintien et modification frauduleuse de données dans un système de traitement automatisé de données ».

Evincé d'une entreprise en plein essor

Le suspect est l'un des fondateurs d'une société spécialisée dans l'informatique créée en 2013 en région parisienne. Alors que la start-up est un succès, il est évincé en 2016 pour des « divergences de stratégie », explique le quotidien francilien. Il va alors s'exiler à l'étranger et préparer sa vengeance.

Entre décembre 2018 et janvier 2019, ses anciens associés s'aperçoivent ainsi qu'ils ont été victimes à plusieurs reprises de vols de bitcoins et portent plainte. Prudent, l'escroc avait utilisé une connexion chiffrée pour transférer la monnaie virtuelle vers un « wallet », un portefeuille numérique sécurisé, sans jamais dépasser le montant déclenchant une alerte.

Il aurait volé 182 bitcoins

Mais les enquêteurs du Centre de lutte contre les criminalités numériques (C3N) ont tout de même réussi à remonter jusqu'à lui. Le trentenaire a finalement été interpellé à Ouistreham (Calvados), le 20 décembre. Lors de sa garde à vue, il a avoué avoir agi « par vengeance »

Il aurait détourné au total 182 bitcoins. Les autorités ont saisi son ordinateur et ses clés informatiques et ont confisqué une partie des fonds volés.

7 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • M9554530
    08 janvier09:57

    Un mec qui se fait virer par ses associés et qui se venge en piquant dans la caisse ...Wahou quelle grande nouvelle , ça méritait la UNE cette info !

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer